Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Third Event: Histoire à thème ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Communauté -> Events
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 16:15 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Enfin finis!
Je vais avoir 0 XD


Merci ellia! Bonne chance a tous! =D
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Nov - 16:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 16:58 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Pour les non-participants: Votez pour les Histoires à thème en téléchargeant ce document!
EDIT: Lien fonctionnel
Les histoires sont anonymes, et les numéros ont été mis au hasard! ;)
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/


Dernière édition par Elyon le Mer 2 Nov - 22:19 (2011); édité 6 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 19:06 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Erreur de page! Pzersonne n'a donc eu la curiosité de télécharger le document! C'est du propre!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aoi
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 863
Spécialité: Scénario
Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 19:09 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Oui, est ce qu'on pourrait, du coup avoir plus de temps et peaufiner notre histoire?
_________________
Revenir en haut
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 22:03 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Nop Aoi, c'est trop tard, j'ai déjà reçu le vote principal: celui d'Erane. De plus le concours est terminé, il fallait le demander avant.

Ellia, Deidara a réussi à le télécharger tout comme moi, mais maintenant même pour lui il y a cette erreur, mais toujours pas pour moi. Enfin bref! Génial. Je vais continuer à chercher une solution.. J'ai quand même essayé trois hébergeurs..
EDIT: C'est bon, le lien fonctionne. Si vous avez encore un problème avec ce lien, eh bien n'hésitez pas à le dire :).
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 18:40 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Ça marche, génial! Merci!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aoi
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 863
Spécialité: Scénario
Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 19:42 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Merci :)
Pour le delais, je pensais bien que ce serait impossible, mais je pouvais toujours tenter u.u'...
_________________
Revenir en haut
Adrianouze
Petite plume

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2011
Messages: 114
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 14:17 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Je viens de lire les textes Warf franchement ça en fait de la lecture!
Mais bizarrement j'ai plutôt apprécié, surement le fait de savoir qu'ils sont de vous :)!
Bravo à tous c'est géniale ce que vous avez fait!
Beaucoup d'imagination plus folle les unes que les autres! J'espère que tous les textes seront exposés sur le forum!
Vous méritez bien ça! 
Revenir en haut
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 18:15 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Evidemment qu'ils seront exposés! o/
Et en plus, le premier et le second seront dans le Drawzine! ^_^
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 4 Nov - 21:01 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Arf XD pas mon histoire de nul, la fin est huhu prise au pif! 


Erf pas grave, je serais dernière hihi
Revenir en haut
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 19:18 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Finalement, il a été décidé que vous connaîtrez le classement le 30 Novembre, sauf pour le premier et le second qui connaîtront leur places exactes dans le Drawzine directement *suspens*!
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 19:38 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Mais ça fait loiiiiiin!
On était pas censé les avoir plus tôt? S'il manque de votants je m'en vais aller les secouer moi!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 19:43 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Quelle attente ^^
Bon, je ferais fonctionner ma patience alors^^
Ellia on se calme, inspire expire^^
Revenir en haut
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 17:15 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Les résultats:

Nous avons reçu 8 histoires, qui ont été jugées et notées par 4 juges. Les histoires étaient numérotées, le pseudo de leur auteur n'apparaissait pas.
A la 8e place, nous retrouvons.. Personne! En effet, une égalité a évité à tous les participants de prendre la toute dernière place! ;)
Vous avez tous fait du bon boulot, alors bravo à tous!
Imagination
- idées: /6
- mise en place /4
Cohérence /4
Respect du thème /4
Respect des règles /2
Total /20


Si jamais votre place ne vous satisfait pas, vous pourrez demander aux juges le détail des votes, et prendre votre revanche dans un prochain Event!
A la 7ème place, Sebast
A la 6ème place, Coucounette-Power
A la 5ème place, Hinata
A la 4ème place, Mr Rager
Se partageant la 3ème place avec une égalité parfaite, Ellia et Goby
A la deuxième place, surprise.. A découvrir dans le Drawzine!

Autrement dit, la première place est soit à Aoi soit à Enilorak.. Vous connaitrez la fin du classement en lisant le Drawzine! :)
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/


Dernière édition par Elyon le Dim 4 Déc - 17:23 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 17:23 (2011)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème Répondre en citant

Les textes:

Hey ! Moi c'est Shyrine ! Je vais vous conter une étrange histoire. Croyez le ou non, ce que je vais vous dire s'est réèllement passé, et cela m'aura marqué à tout jamais. J'avais 13 ans quand ça c'est passé... Mais il faut commencer par le commencement !




C'était un froid matin d'hiver, dans les montagnes des Pyrénés, moi et mes parents avions décidé de passer la journée dans le bois et d'y camper la nuit.

-Shishi ? Il est l'heure d'y aller !

-J'arrive !

Je descendis en trombe des escaliers, impatiante de partir. Nous prenons une motoneige pour nous rendre à l'orée de la fôret. Nous continuons à pied jusqu'à trouver un petit coin tranquille, près d'un ruisseau d'une clarté pure. J'explora les horizons pendant que Maman et Papa montent la tente, j'entrevois un petit lapin blanc qui dégerpit dès que je m'approche. Un éclair gris attire mon attention sur le côté, mais lorsque je vais voir, je n'y trouve rien, aucune traces un oiseau sans doute.. j'ausse les épaules et retourne près du campement

-A part quelque lapin il n'y a rien, on est dans le trou du c...
-Shyrin... me coupa ma mère
-... du monde! Terminai-je

-Bien ! S'exclama mon père, nous pouvons aller nous promener un peu et chercher du bois par la même occasion, Shyrin, surtout ne t'éloigne pas, tu te perdrais dans cette fôret.

-Papa j'ai plus 6 ans..

-Allons-y!

Pendant que nous nous balladions, le même élair gris que tout à l'heure passa, les paroles de Papa me revinrent en tête, mais la curiosité l'emporta... je m'éloigna vers les buissons, derrière, il y avait quelque centimètre de plat, pour finir dans une pente rude, mais aucune trace. Déçue, je m'appretais à repartir lorsque un lapin se décida à détaler du buisson. Il passa entre mes jambes. Surprise, j'ai perdi l'équilibré et d'un magnifique roulé boulé, j'atteins le bord de la pente. Voulant me relever en vitesse, la neige sous moi s'écroula... Un cri, je dévale la pente en me brulant contre la neige, choc... je m'évanouis, assomée par je ne sais quoi... c'est ici que l'histoire commença



**************************************



J'ai froid, si froid.. je devrais être morte, et pourtant une boule de chaleur est contre moi, me maintiens en vie. Je remue légèrement pour me lever alors la boule de chaleur s'éloigne et se plante non loin de la. Je m'assoie, m'adosse a l'arbre en me frottant la tête, et regarde mon héro.

Frissons.

Un énorme loup gris aux pattes blanches se tiens la, m'observant de ses yeux noir remplis de sagesses et d'intelligence. Effrayée, je me lève quand même et, lentement, je me dirige vers le loup. Il ne peux pas me vouloir du mal, il m'aurait déjà dévoré.. lorsque je fus assez proche pour pouvoir le toucher, un grognement remonta dans la gorge du loup. Je recula doucement et le loup ne grogna plus. Je chercha des yeux un endroit pour partir, impossible. Le seul endroit était ou se tenait le loup. Je me rendis soudain compte que mes membres étaient ankylosé par le froid, je me blotti contre un arbre, les jambes ramenées contre moi... j'allais mourir ici, de froid, de faim... Est-ce que mes parents ont remarqué ma disparition ? Est-ce qu'ils me retrouveront au milieu de nul part ? Je sursauta en sentant quelque chose me toucher. Le loup ! Il s'était allongé contre moi, me prêtant à nouveau sa chaleur. J'approcha doucement ma main, lui toucha l'oreille qui frémit légèrement, je le caressa.
Amitié qui s'installe,
Confiance...

C'était la pleine lune ce soir la. Magnifique étoile brillante dans les cieux. Le loup se leva, se planta devant moi et posa sa truffe sur mon front. Une vague d'image reflua en moi, des images et des paroles... Une histoire !! Le loup lui raconté son histoire !


Notre mère nous à tout donné, notre mère est belle, notre mère mérite le respect, nous chantons pour elle, chaque soir, nous nous rassemblons, et toi maintenant tu m'accompagnera, chaque soir, tu sera loup, tu sera fille de la lune, comme nous sommes ses fils

Depuis ce jour, j'appris. Je vivais près des loup, je parlais à la Lune, écoutait ses réponses... je comprenais sa vie, elle avait tant vu.. tant vécu.. elle était si vieille et pourtant si belle... Si sage... Elle me raconta également qu'elle était amoureuse.. folle amoureuse... ils avaient beau être différents, lui chaud, elle froide.. elle blanche, lui rougeoyant... mais ils s'aimaient. Seulement ils ne pouvaient se frôler que très peu de fois... le temps avançai.. il ne leur laissé aucun répit... Elle ma raconta aussi que certain hommes étaient allez lui piétiner la tête, et descendir jusqu'à la joue.. elle n'avait toujours pas compris pourquoi...




M'enfin voilà ! Après tout, si vous voulez savoir des trucs, allez lui demander vous même.. elle n'est jamais loin.. elle veille toujours sur nous.


La nuit était arrivé, il y a maintenant trois heures, il faisait sombre, la seule source de lumière provenait des rayons de la pleine lune. Tout était silencieux, mais des bruits de pas rompirent ce silence. Une silhouette avança, et sous un rayon de la lune elle s’arrêta, elle semblait chercher quelque chose. Cette personne était une jeune femme elle était mince et de taille moyenne, elle avait de long cheveux roux qui avaient la couleur du crépuscule qui lui tombaient jusqu’au bas du dos, elle avait de jolies yeux couleurs verts pomme. Soudain une silhouette fit son apparition juste derrière elle, elle était plus grande, la jeune femme sursauta et se retourna mais on n’y voyait pas de trace de peur, elle semblait connaitre cette personne. L’inconnu s’avança et un rayon de lune lui atteignit le visage, il avait des cheveux bruns en bataille et des yeux bleus ciels. Son visage était couvert de blessures il semblait exténué mais content, il montra du doigt à la jeune femme quelque chose derrière elle, c’était une fleur bleue elle avait la couleur d’un saphir, elle fleurissait sous les rayons de la lune. Ils s’approchèrent, et la jeune femme rompit le silence :
- Regardes Anthony, la voilà ! s’exclama-t-elle.
- Enfin, après tout ce qu’on a enduré pour arriver à ce sommet. Avec ça, on pourra sauver Cécilia. Vite chérie, prends-là, on n’a plus une seconde à perdre.
Emilie s’exécuta. Mais une boule argentée apparut et fonça sur Emilie, mais celle-ci l’évita de justesse.
- Ca va chérie ? demanda Anthony.
- Oui, mais cette boule argentée, veut nous empêcher de récupérer cette fleur.
- Elle est pot de colle, je suis épuisé avec ce golem qu’on a du passer et qui ne nous a pas fait de cadeaux. dit- Anthony.
Un bruit métallique se fit entendre, Emilie avait sorti un poignard incrusté d’émeraudes.
- Je vais m’occuper de cette chose, toi tu t’occupes de prendre la fleur. Lança Emilie.
- Tu sais, normalement c’est à l’homme de s’occuper de ça. grommela Anthony.
- Regardes toi dans l’état où que tu es. Alors tu te tais et tu fais ce que je te dis ! s’énerva-t-elle.
- Ah, les joies du mariage. dit-il d’un air vague. Faudra que je dis à Denis de ne pas se marier, sinon c’est la tyrannie d’office. soupira-t-il.
- Si tu as finis de dire des bêtises, pourrais-tu te dépêcher ! cria Emilie qui avait du mal à tenir tête à son ennemi. Elle est vraiment collante, c’est la deuxième fois qu’elle s’en prend à nous.
- Oui, oui j’y vais. dit Anthony en se dirigeant vers la fleur, mais la boule argentée l’interrompit dans sa lancée. Chérie, tu fais quoi là ? Chérie ?! Il se tourna et vit Emilie à terre. Zut, faut que je me bouge. Il était à deux doigts de récupérer la fleur, que la boule se remit à l’attaquer. Bon, là elle m’énerve, je vais donc m’occuper de toi en premier. dit- il en sortant des gants avec des piques sur les phalanges. Bon, à nous deux bouboules. La boule fonça sur lui, mais il lui donna un coup de poing qui la fit voltiger à plusieurs dizaines de mètres.
Il se hâta de prendre la fleur, et alla auprès d’Emilie, il jeta un coup d’œil derrière lui et vit que la boule fonça de nouveau sur eux. Il prit Emilie et se jeta dans le vide, il sortit de son sac, une espèce de matelas miniature et le lança vers le sol, celui-ci se gonfla pour se transformer en matelas géant. Emilie et Anthony atterrirent sur le matelas. La boule argentée avait abandonné sa poursuite.
- Ouf, j’aurais jamais cru qu’on y arriverait, encore heureux qu’elle ne peut pas aller au-delà de cette barrière, hein chérie ? Chérie ? Ah oui, elle s’est évanouie. Faut toujours que je fasse tout au final.
- Je t’ai entendu. marmonna-t-elle. Mais je ne dirais rien car tu as récupéré cette fleur.
- Toi aussi tu étais épuisée, avoue. dit Anthony en souriant.
- En tout cas moins que toi, alors s’il te plait tu te tais. lança t elle.
- Je ne sais vraiment pas pourquoi je t’ai épousé. plaisanta t il. Et si on allait se coucher, car avec tout ça on est exténué et on ne pourra pas utiliser la BykeEnergy dans ces conditions.
- Tu as raison, une bonne nuit de sommeil, ne nous fera pas de mal. Bonne nuit, mon amour.
- Ah, enfin un mot gentil. dit Anthony joyeux. Bonne nui ma chérie, fais de beaux rêves. Demain on retrouvera nos garnements. finit-il avant de s’endormir.
La nuit laissa place à l’aube, les doux rayons du soleil réveillèrent Anthony. Celui-ci se leva et vit une moto en face de lui.
- Bonjour mon amour. salua Emilie en l’embrassant. Tu as bien dormi ?
- Bonjour chérie. Oui, j’ai bien dormi avec la journée d’hier. J’ai hâte de rentrer à la maison.
- Oui moi aussi, mais je suis inquiète, pour Cécilia, si jamais c’était trop tard. paniqua t elle.
- Calme toi, Cécilia est une fille forte, déjà elle arrive à mettre à terre son frère alors qu’elle à deux ans de moins. Et si tu n’est toujours pas rassurée il y a Madame Hildgarde. Alors ne t’en fais pas. dit Anthony d’une voix assurée.
- Oui, tu as raison. Je m’inquiète pour rien, ton optimisme me rassure toujours. dit Emilie un peu soulagée.
- Bon, on se met en route. dit Anthony, en train de démarrer la BykeEnergy.
Ils se mirent en route et finirent par quitter la forêt puis le ravin. Tout deux n’avaient pas dit un mot depuis leur départ. Vers le début de l’après midi ils avaient parcouru la moitié du chemin. Ils arrivèrent dans leur ville à la tombée de la nuit. Leur maison, se trouvait sur une colline un peu éloignée de la ville, tout était calme. Une fois arrivés chez eux, ils furent accueillis par une vieille dame :
- Enfin, vous voilà ! Dépêchez-vous, l’état de la petite s’empire de minutes en minutes. dit-elle affolée. Vous avez la fleur ?
- Oui, on l’a. dit Emilie en montrant la fleur.
- Et Denis où il est ?
- Oh, le pauvre garçon, depuis que vous êtes partis, il a surveillé sa sœur jours et nuits sans dormir. Il était tellement inquiet à son sujet, qu’il n’a pas cessé de dire que pour demain c'est-à-dire son anniversaire, que Cécilia guérisse. Il tenait à peine debout que je l’ai envoyé se coucher.
- Et bien il va être content, maintenant avec la fleur, Cécilia sera guérit. dit Anthony.
- Bon, on va vite la réduire en poudre et ajouter de l’eau c’est bien ça Madame Hildgarde ? demanda Emilie.
- Oui, mais laissez moi faire j’en ai pour deux minutes. Vous aller voir votre fille elle à besoin de vous. ordonna t elle.
Les parents, allèrent voir Cécilia, quand ils entrèrent, Emilie étouffa un cri. Cécilia était dans un état affreux, elle était tout en sueur, elle tremblait et elle semblait respirer difficilement.
- Cécilia ! s’exclama Emilie. Cécilia tu m’entends ? Réponds-moi ?
- Ma…man, papa. Vous êtes de re…tour. dit-elle d’une voix faible.
- Oui, ma puce. On t’a ramené un remède. dit Anthony.
Les deux parents restèrent accroupis pendant quelques minutes, quand Madame Hildgarde arriva avec le remède.
- Tenez, faut lui faire avaler ça. dit-elle en tendant le remède à Emilie.
Au même moment où Emilie recevait le remède, un bruit se fit entendre à l’extérieure de la pièce, c’était comme ci quelqu’un avait tombé des escaliers. Soudain, quelqu’un apparut a l’entrée de la pièce c’était un petit garçon, il regardait les trois personnes dans la pièce et eut un sourire et cria :
- Maman ! Papa ! Vous êtes enfin là, alors vous avez le remède ?
- Oui, fiston on a le remède. lui répondit Anthony. Dis est ce que par hasard, ça serait toi qui serais tombé des escaliers ?
- Euh, oui. J’ai entendu des voix provenant de la pièce où était Céci et je me suis précipité et j’ai manqué une marche dans l’escalier et je suis tombé.
- Tu es vraiment maladroit Denis. lui lança sa mère. Tu arrives au bon moment, nous étions sur le point de donner le remède à Céci. Tiens Céci, bois ceci. dit-elle en le lui faisant boire le remède.
Quand elle a bu le remède, quelque chose d’étrange se passa, une lumière argentée émanait du corps de Cécilia.
- Qu’est ce qui ce passe ? Céci ! cria Denis et son sourire s'effaça d'un coup.
- Il y a un truc qui cloche. remarqua Emilie.
- Madame Hildgarde, comment ça se fait que cette lumière émane du corps de Cécilia juste après lui avoir donné le remède ? interrogea Anthony.
- Je ne sais pas, mais … mais ça ne peut pas être ça. dit-elle en réfléchissant. Cette enfant serait elle celle de la légende ?
- Quoi ? Quelle légende ? demanda Emilie.
- Eh bi… commença t elle mais elle fut interrompue par Cécilia.
- Maman ! Papa ! Au secours ! supplia t elle, alors que la lumière commença à devenir de plus en plus intense.
- Cette sensation, je l’ai déjà ressenti. fit remarquer Anthony. Emilie, tu l’as aussi ressentie.
- Oui, maintenant que tu le fis remarquer, mais je ne sais plus quand j’ai ressenti ça.
Soudain, Emilie et Anthony crièrent à Madame Hildgarde et Denis :
- Vite partez ! Ca va exploser ! Madame Hildgarde prenez Denis et partez ! Nous on va essayer de retenir un peu l’explosion.
- Maman, papa qu’est ce que vous racontaient ? demanda Denis les yeux baignés de larmes.
- Ne vous occupez pas de nous. Allez-vous en ! ordonna Emilie.
Mais au même moment Madame Hildgarde tomba et se foula la cheville.
- Aïe, ce n’est pas de chance. Denis pars tout seul, ne t’occupes pas d’une vieille comme moi.
- Je… Je ne peux pas faire ça. Je vais vous aider, accrochez vous à mon épaule. dit Denis, il aida Madame Hildgarde. Mais celle-ci refusa son aide
- Mon garçon, ne fais pas attention à moi ni à tes parents. Sauve ta peau.
- Dêpeche toi Denis, fais ce que dis Madame Hildgarde ! s’écria Anthony qui avait entendu tout ce qu’il s’est passé.
- Maman, papa, Denis et Madame Hildgarde, je … je suis désolée. sanglota Cécilia qui semblait se remettre alors que la lumière argentée semblait de plus en plus intense et plus vive.
- Céci, ne dis pas de bêtises. dit Emilie d’un air grave. Tu n’est pas responsable.
- Exactement, c’est comme ça on n’y peut rien. ajouta Anthony.
Et là, la lumière semblait sur le point d’exploser, plus rien ne sembler l’arrêter et d’un coup elle explosa dans toute la maison.
- JE SUIS DESOLE !! hurla Cécilia.
- DENIS, SAUVE-TOI ! s’exclamèrent ses parents, pendant qu’ils semblaient retenir l’explosion.
- VITE MON GARCON ! ordonna Madame Hildgarde.
Mais celui-ci, semblait pétrifié sur place par la vu de sa sœur qui était le centre de l’explosion et vit que ces parents et Madame Hildgarde semblaient être pris dans cette lumière argentée explosive et soudain Denis sentit cette lumière et se dit : c’est la fin. Mais bizarrement il senti une chaleur envahir son cœur, et ensuite une vague glacial lui tailladée le corps.
Et la lumière argentée explosa, ce qui détruit la maison ainsi que les environs. Pour finir cette lumière argentée s’éleva dans le ciel et disparut. Des voix se firent entendre, non pas dans le ciel, mais dans le cœur de Denis, elles disaient :
- Denis, on est désolé. On n’a pas put sauver Cécilia, excuse nous. Mais on a était heureux de t’avoir eu comme fils. Vis ta vie et n’oublies pas qu’où que tu sois, ta famille sera toujours avec toi dans tes souvenirs et ton cœur, remplace les larmes par des rires. On t’aime Denis.
Et la nuit se finit, et la journée commença. Des habitants de la ville avaient déjà commencé, à fouiller la maison pour rechercher des survivants, seul Denis avait survécu. Il fut réveillé aussitôt qu’il fut sorti des ruines. Il semblait en pleine forme mais à l’intérieur, celui-ci ressentait un vide : où il était ? Qu’est ce qui s’était passé ? Qui il était ? Et le plus important pourquoi il était triste ?
Il semblait que cette lumière argentée avait épargné Denis, mais lui avait volé tout ses souvenirs. Une nouvelle vie se dessina devant Denis, par ce triste jour qui était son anniversaire, mais bien sur il ne le savait pas.


MOON


Prologue: Nous sommes en 4900 après J.C. L'être humain a bien sur développé de nouvelles technologie et l'industrie la plus florissante est celle des jeux vidéos. Parmi cette spécialisation, c'est une compagnie japonaise qui se démarque le plus, MOON. Son seul et unique jeu est devenu le plus rentable au monde. MOON the Jump inspiration est un jeu des plus réaliste inventé par le directeur de la compagnie de manga Jump en personne. Le concept de la plate forme du jeu est en soit unique. Il s'agit d'une chaise rembourrée et légèrement incliné vers l'arrière accompagné d'un casque assorti. Quand le joueur s'y installe, le casque capte les zones électriques du cerveau et la conscience de l'utilisateur se déplace dans un monde virtuel. Le principe reste simple, combattre et interagir avec les autres joueurs et tout ça dans les différents mondes de Jump. Chaque membre possède son propre avatar pour ce qui est des déplacements, mais pour ce qui est des combats il doit utiliser les différents personnages de Jump qu'il débloquera avec des points accumulés grâce à des missions ou des duels. Bien sur, même si le concept est basique, cela n'est pas pour autant facile à jouer. Puisque tout vient du cerveau de chaque joueur, ce doit être lui qui visualise et imagine les attaques et déplacements dans ce jeux. De ce fait, plus on a de l'imagination meilleur on est. MOON the Jump inspiration vous souhaite la bienvenue. Bonne partie!


Histoire: Mitsuki est une jeune garçon de 15 ans victime d'intimidation dans son école. Les jours n'étant pas facile pour lui, il se réfugie dans son imaginaire pour oublier et s'en sortir. Un jour, quand il marchait dans la rue, une annonce affichait le jeux MOON the Jump inspiration, un jeu qui requiert de l'imagination. Mitsuki avait enfin l'impression de trouver quelque chose où il pourrait être doué. N'ayant pas d'argent pour acheter la console, à sa sortie il se dirigea dans le premier arcade où il était possible d'y jouer. Par la suite, Mistuki, à force de combats, fait preuve d'un talent et d'une imagination hors pairs. Il devient l'un des meilleurs joueurs au monde.


Quelque jours plus tard, un inconnu semble avoir infiltré le système et plusieurs jeune restent pris dans le comas et donc dans le jeu. Les parents s'opposent à ce nouveau loisir mais impossible d'arrêter un phénomène international très apprécié. De plus si on ferme le jeu on perds les jeunes comateux. Les autorités s'infiltrent dans la partie mais manque de compétence, doivent rebrousser chemin. Seulement, à force de recherche, ils découvrent que les disparus commençaient des niveaux les plus bas en graduant et qu'ils avait perdu un combat contre un jeune homme au masque de fer. Cela amène une théorie, le fautif n'est pas encore assez doué et a besoin de plus de puissance pour s'emparer de ce monde virtuel. Les enquêteurs se tournent donc vers l'un des meilleur joueur Mitsuki. Celui si devra alors rechercher le coupable en enquêtant au près des autres jeunes dans MOON et dans le monde réel et le combattre. Mais l'ennemi à formé un clan et Mistuki ne peut le combattre seul! Il devra alors former une équipe ce qui n'est pas tâche facile pour lui car il n'est pas habitué aux contactes humains et est très timide. Mitsuki tente alors de recruter l'élite, mais de petit combattant désireux de changer les choses se joignent également à lui. Se groupe s'appellera Éclipse et se forme de : Mara(secrètement amoureuse de Mitsuki), Math (un américain extraverti qui n'aime pas se faire donner des ordres), Amarok (L'amérindien beau mec courtisant tout ce qui est femme) et quelques personnage plus secondaires. Après plusieurs combats à rechercher la vérité et des aventures surprenantes, il croise l'un des membres inférieur de l'ennemie qui leurs envoie un message. Mugetsu, l'ennemi juré leurs pose un ultimatum. Ils on plus que 15 pleines lunes avant que leur plan ne soit mis à exécution. Le temps presse mais notre jeune héros prends de l'assurance tout au long de l'aventure.


Il ne reste plus beaucoup de temps et les jeunes gens découvrent la cachette des anti- héros dont leurs clans se nomme Auzo. Une pierre rouge lunaire serait à l'origine de tout ces bouleversement et ce grâce aux mauvaises intentions de Mugetsu qui se révèle être le bourreau d'enfance de notre héros, Mitsuki. Un combat épatant mettant en scène plusieurs personnages connus de mangas s'en suit entre les 2 clans. Bien sûr Mitsuki gagne et Mugetsu s'incline devant lui reconnaissant son talent. La pierre est détruite sous une lune rouge et les jeunes joueurs sont libérés. On découvre également que Mugetsu était battu par c'est parent et que ce jeu était le seul endroit au monde où il se sentait bien. Il voyait les adultes comme des monstres et voulais les séparer de leurs enfant afin de créé un monde nouveau.


MOON engagea ensuite l'Éclipse comme groupe de protection du jeu. Mistuki refusa, pour une fois il voulait quitter sa bulle et ouvrir les yeux sur l'océan et le monde, de plus il avait une amoureuse maintenant (Mara). Enfin il devint heureux mais continua de jouer parfois avec ses amis. Et c'est en regardant le ciel bleu qu'il se dit qu'il était chanceux d'avoir sa vie et enfin des amis sur lesquels il pouvait conter.


The true target :


Du sang? Des larmes? Des cris? Le noir!


-Aaah! Encore...ce cauchemar?!

Depuis que mes parents ont disparût je fais souvent des cauchemars.
Je suis Hana Todo, j'ai seize ans et vie seule dans une petite maison à la montagne.
Je n'ai pas assez d'argent pour aller au lycée et encore moins pour payer le loyer.
Heureusement que ma tante Aya est là.


Tout les jours, ma meilleure amie Meïko, vient sonner à ma porte pour partir faire le marcher. Ont fait nos petites courses, ont discutes avec nos voisins et tout se passe pour le mieux. Mais une heure plus tard Mme Rukoi, la marchande, nous parle d'une légende qui refait surface. Cette légende raconterait que si la lune est rouge, alors les démons aux ails noir viendraient prendre des vies; par contre si la lune est blanche se serait les anges aux ails blanches qui nous protègerait.
Mes parents auraient été enlevé? Non, ils m'ont tout simplement abandonné.


Apres le marcher, Je revins chez moi en larmes et une personne tapa à la porte. Ce n'était pas Meïko. C'était Haru! Haru mon meilleur ami! Il est tellement beau! Euh.. non, ce n'est pas ce que je voulais dire.


Il revient après quatre ans d'absence! Mais malheureusement c'est toujours pour son travail. Il recherche sa mère depuis des années, il a toujours pensé que c'était les démons de lune qui y sont pour quelque chose.

Haru est un light , un groupe de personne qui ont à peu près le même âge et recherche de la famille ou des amis qui ont disparût . Mais jamais je n'aurais imaginé qu'il voulait me recruter.


Après hésitation je finis par accepter et dis au revoir à Meïko.
Loin de mon village, je serais avec Haru, j'irais dans un grand lycée populaire et je vivrais dans un château avec les tout autres membres du groupe.


J'arrivais à Namida, devant un château. Une fille aux cheveux blanc avec des yeux violet, vêtu d'une magnifique robe bleu, de gants blancs et d'une écharpe me pris dans ses bras et me serra très fort.
Elle pleurait et criait sur tout les toits: -Je l'ai enfin retrouvé! Ma soeur, Ma soeur Hana est avec nous!


Apparemment elle s'appelle Kyoko et c'est un démon.


-Et bien Mlle, est-ce là votre vie actuelle?
_Oui monsieur Nonako, vous êtes mon psychologue alors je peux tout vous confier, mais gardé-en le secret.
-Bien sûr. Et bien je vous demanderez de revenir demain. On va discuter plus en détail de votre vie « fantastique ».
-Nous parlerons de quoi demain?
-De vos cauchemars fréquents, des anges et démons, de la lune, de vos parents et de votre soeur adoptive.
-Vous ne me croyais pas?
-Et bien par la suite vous comprendrez que tout cela est impossible. Vous suivez encore le traitement j'espère?
-Non, les démons m'ont menacé, j'ai du y renoncer.
-Revenez donc demain et après demain.


Je sortie de la salle et alla chez moi.


-Kyoko! Je suis rentrée!
-Hana! Vite! La série « anges et démons de lune » à commencé!



Au commencement furent les dragons Habrok et Hlin. Dans la gueule du premier brillait le feu sacré de la première étoile de ce monde. Dans l’œil de la seconde scintillait l'éclat discret de la dernière étoile d'un autre. Après avoir erré à travers le firmament durant plusieurs millénaires, ils se trouvèrent sous une voute d'étoile lumineuses. D'avoir quitté leur solitude ne leur donnait plus envie d'y retourner. Et pendant des siècles encore ils restèrent cotes à cotes.
Mais bientôt l'étoile dans l’œil de Hlin voulu s'éteindre. La dragonne épuisée se mourrait.Alors, rassemblant leurs mues, Habrok créa le monde et y déposa Hlin agonisante.
La femelle ne tarda pas à pousser son dernier soupir, et Habrok l'installa dans un repli de sa mue dorée. Puis, de son souffle glacé par sa tristesse, il l'enveloppa d'un dôme de cristal afin que jamais sa beauté ne soit perdue. Puis, il la pleura et de ses sanglots naquirent les océans. Quand Habrok eu versé toutes les larmes de son corps brulant, il prit un brusque envol. Ses ailes d'or s'agitant dans l'air tout neuf créèrent le vent.
Habrok, rendu fou de douleur, pensait ne plus jamais pouvoir vivre. Il se mit en quête de la mort et ne la trouva pas. Aussi retourna-t-il vers sa Belle défunte.
Durant les années passées, le sang de Hlin s'était rependu dans la terre, fertilisant le sol. Plantes et animaux avaient peuplé le monde quand le dragon d'or revient. De la mort était venue la vie. Habrok fut d'abord furieux et, menaçant, il se posa sur une terre noire immergée, vestige de la mue de sa femelle.


Alors il fit connaissance de l'Homme.


Leurs cheveux et leurs yeux dorés comme ses propres écailles, un feu semblable à celui qui chauffait sa gorge brulant dans leur cœur, tels étaient les premiers hommes. Fasciné par ce peuple qui lui ressemblait tant, il resta un temps auprès d'eux afin de les observer et de leur apporter son savoir. Ainsi, il leur offrit un peu du feu de sa gorge pour qu'ils le mettent dans une forge. Mais les hommes portaient en eux une tristesse semblable à celle de leur père. Habrok, comprenant leur douleur, se mit en quête des femmes.
Il les trouva près de la mer. Leur peau avait la blancheur de l'écume, leurs cheveux la couleur noire des écailles de Hlin, et leurs yeux brillaient du même éclat gris que ceux de leur mère. Alors Habrok présenta les femmes aux hommes, et leur amour secoua la Terre.


Loin sous la mer, dans le dôme, l’œil gris terni de Hlin se brisa. En sorti un serpent sombre, déjà robuste, qui glissa vers la parois du dôme et la brisa. L'eau pénétrant dans cet espace créa la première grande marée. Alors, Hlin, retournée à son état premier, se mit à errer dans le noir, privée de ses yeux, cherchant son amour disparu. Une huitre géante lui offrit l'hospitalité en échange de deux de ses écailles. Au matin, la Sage les avait enrobés d'une couche de nacre lisse et brillant.
Elle les offrit à Hlin pour la remercier d'avoir donné la vie par sa mort. La dragonne, ayant enfin retrouvé son intégrité, osa enfin s'échouer sur la plage pour retrouver Habrok.
Fou de joie, ce dernier proclama la bonne nouvelle à la Terre entière. Durant des mois, il la survola en chantant, présentant à tous son feu sacré.


Ce fut le premier été.


Quand au bout de trois mois Hlin eut recouvré sa taille, sa force et ses ailes, elle le rejoignit dans les cieux. Enlacés, se présentant tour à tour à la vue de la Terre, ils créèrent les jours et les nuits du premier automne. Fatigué, Habrok se posa alors derrière la crète de la mue de Hlin et tomba dans un profond sommeil. Ses roulements et ses cris, au rythme de ses rèves, ébranlaient la terre jusqu'à la mer et embrasaient le ciel. Hlin, restée seule, continuait à veiller sur les humains comme une mère. Mais l'éclat froid de son oiel ne réchauffait pas autant la Terre que le brasier incandescent de Habrok. De plus, l'océan avait perdu sa chaleur des premiers temps. Un grand froid s'installa.


Vint l'hivers.


Au printemps, elle célébra le reveil de son bien aimé. Mais déjà un cycle s'achevait. Lorsqu'elle perdit ses ailes et ses pattes disparurent, Habrok la porta dans le dôme de cristal. Il le vida et le répara, après y avoir déposé sa femelle. Puis il fit le tour de la Terre annonçant son retour prochain.


Ce fut le deuxième été.

Dressac, le pays de la mer, est scindé en une multitude de clans, dirigés par une matriarche. Ses habitants vénèrent la lune, Hlin, et les hommes pèchent tandis que les femmes s'occupent du bétail et des plantations. Lir, 13 ans, est la cadette de la Mère du Clan de l’Huitre, et est appelée à seconder un jour sa sœur ainée en devenant sa prêtresse. Elle est de petite taille, et porte ses long cheveux noirs tressés de coquillages comme le veut la tradition de son clan.
En prière au sommet d'une falaise, elle aperçoit un jour une expédition de Niherliens , leurs voisins des hauts plateaux, adorateurs du soleil. La chose n'est pas rare, nombre d'échanges commerciaux ont lieux entre les deux pays. En se portant à leur rencontre, elle se rend compte que les hommes ont d'avantage l'allure de guerriers que de paisibles marchands. Prudente, elle se cache d'eux et les suit jusqu’à une crique, où un bateau a jeté l'ancre, sans se faire voir du village.
Le bateau appartient à un clan déchu, celui du Hareng*, les hommes s'étant un jour retournés contre leurs mères et leurs sœurs. Bannis, ils avaient été condamné à errer sans fin sur le mer, vivant uniquement de leur pèche.
Le simple fait pour eux de mouiller dans cette baie est passible de mort pour chacun d'entre eux.


Flairant un mauvais vent, Lir reste à observer les allées et venues des hommes des deux partis, de la terre au bateau, du bateau à la terre. La nuit venue, elle s'installe à proximité du bivouac des soldats et prie le vent de lui porter leurs paroles. La jeune fille apprend alors une chose atterrante. Victimes, depuis une dizaine d'années, d'hivers de plus en plus rudes, les Niherliens ont décidé d'aller régler le problème à sa source, en tuant ou capturant Hlin, dragonne mère, Lune, et déesse de l’hiver, afin que l'été règne à jamais. Et le bateau du clan du Hareng doit les amener sur les lieux de leur forfait: le dôme de cristal.
Retournée en hate dans la Maison des Mères de son Clan, Lir réveille sa sœur ainée et la met au courant. La jeune femme prend immédiatement une décision. La fin de l'été arrive et Hlin ne sera vulnérable que sous sa forme de Serpent, à la fin de l'hiver. Elle va aller plaider sa cause auprès de l’Empereur Niherlien. Lir devra embarquer dans le bateau pour le cas ou son plaidoyer échouerai.


Le lendemain, cachée au fond des cales, Lir part vers le large. Grâce au vent, elle apprend régulièrement des nouvelles de son ainée: partie avec la première caravane, elle essaie avec quelques autres Matriarches et certains de leurs meilleurs guerriers, de convaincre le souverain de renoncer à s'attaquer à Hlin... mais celui ci reste intraitable.

Dans le courant de l'automne, Lir est découverte par une jeune femme du bord, engagé sous les traits d'un jeune garçon comme mousse. Elle prend aussitôt la filette sous son aile. Au fil des jours, Lir réussit à convaincre sa nouvelle amie que se débarrasser de Hlin serait une mauvaise chose: la mer ne connaitrait plus de marées, le gel ne briserai plus la cosse des graines, les empêchant de germer au printemps. Sans pêche et sans récolte, l'humanité se mourrait. Sans compter que Habrok, le soleil, entrerai dans une fureur folle. Dans un même temps, Lir apprend que sa sœur a été trahit. Elle est à présent enfermée dans un cachot avec les autres Dressiens. Il y a eu des pertes. Des morts.
Lir est la dernière protection de la dragonne mère. Avec sa compagne, elle va devoir tout tenter pour empêcher un massacre.
Elles sont deux filles, et vont devoir à elles seules se mutiner et reprendre le contrôle d'un bateau, plein de soldats lassés par un voyage dont ils ne voient pas la fin, et de marins vouant une haine farouche aux femmes.
Mais déjà, le dôme est en vue...

La mutinerie est tentée alors que le bateau est immobilisé depuis trois jours face à une barrière de récif protégeant le dôme. La tentative est ratée, et les deux jeunes femmes sont modes aux fers, dans la cale. Alors que les tentatives en barque pour trouver un passage dans la roche se poursuivent, Lir entend passer des baleines près de la coque du bateau. S'adressant à elles dans leur langage, la prêtresse les supplie d'envoyer le bateau de par le fond, afin qu'aucun mal ne soit fait à la Lune. Répondant à sa prière, les cétacés s'attaquent au voilier et le fracasse contre les récifs. La mer et ses remous ne tardent pas à avoir raison de l'équipage.
Mais un simple légende valait-elle pareil sacrifice?


En 165 dans une galaxie appelé Eternia, une petite planete nomée Terre habrite des habitants nomé les Terriens !
La situation connu de la Terre est d'etre divisé en deux peuple, Le peuple de la lune Noir et celui de La lune Blanche, les deux vivent sur le meme continent.
Nara est un jeune paysan de 15ans il travaille dans le champ familial situé a la sortie sud de la Capitale de la Lune Blanche, Ether.


Chaque matin Nara travaillé au champ, de 6h a midi il travaillais dur sous le soleil, mais ce matin, quelque chose n'allais pas, l'air de rien il continua son travaille mais aux alentours de 10h quelque chose le frappa: Un Ligre se tenait devant lui, Nara qui n'en avait jamais vu fu impressionner et surpris, le Ligre rugis, puis s'en alla, Nara décida de le suivre...
Arrivé a une jetée Nara s'arreta, le Ligre avait disparu, malheuresement Nara s'était perdu, nul n'a le droit d'explorer la foret interdite, Nara le savait et commencé a s'inquiété, soudain un bruit sourd , puis des cris, Nara courru en direction et arriva a l'entrée de la capitale, les champs étaient souillé et la capitale en feu, des cadavres gisaient sur le sol, il apperçu un soldat de la lune Noir, ils étaient repérable a leurs casque a piques noir. Le soldat donna un coup de marteau sur le crane de Nara qui s'écroula dans la seconde...




-"Hé ho ! Réveille toi ! "
Un Ange, je suis mort?
-"Hé! Répond moi tu m'inquiète!!"
-"Je suis mort ?"
-"Non mais t'aurais pu ! Je suis Azuki, du village de Nosfer, on ta receullis a la capitale.. Tout est en feu, l'armée de la lune Noir a attaqué, ils on dérobé l'orbe blance..."
-"Quoi? Qu'est ce que c'est que cette orbe blanche ?!"
-"La légende dit que si l'orbe blanche et l'orbe noir se réunissent et son portée a la lueur de la lune pleine, alors un dragon naîtra! "
-"Ce ne sont que des légendes !"
-"Biensur que non triple idiot ! Sinon pourquoi l'armée aurait elle réduit en poussière le peuple de la lune Blanche ?!"
-"Ma famille... Il y a des survivants?"
-"Non, tout les autres sont morts, une marre de sang, tu as eu de la chance.."
-"Je dois allé verifier par moi meme!"
-"Attend ! Tu ne peux pas, la ville est en train de devenir un berceau pour le dragon, nous t'avons sauver par chance, aucun garde ne nous a surpris !"
-"Tanpis, je les tuerais ! Je doit retrouver mes parents!"
Un vieil homme rentre dans la salle
-"Tant d'agitation, cesse donc de dépenser ton energie pour des sautisent! Je suis Ein, c'est moi qui t'ai secouru, tu ne pourras meme pas approché a 1km de la capitale a l'heure qu'il est tout les soldats on pris place autours de cette ville !"
-"Mais qui êtes vous pour savoir tout ça ? !
-"Nous sommes les voleurs, tueurs , brigands, tout ce que tu veux, nous faisont partie d'aucune des nations, nous avons été bannie des nation et nous nous retrouvons dans les montagnes, tu peux nous appeler les rebelles ."
-"Puisque vous êtes des rebelles, prenais les armes et allons libéré Ether!"
-"Ahahahah ce n'est pas si simple et puis nous ne voulons pas avoir de conflits, tu n'appartient plus a aucune nation, la lune blanche a été déssimé, tu es des notres !"
-"Je ne suis pas des vôtre et je ne le serais jamais !"
Nara sort du chalet et pars en direction de la capitale mais sur la voie, avant de sortir de Nosfer il rencontre un jeune homme en armure légere qui l'interpelle
-"Hé toi, où vas tu ?"
-"Je vais a Ether chercher mes parents !"
-"Equiper comme tu es ?" (Nara porte ses vetements d'agriculteur)
-"Oui, je n'ai pas peur du danger!"
-"Dit plus tot que tu n'en a pas conscience, laisse moi t'accompagner, je suis forgeron mais aussi cavalier, je manie l'épée comme je la forge, je te protegerais et t'entrainerais sur la route!"
-"Très bien mais tache de ne pas me ralentir.."
-"Je pense qu'avec mon cheval j'irais plus vite que toi! Ahahah"
Azuki arrive vers eux en courrant
-"Attend laisse moi t'accompagner, je ne suis jamais sortis de la montagne, j'aimerais tant découvrir de nouveaux paysages !"
-"Très bien, tu nous guidera dans la montagne, maintenant partons !"

Les 3 Aventuriers partent en direction de la capitale, près a découvrire de nouveau horizons !




Après 1jours de marche, nos héros furent fatigué et décidèrent de s'arreter pour la nuit, il venait tout juste de sortir de la montagne, près d'une rivière ils dresserent leurs camp.
-"Quels sont vos noms?" dit Azuki
-"Je suis Nara."
-"Je suis Odin, enchanté Nara et toi qui es tu ?"
-"Je suis Azuki, j'ai grandis dans les montagnes."
-"Odin, entraine moi a combattre!"
-"Comme tu voudras mais je pourrais te blaisser."


Odin donna a Nara une des épée qu'il avait envelopper dans un tissue, il pris une épée en forme de Demi-Lune
-"Met toi en garde, les deux mains sur l'épée, c'est une épée lourde, puis essaye de m'attaquer!"


Nara et Odin s'entrainerent toute la soirée puis ils allèrent se coucher...


A l'aube les aventuriers reprennerent la route, ce pendant 3jours puis ils arrivèrent a la capitale.
Odin donna l'épée lourde a Nara, et un arc a Azuki
-"Tu sais t'en servir?" Demanda le forgeron
-"Biensur, je chassais dans les montage avec un arc quand j'était petite"
-"Très bien, attention une patrouille, nous allons nous poster en embuscade derrière les buissons là bas, puis nous les attaquerons !"
-"Allons y !"


Une fois a leurs poste, une patrouille passa, Odin fit signe a Azuki qui décocha une flèche en plein dans le crane d'un des gardes, Nara sauta de son buisson et explosa la tete d'un des deux gardes restant en criant "YAHAAAAA!", Odin décapita le dernier avec son épée demi lune.


-"Bien joué, tache de faire moin de bruit la prochaine fois, nous sommes dans un endroit assez reculez mais la prochaine fois nous serons plus près."
-"Les prisonniers sont surement retenu au chateau, allons voir!"
Ils avancèrent et réussir a s'introduir discretement dans la ville, en éliminant au passage quelques gardes, il arrivèrent près du berceau du Dragon, qui était l'ancien chateau.Une vingtaine de garde en gardais l'entrée, Odin mis un plan sur place:
-"Nara tu vas servir d'appat, tu courras jusqu'à cette rue qui est un cul de sac, là bas Azuki enverra une rafale de fleches sur les gardes, je m'occuperais des gardes restant."
Ils mettèrent leur plan a execution.
Azuki eut tué tout les garde dans la petite ruelle sauf un qui paraissait plus tenace que les autres, Nara pris son épée et combatta en duel le gros garde en armure, un coup lui vint sur l'épaule, puis un autre sur la jambe, a terre il tenta de se défendre mais s'en été finis, sfff, une fleche venait de se planter dans la nuque du garde qui s'écroula.
Les trois amis se retrouverent devant le chateau puis entrèrent, A l'interieur un chevalier tout de noir vétu les attendais
-"Vous ne passerez point !"
-"Contourner le, je vais m'en occuper!" dit le forgeron


Un combat démarra entre Odin et le chevalier Noir, Azuki et Nara descendirent au cachot.
Les cachots étaient vide, seul un vieux proche de la mort était enfermer:
-"Où sont les autres ?!"
-"Ah .. *tousse* ils vont etre sacrifier*tousse* pour le dragon *tousse"
-"Où se sacrifice a lieu?!"
-"*tousse* aucune idée libéré moi..."
Nara défonça la porte de la cellule avec son épée, le vieux leurs appris que le toit du chateau était le meilleur endroit pour un sacrifice!
Nara et Azuki monterent, une fois arrivé devant la salle où il avaient laisser Odin ils le virent se faire décapité. Nara courra épée a la main pour tuer le chevalier, il lui asséna un coup sur sont plastron puis recevit un coup d'épée qu'il ésquiva, le vieu arriva et marmona quelque chose, une boule de feu sortis de ses mains pour atterir sur le chevalier, Nara en profita pour loger son épée dans son crane.
-"Pas le temps de pleurer la mort d'Odin, nous devons atteindre le toit" dit Nara des sanglots dans la voie
Une fois sur le toit, le roi de la lune noir ainsi que dix garde pratiqué une invocation, déjà deux des huit survivant de la lune blanche avais été sacrifier, Nara ne trouva pas ses parents dans les visages des sacrifices.
-"Qui êtes vous ?!"Grondât le roi
-"Nous sommes ceux qui mettront faim a votre Reigne !"
Derrière Nara, les rebelles de la montagne apparurent
-"Nous sommes venus t'aider gamin!"
-"Garde ! Tuez les !"
Une bataille s'engagea, Nara n'eut pas de difficulté a arrivé jusqu'au roi pour engager le combat final.
Le roi sorti une épée d'une noirceur horrible, entouré d'une aura de fumée noir, Nara le frappa de son épée mais le rois détruisit l'épée d'un simple coup, le vieux qui était en retrait mormona et envoya une boule de feu que le roi arreta, mais le vieu continua et un combat de force s'engagea entre le roi qui poussé l'orbe de feu vers le vieux et le vieux qui faisait de meme vers le roi, Nara pris son épée qui était casser et la planta dans le dos du roi, celui ci cria et baissa sa garde , mais il retenais toujours un peu l'orbe, Azuki tiras deux fléches qui s'embrasèrent dans la boule et venirent se planté dans les yeux du rois.
Les combats été finis et les rebelles était victorieux, le vieux avait disparu et Nara récupéra l'épée du roi pour détruire, l'oeuf de Dragon.

_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:26 (2016)    Sujet du message: Third Event: Histoire à thème

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Communauté -> Events Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com