Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Commentaires Officiels ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elyon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 1 401
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 13:56 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Vous avez besoin d'un avis qualifié sur votre scénario, ainsi que de critiques construites?
Alors nous vous souhaitons la bienvenue sur cette nouvelle partie du forum:
Les Commentaires Officiels!


Une seule condition: Nous acceptons tous les scénarios à condition qu'ils soient un minimum construits, on ne veut pas un simple brouillon, ni un scénario riquiqui. Les textes comportant plusieurs chapitres sont eux aussi acceptés, s'ils respectent les même règles.
Merci, ceci est la seule condition pour obtenir un avis construit.

Vos critiques seront au nombre de trois: Enilorak la grande, Hachiko la magnifique et Erane l'impitoyable!
Vos nouvelles critiques seront Ellia, Aoi et Jikkyo!

Il ne vous reste plus qu'à proposer vos textes ci-dessous, en les mettant en spoiler.

Comment mettre en spoiler?
Sélectionnes ton texte.
Clique sur "Plus >>", puis sur "Autres", et choisis "Spoiler".
Voilà, c'est fait!


Vous pouvez proposer autant de textes que vous le voulez, tant qu'ils respectent la condition citée plus haut.
Le délais d'attente variera selon la longueur de votre texte et la disponibilité des juges.

A vos plumes!
_________________
Bad Sheep, Maître suprême du forum.

Gwahahaha! ~~
Le Blog du forum: http://draw.eklablog.com/


Dernière édition par Elyon le Lun 13 Fév - 18:06 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Sep - 13:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fairy_sennin
L'Equipe

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 1 702
Spécialité: Dessin et scénario
Membre du Mois Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 20:16 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Je tiens tout d'abord à remercier Elyon pour avoir créé ce sujet
Alors voilà mon scénario, j'espère que ce ne sera pas trop pénible (de le lire)
Titre: Golden Wings, Dark Hearts
Genre: Shonene, Nekketsu
Chapitres: 6 (en cours)

   

   
Golden Wings, Dark Hearts   
Chapitre 01 : rencontre    
« Tadam »… « Tadam » … -      Hm.. ?
« Silence »
-      Encore ça ? Je m’y habitue à force de l’entendre…
[Commune Asano, maison Tahomaru, 07h30]
« Piiiiiip ! Piiiiiiiiiiip ! » « Kaboom !! »
-      « Pouaah … et voilà, il va encore falloir que j’achète un autre réveil. Bon sang !... C’est pas tout ça, mais j’ai cours aujourd’hui, je dois vite me préparer. »
Voici l’histoire de Shiro Tahomaru, un lycéen de 16 ans tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il vit dans une maison  modeste avec sa petite sœur de 11 ans Suzuna et son père Takemaru. Sa mère est morte dans la plus grande ignorance ; ils n’ont jamais pu en connaitre la cause. Son père tient un magasin, Shiro et Suzuna l’aident de temps en temps en dehors des études. Ce garçon menait une vie tout à fait normale jusqu’au jour où il s’est mis à entendre des voix la nuit, des voix mais aussi des bruits de pas sans en connaitre la source et ça se produit exclusivement la nuit. A force que ça se répète il s’y est complètement habitué. Il étudie au lycée Yohaku d’Asano et est en deuxième année.
[Cuisine, 7h40]
- « Shiro, le petit déjeuner est prêt viens vite si tu ‘veux pas arriver en r’tard en cours ! » Cria Suzuna depuis la cuisine.
- « Ouais, ouais, j’arrive… » Lui répondit Shiro en se dirigeant vers celle-ci.
Il s’installa tranquillement et prit rapidement son petit déjeuner.
-« Bon alors, tu as fini onii-san ? On doit y aller » Lui demanda Suzuna.
- « Ouais, voilà. Bon on y va p’pa, à plus » Fit-il en levant la main avant de passer la porte pour sortir.
-« Oui, à plus tard. J’compte sur toi pour le match Shiro ! » Lui dit son père.
- « Le…le match ! Et satané-mercredi, j’l’avais complètement zappé celui-là ! » Se rappela-t-il.
- « Hi hi tu ne changeras jamais onii-san » Rigola sa petite sœur.
- « J’crois bien Suzu. Bon, y’a pas l’feu au lac ! On fera avec ! » Se reprit-il.
Ils firent un bout de chemin ensemble puis ils se séparèrent à un croisement, Suzuna se dirigea vers son collège et Shiro au lycée.
-      « Salut, Taho-kun ! » Dit une voix féminine venant de derrière.
Il se retourna et s’aperçut que c’était une camarade de classe du nom de Mizusawa Amane.
-      « Ah salut, Mizusawa, ça va ? C’est quoi ce bandage sur ton front » Il lui demanda.
« Ah, ce n’est rien je t’assure. Je me suis juste cognée contre un meuble en me levant la nuit. » Lui expliqua-t-elle avec un sourire enfantin.
«  Toujours tête en l’air, hein ? » Se moqua-t-il.
-      « Arrêtes de te moquer, il faisait sombre ! » Dit-elle en faisant une moue et devenant littéralement rouge. En voyant ça Shiro ne put se retenir de rire.
-      « Arrêtes ! » Lui cria-t-elle en s’énervant vraiment.
-      «  Ah, désolé mais la tête que tu fais…Ha ha ha… »
« Driiiiiiiiiiing »
-« Ah ça a sonné, bon on dois aller en cours. » Se ressaisit-il  en arrêtant de rire.
- « Mouais… »Fit-elle avec un air légèrement exaspéré.
- « Allez, fait pas cette tête, on y va tout de suite si tu veux pas qu’on se fasse gronder par Mlle. Nakahachi » Lui rappela-t-il.
- « Oui, je ne voudrais pas me faire gronder surtout pas par elle. » Acquiesça-t-elle ironiquement.
Ils se dirigèrent vers la salle de cours mais dans le couloir, Shiro entendit un drôle de bruit. Oui, le même bruit qu’il entend d’habitude la nuit. Il n’y prêta pas attention la première fois. Ils entrèrent dans la salle de cours et la matinée se passa le plus normalement du monde. A l’heure du déjeuner, Shiro sortit de la classe vers la cours pour prendre son déjeuner accompagné de ces deux camarades de classe et meilleurs amis, Takehachi Hiromu et Anasawa Mido.
-      « Alors Shiro, tu sors avec Amane maintenant ? » Lui demanda la fille avec un sourire en coin.
-      « Quoi ?! » S’écria le jeune homme étonné.
-      « Tu nous fait des  cachoteries Shiro ? » Dit l’autre garçon avec un très mauvais regard.
-      « Non mais ça va pas la tête ! Mizusawa est juste une amie, non mais comment vous allez vous imaginez des trucs pareils ?! » Leur cria Shiro totalement exaspéré
-      « Allez, t’en fais pas mec, c’est normal à ton age… » Dit Mido pour le taquiner
-      « J’t’en foutrai des «c’est normal » moi ! Non mais quand je vous dis que c’est qu’une amie c’est qu’une amie ! »Cria le jeune garçon en haussant encore plus la voix.
-      «  T’énerves pas comme ça Shiro, on te taquine juste » Dit Mido.
-      « Mouais… »Répondit Shiro en se calmant.
-      «  Mais dis-moi juste Shiro-kun, t’as fais quoi pour la rendre si rouge ce matin, heiiin ? » Demanda Hiromu ne voulant pas cesser le petit jeu.
-      « Tu veux que j’te bute ? » Lui dit-il avec un regard noir comme il savait le faire.
La fille déglutit et s’arrêta sur le champ puis dit « Tu sais Shiro, il est  vraiment effrayant ton regard. » et eut comme réponse un ironique« Tu l’as bien mérité ». Le reste du déjeuner se passa normalement dans la bonne humeur comme d’habitude jusqu’à ce que…
« Tadam… » « Tadam… » Le bruit retentit encore une fois !
-      « Encore ?!... » Dit Shiro.
-      « Encore quoi ? » Demandèrent ses deux amis.
-      « Vous…ne l’entendez pas ? »Demanda-t-il
-      « Mais quoi à la fin ? »Dit Hiromu
-      « Enfin, Shiro, il y a plein  de bruits ici, qu’est-ce qu’on devrait entendre au juste ? » Demanda Mido
-      « Je ne parle pas des bruits qu’on entend tous les jours mais d’un bruit bizarre comme…des bruits de pas » Expliqua Shiro
-      « Des bruits de pas ? Ben beaucoup de personnes marchent ici alors c’est normal d’en entendre ! » Dit Hiromu
-      « Je ne parle pas de ça mais… »
« Tadam… »  « Tadam… »
-      « Vous avez entendu ? Ca recommence ! » Remarqua le jeune homme
-      « Bon écoute Shiro, je ne sais absolument pas de quoi tu parles mais en tout cas je n’entends rien de bizarre moi »Dit Mido
-      « Moi non plus » Dit à son tour Hiromu.
-      « Bon, je vais vérifier ça je reviens. » Dit Shiro
-      « Hein ? Mais il va bientôt être l’heure de retourner en classe ! » Lui rappela son amie
-       « satané-mercredi ! » Jura le jeune lycéen.
«Driiiiiiing »
Les élèves retournèrent en classe et se fut une après-midi très tendue pour Shiro. En effet, il avait déjà entendu ce bruit avant mais il ne l’entendait que la nuit alors pourquoi cela devenait plus fréquent ce jour-là ?
-      « Bon et bien le cours est terminé, je vous souhaite bonne chance pour le match. » Dit le professeur en finissant d’expliquer le cours.
-      « Bordel ! J’ai encore oublié le match ! Pfiou… » Se rappela Shiro.
-      « Allez Shiro, c’est l’heure du match ! Tu viens ? »Demanda Mido
-      « J’arrive » Répondit Shiro
Ils allèrent d’abord aux vestiaires pour changer de tenue puis vers le terrain. C’était un match de football inter-lycées. Il opposait le lycée Yohaku au lycée Takashira. Shiro était un avant-centre vraiment indispensable et Mido lui était le gardien de buts. Mais cette fois-ci Shiro avait vraiment la tête dans les nuages. Il ne se concentrait pas assez et le mieux qu’il avait pu faire était des corners ratés et parfois un rattrapage de balle raté mais aussi des tirs mal visés. Ils purent difficilement obtenir un match nul de 01-01.
-      « Hé, Shiro ! Mais qu’est-ce t’as aujourd’hui, t’étais complètement bourré ?! »Lui demanda Mido
-      « Ah désolé, je suis pas dans mon assiette aujourd’hui. » Répondit Shiro
-      «  Je vois ça, tu devrais sérieusement prendre des vacances. » Proposa son ami
-      « Ouais, j’y penserais. »Dit le lycéen.  
Au chemin du retour vers la maison, le bruit se refit entendre mais cette fois-ci Shiro ne laissa pas passer cette chance. Il suivit le bruit qui l’emmena à un vieil entrepôt.
-      « C’est quoi cet endroit ? Je n’ai jamais remarqué qu’il y avait un entrepôt comme ça dans la ville. » Se dit Shiro
Il entendit de nouveau le bruit et le suivit, ça devenait de plus en plus proche et cette fois-ci ça le mena à une pièce tout au fond. Il entrouvrit la porte juste pour pouvoir distinguer ce qu’il y avait. Soudainement, une plume tomba juste devant ses yeux, et il ouvrit la main pour qu’elle tombe exactement dans sa paume. Il l’examina de plus pré et vit qu’elle était dorée, oui, elle avait exactement la couleur de l’or pur.
-      « Tu t’es enfin décidé à venir ? Shiro ! » Demanda une voix masculine grave dans la pièce.
-      « Il regarda dans celle-ci et vit une créature qu’il n’aurait jamais imaginé. Cette chose avait l’apparence d’un homme de forte corpulence avec des ailes d’ange mais il y avait une différence, elles n’étaient pas blanches mais d’une couleur comme l’or pur ! »
-      «  Qu…qui est-tu ? Qu’est ce que tu m’veux ? Et pourquoi tu me suis toujours ? »
 
FIN DU CHAPITRE !
 



 

  Chapitre 02 : Leçon
« On se rencontre enfin, Shiro » Dit la personne
« Qu-qui t’es toi ? C-comment connais-tu mon prénom ?! » S’exclama Shiro.
« Tu ne me connais peut-être pas mais moi j’en connais long sur toi » Annonça la créature d’une voix froide.
« Mais tu es qui-quoi à la fin ?! » S’exclama le jeune homme.
« Je vais te dire ce que je suis mais tu devras garder ton calme » Dit l’autre.
Shiro déglutit puis acquiesça avec un « oui »
« Bien. Je suppose que cela va être dur à croire pour un humain mais sincèrement je ne pense pas que tu sois un  humain ordinaire. Sur ce- il s’arrêta un peu puis continua –Je suis un daten’shi- les yeux de Shiro s’élargirent presque au point de sauter de son crâne – et je t’ai choisi pour faire un petit jeu afin de passer un peu de temps de cette éternité que l’on m’a obligé à vivre et ce contre ce que l’on appelle ‘les shinigamis’ »
« Un jeu ? Et c’est quoi ça ‘les shinigamis’ ? » L’interrompit notre jeune héro.
« Tu aurais du me laisser continuer tranquillement, tu l’aurais su de toute façon. »
« D-désolé, continue… » S’excusa Shiro.
« Hm…Le jeu consiste en une partie de mort ou de survie. Je t’aiderai à échapper aux shinigamis et toi tu m’aideras en revanche à passer mon temps ici dans le monde matériel qui est mille fois mieux que le Spirit World… »
« …Mais attends un peu ! J’pige pas grand-chose là. C’est quoi un shinigami ? Et puis c’est  quoi  ‘le Spirit World’ ? » Demanda Shiro.
« Avant de t’expliquer ce qu’est le Spirit World et le travail des shinigamis, je dois d’abord t’expliquer les différents types de Ten’shi ou je préfèrerais appeler cela des rangs. Pour commencer,  il y a le 1er rang, ceux qu’on appelle les byaku’ten, ils sont au sommet de la hiérarchie des esprits, c’est comme vous dites ‘les rois’.Puis, vient le second rang : les kuro’ten ou ce qu’on appelle ‘les shinigamis’, ceux-ci sont des anges de la mort et aussi l’élite du Spirit World. Ils opèrent sous les ordres directs des byaku’ten. Après ça vient le 3ème rang, celui des san’ten et ce sont comme  les soldats, d’ailleurs ils sont juste nommés d’après le nombre de leur rang (san veut dire trois et les san’ten sont le troisième rang de la hiérarchie). Enfin, vient le tout dernier rang où qui n’est d’ailleurs même pas qualifié de rang ‘les yada’shi’ qui sont les habitants ne possédant aucune aptitude combative. »Expliqua-t-il.
« D’accord, mais de quel rang es-tu toi ? Si je me souviens bien tu es un daten’shi mais il appartient à quel rang ? » Demanda le lycéen.
« Les (anges déchus en jap) peuvent etre de n’importe quel rang des Ten’shis. » Dit le daten’shi
« Hein ?! »S’exclama Shiro n’y comprenant rien du tout.
« Et bien en fait,  je n’appartiens à aucun de ces rangs, du moins…je n’y appartiens plus puisque j’ai été… banni de la hiérarchie et renié en tant que Ten’shi. » Répondit-il
« Banni ? Pourquoi ça ? »
« Il ya dans le Spirit World des lois très strictes et quiconque les enfreint est châtié. Le châtiment accordé dépend de la gravité de la transgression. »
« Quelle loi as-tu transgressé pour que ton châtiment sois le ban ? »
« Le ban du Spirit World est pire que la mort pour un Ten’shi et ce qui est encore pire est de retirer son grade à un haut rang. Néanmoins, depuis quelques temps, un groupe de bannis a commencé à se former et j’en fais partie vois-tu. Le crime que j’ai commis pour avoir été banni et pour que l’on m’ait retiré mon grade a été de désobéir aux ordres suprêmes de mon supérieur. »
« Aux ordres…suprêmes ? »
« Oui, mon supérieur était un byaku’ten, le 3ème plus haut gradé du Spirit World pour etre plus précis »
« Un byaku’ten ? Tu veux dire que ton ancien rang était… »
« Exactement, j’était un shinigami. »
« !!!! »
« Cet ordre suprême auquel j’ai désobéis était l’exécution du Tenbatsu »
« Qu’est-ce que c’est ? »
« C’est le travail meme d’un shinigami mais là c’était une mission spéciale, j’avais pour ordre de tuer un humain qui semblait suspect et qui d’après les prédictions de nos rois suprêmes allait faire abattre un grand désastre sur le Spirit World »
« Tu veux dire que… ? »
« Effectivement. Cet humain, c’est toi Shiro. »Annonça le daten’shi
Shiro se figea sur place.
 
FIN DU CHAPITRE !! ( mouhahaha xD )
 
Prochain chapitre : Nigero !!

     Chapitre 03 : Nigero* !! 
 
 
« Q-qu’est-ce que ça veut dire ? Je ne connaissais même pas l’existence de votre monde. Comment pourrais-je le détruire ? »Demanda Shiro « Crois-moi Shiro, c’est aussi la question que je me posais tout le temps. J’ai alors commencé à t’observer donnant pour excuse que je voulais connaitre la meilleure façon d’agir. Les byaku’tens firent mine d’accepter cette excuse mais la réalité je l’appris plus tard à mes dépends. En te surveillant bien, j’ai cru voir que tu entendais mes bruits de pas qu’aucun autre humain ne pouvait entendre. Pour en être sur, je venais toutes les nuits dans ta chambre et je constatai au début que c’était bel et bien le cas mais au fur et à mesure que je venais tu n’y prêtais plus attention. » « Ouais bien sur, au fur et à mesure j’ai fini par m’y faire à ce bruit que j’entendais toutes les nuits. »Dit Shiro « C’est ce que je me suis dit aussi. Mais ce que je remarquai en plus de ça, c’est que tu ne pourrais en aucun cas présenter un danger pour le Spirit World. J’ai donc vu plus juste de te laisser vivre et de continuer à t’observer. Ce que je ne savais pas en revanche, c’est que j’étais sous surveillance par des shinigamis espions opérant sous les ordres de mon maitre le sanbyaku. Ils virent alors que je voulais te laisser vivre et rapportèrent la nouvelle au sommet. En désobéissant à un ordre de première priorité, je fus banni dans un coin  du Spirit World appelé le Lost Souls. C’est là qu’errent les âmes perdues et les officiers ten’shis bannis mais là … » Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que : « Qui est-là ? » Dit une vois derrière la porte
« satané-mercredi, il a fallu qu’il se pointe maintenant se fichu garde » Dit Shiro
« Moi, il ne peut ni me voir ni m’entendre mais toi, si. Prends ça. Met-là et traverse le mur. »Dit le daten’shi
« C’est une Bachimimikazari*, elle te permet de traverser la matière. » Expliqua-t-il
« Quoi ? Mais attends ! J’ai même pas un piercing à l’oreille. »Dit Shiro
« Je vais t’en faire un mais tu devras supporter un peu la douleur. Soit la douleur soit tu te fais prendre. »
Shiro déglutit puis accepta de se faire un piercing à la va-vite.
Le daten'shi s’approcha de lui et tendit son index devant son oreille. En à peine une seconde qu’il sentit une douleur au bout de l’oreille comme si une aiguille l’avait transpercée.
« C’est bon, mets-la maintenant. »
« T’es fou ? Ca saigne encore, ça fait super mal. »S’exclama notre jeune héro.
« A l’avenir, tu devras supporter bien plus que cette égratignure. Mets-là maintenant il va ouvrir la porte. »
Shiro mit la boucle d’oreille en lâchant un petit gémissement. Puis suivit les instructions du daten’shi et s’apprêta à passer le mur mais demanda avant ça :
« Quel est ton nom ? »
« Kazeshini* » Répondit-il
« Hé, ton nom est aussi lugubre que ton monde hein ? » Ironisa Shiro avant de traverser le mur et il eut juste le temps de le traverser que le garde défonça la porte et s’affola à l’intérieur mais fut surpris de voir qu’il n’y avait personne
« Quoi ? Mais…j’aurais juré avoir entendu une voix ici » S’exclama ce dernier
« A un cheveu hein ? Et ben pas de chance. »Lui dit Kazeshini ironiquement en sachant parfaitement qu’il ne pouvait pas l’entendre.
Pendant ce temps, à l’autre coté du mur.
« satané-mercredi ! satané-mercredi ! satané-mercredi ! »Jurait Shiro en voyant que le saignement à l’oreille ne s’arrêtait pas.
« Hum, je vois que ce Kazeshini n’a toujours pas effectué le Tenbatsu. »Dit une voix froide masculine.
« Tu as vu ? Je croyais qu’il le ferait pour se repentir. »Dit une autre voix féminine cette fois.
« Raah. Je déteste faire le sale boulot des autres mais je crois que là on n’ait pas vraiment le choix. »Dit la première voix
« Ouais, malencontreusement. » Dit la deuxième.
Shiro commença à tourner la tète de tous les cotés pour distinguer deux silhouettes, une masculine et l’autre féminine. Ses yeux s’élargirent de surprise quand il vut qu’ils ressemblaient à peu pré à Kazeshini, ils avaient aussi deux paires d’ailes dorées et des visages à vous donner la chair de poule.
« Q-qui êtes-vous ? » Demanda-t-il
« Oho ! Tu entends Bree ? Il nous voit ! » Dit la femelle
« Bien sur idiote ! C’est pour ça qu’on doit le tuer mais ça fait quand même bizarre qu’un humain nous voit » Dit celui qu’elle avait appelé Bree.
« Tu pourrais pas arrêter d’être aussi désagréable Bree-chwaaan. » Fit-elle en entourant son bras autour de sa nuque.
« Ôte-toi de là ! » Ordonna-t-il en lui faisant un regard plus perçant que celui d’un aigle pourchassant sa proie.
« Pff » Fit-elle en s’exécutant puis se tourna vers Shiro et dit « Désolée petit, mais ta vie s’arrête ici. »
Elle s’approcha de lui et pris une sorte d’épée noir très joliment forgée de rouge faisant à peu pré deux mètres de long. 
« Tu vas gouter à mon Shinken*, sois honoré. Cette œuvre d’art se nomme Kurayamiou* et elle va t’ôter la vie » Dit-elle.
« Ira, tu crois vraiment que ce vulgaire humain mérite  l’honneur de gouter au Shinken d’un shinigami de premier rang ? » Demanda Bree
« Hoo, laisse-moi m’amuser un peu Bree ! » Dit Ira
« Hum, fais comme tu veux » Dit Bree
« Arigato gozaimas*, Bree-chwaan ! » Lança-t-elle en se retournant vers Shiro et faisant un regard glacial.
« Dis-moi petit humain misérable, comment veux-tu mourir ? Ce serait un grand honneur pour toi de gouter à mon Shinken, tu devrais peut-être le mériter. Alors ? »
« Je…je ne vais pas mourir par toi espère de vieille harpie ! » Cria notre jeune héro
Elle fit un petit sourire diabolique et un regard plus aiguisé que les crocs d’un loup.
« Notre petite souris a une grande gueule. »Ironisa-t-elle froidement
« Ira, vite on a pas le temps. » Dit Bree
« Bree-chwaan !  S’il te plait ne me dérange pas. » Lui fit-elle lui faisant sa plus belle expression
« Tu sais très bien que ça n’a aucun effet sur moi. » Annonça-t-il glacialement
« Hum hum, ça changera bien un jour » Dit-elle.
« N’y compte pas. »Lui affirma-t-il
Elle ne répondit pas mais examina Shiro de tout son long qui se mit à trembler légèrement de peur et lui lança
« Ne m’approche pas sale harpie ! C’est pas à toi de décider quand je mourrai. »
« Hahahahaha ! Ne me fais pas rire gamin. Que crois-tu que tu peux faire ? »Demanda-t-elle ironiquement
« Je t’arrêterai ! »Lui cria-t-il
Elle explosa dans un fou rire interminable puis se reprit
« Non, sérieux ? Toi ? M’arrêter ? »
« P… parfai…tement ! » Bégailla-t-il
« Essaye d’abord d’aligner correctement un mot. »Lui dit-elle
Elle finit de l’examiner puis se tourna vers son collègue et demanda : « Dis Bree-chwaan, il m’a l’air bien foutu cet humain, je peux m’amuser un peu avec lui ? »
« Dépêche-toi juste. » Lui répondit-il
« Q-qu’est-ce que tu veux dire ? »Demanda Shiro
Elle se tourna vers lui et dit « M’amuser ? Si tu préfères, je compte de torturer un peu ! »
Shiro, instinctivement se mit à fuir mais se trouva plaqué au mur.
« Tu ne peux pas fuir gamin ! »Lança-t-elle
Il se rappela alors et cria  « Bachimimikazari ! »
Il traversa alors de mur en mur en tentant désespérément de fuir.
Ira l’attaqua de sa lame mais se trouva bloquée par un autre ten’shi qu’elle reconnut « Kazeshini »
Il cria à Shiro « Fuis !! »
FIN DU CHAPITRE

*Nigero= fuis (se prononce niguero)
*Kazeshini= vent de la mort
*Bachimimikazari= boucle d’oreille maudite
*Shinken= épée divine
*Kurayamiou= roi des ténèbres
*Arigato gozaimas= merci beaucoup
*Tenbatsu= châtiment divin  

   

Chapitre 04 : CoNfRoNtAtIoN$ 
 
«K-Kazeshini ! » S’exclama Shiro « Qu’est-ce que tu fous encore ici ? Fuis et vite ! » S’écria Kazeshini
« Qu’est-ce que tu racontes je vais me battre avec toi, ils ont l’air très forts »Répliqua le jeune homme
*Il ne se rend même plus compte de la douleur et du sang qui continue à couler à son oreille* pensa Kazeshini en souriant
« C’est justement pour ça que je te dis de fuir idiot ! Tu veux te faire tuer après avoir survécu tout ce temps ? Allez déguerpis ! » Se reprit-il en criant
Shiro ne comprit pas très bien l’avant-dernière phrase.
« Je ne te laisserai pas fuir comme ça ! »Cria Ira en s’affalant vers Shiro mais fut encore une fois bloquée par Kazeshini.
« Tu devras d’abord me passer sur le corps ! »Lui dit-il
« Toi, enfoiré ! Sale traitre. Comment oses-tu te mettre sur mon chemin ? Mange-toi ça ! Kurayamiou, Tenbatsu* ! »Cria-t-elle en lançant de son épée une lame de lumière tranchante et d’une très grande envergure. Kazeshini l’esquiva de justesse mais fut quand même blessé  à l’épaule.
Derrière lui Shiro était ébahi devant le combat mais fut tiré de ses pansées par Kazeshini qui lui cria
« T’es encore là ? Mais fuis vite idiot ! »
« O-oui, surtout ne meurs pas ! »Dit Shiro
« Heh, compte sur moi. » Répondit Kazeshini
« Je me demande où est l’autre ? Bon c’est pas le moment de s’en soucier, il faut que je sorte d’ici et vite ! » Se dit Shiro. Il traversa un autre mur, le dernier pour se retrouver en dehors de l’entrepôt mais fut bousculé violement en arrière par quelque chose. A peine eut-il le temps de se reprendre qu’il sentit une lame aiguisée sur sa gorge. Il déglutit.
« Tch ! Je me demandais justement où tu étais, Bree, je me trompe ? »Demanda notre héro
« Colonel de la première équipe de shinigamis d’exécution, Bree Akazaki. Je suis venu pour terminer le travail de ce sale traitre de Kazeshini. En d’autres mots tu vas crever ici, vulgaire humain.» Dit Bree
« Je crois que je n’ai pas d’autres options. »Dit ironiquement Shiro. Il tenta de retraverser le mur grâce à sa Bachimimikazari ce fut un échec total qui le surpris.
« Surpris ? » Demanda Bree. Shiro ne répondit pas mais l’expression qu’il fit était bien plus que suffisante comme réponse.
« C’est assez normal. Ta Bachimimikazari est un moyen des plus primitifs pour traverser la matière dans le Spirit World. »Expliqua le shinigami
« Le plus…primitif ?! » s’exclama Shiro
« Evidemment ! Puisqu’à présent, nous n’en avons plus besoin. Les shinigamis d’élite formés comme moi, Ira et même ce traitre de Kazeshini contrôlons notre aura spirituelle de sorte qu’elle fonctionne comme le Bachimimikazari. »Dit Bree
« Quel rapport ça a avec ce qui vient de se passer ? »Demanda Shiro
« Je vais t’expliquer. Puisque nous contrôlons notre aura de façon à ce qu’elle fonctionne comme les Bachimimikazari, nous pouvons aussi bien traverser la matière que stopper complètement le processus. Mais il n’y a bien sur que les shinigamis d’élite qui peuvent traverser la matière et annuler ce processus partiellement comme je viens de le faire. Alors, on peut dire que cette fois, les carottes sont cuites. » Annonça Bree
« Fait chier ! Je suis censé faire quoi maintenant ? »Se dit notre héro en commençant à avoir des sueurs froides. Le shinigamis serra un peu son épée sur la gorge de Shiro ce qui la fit saigner. Ce dernier ferma les yeux, ne voyant pas d’autre choix que d’accepter son triste sort.
« Voici mon Shinken, Kami no Hakoujou* ! Sois honoré de mourir de sa lame. Tenbatsu ! »Il lança l’attaque mais soudain.
« J-je suis mort ? »Se dit Shiro en sentant une pression sur ses joues et une chaleur l’entourer.
« Non attends une minute, je sens encore la douleur à mon oreille et ma gorge. Mais alors, comment c’est possible ?! » Se demanda-t-il en ouvrant les yeux. Il se rendit alors compte de la situation. Il avait la tête entre deux gros seins et il était complètement plaqué à un corps féminin à peine recouvert.
« W-waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! » S’écria-t-il en se libérant et devenant littéralement rouge.
« Oh ! Mais ne crie pas aussi fort mon chou ! Il va nous repérer ! »Dit la personne
En se reprenant, il vit que c’était aussi un ten’shi aux ailes dorées et aux vêtements noirs mais recouvrant à peine son corps.
« Q-qui est-tu toi d’abord ? » Cria Shiro
« Je t’expliquerai plus tard, mais là on doit pas se faire remarquer ou tu n’iras vraiment pas bien. Bree-senpai* est très fort tu sais ? »Dit-elle
« Huh, t’as pas besoin de me le dire. » Dit Shiro ironiquement.
« On doit aller aider Kaze-chan* sans passer par Bree-senpai. »Annonça la ten’shi.
« Tu connais Kazeshini ? Comment ? »Demanda Shiro
« C’est une longue histoire. Je te raconterai tout plus tard Shiro-chan. »
« Tu connais aussi mon prénom ? »Demanda notre héro encore
« Shiro-chan*, s’il te plait ! Il faut qu’on aille aider Kaze-chan d’abord. Laisse les questions pour plus tard. »Dit-elle
« Et comment tu comptes passer inaperçu avec ce loup ? »Dit Shiro
« En se faufilant dans les murs en cachant notre aura comme tout à l’heure. »
« Quoiiiiiiii ?!!! »S’écria notre héro
FIN DU CHAPITRE
 

 
*Kami no Hakoujou= dieu sans cœur
*Kaze-chan est une abréviation de Kazeshini qui dans ce cas ne veut plus dire « vent de la mort » mais « vent »
*Shiro-chan, le chan est un suffixe japonais signifiant le respect, il est utilisé avec les amis et les personnes assez proches
*Bree-senpai, senpai est un suffixe indiquant un certain respect, utilisé pour les personnes ayant plus de connaissances.
   

      

Chapitre 5 : Dissimulation  
 

« Non mais tu te fous de moi ? » S’écria Shiro

« Eh bien non. Il n’y a pas 36000 solutions tu sais ! » Lui dit-elle

Après petite réflexion, Shiro n’eut d’autre choix que d’accepter.

« Mais je te préviens, ne m’étouffe pas avec ces gros trucs !! » Cria-t-il en faisant signe vers sa poitrine.

« Hum… je vois. » Dis la femme

« Quoi ?! » Demanda Shiro hébété

« Tu n’as jamais été dans cette  position » Dit-elle avec un air coquin

Shiro devint alors littéralement rouge et lui cria

« Et alors ? En quoi ça te regarde ?! »

« Oh, mais ne t’énerve pas Shiro-chan, c’était juste une plaisanterie. » Dit-elle ironiquement.

« … » Fit-il exaspéré

Elle le prit alors dans ses bras et le serra bien fort. Ses joues prirent une teinte rouge.

« Argh… Dis-toi que c’est pour la bonne cause mon vieux. » Se dit-il

« En fait comment tu t’appelles ? » Lui demanda-t-il

« Ah oui c’est vrai je ne te l’ai pas dit. Je suis le précédent lieutenant de Bree-senpai. Mon nom est Hisane Lolita. Tu peux m’appeler Lolita. » Se présenta-t-elle

« Tu veux dire que… » Dis Shiro

« Oui, que j’étais aussi une shinigami d’élite. Et cette garce de Ira n’est que ma remplaçante. » Expliqua Lolita

« Hé bien, ce Bree aime bien recruter les femmes bien foutues » Pensa Shiro en faisant une drôle de tête

Elle fit alors une sorte de sceau avec sa main « Tama-Inpei* !»

Ils se faufilèrent alors dans le mur. Et virent leur ennemi

« Regarde, il nous cherche. » Dit-elle

« On est si proches. Tu crois vraiment qu’il va pas nous remarquer ? » Demanda Shiro

« Ne t’en fais pas Shiro-chan. Tant que le Tama-Inpei sera actif, il ne pourra pas repérer notre aura. »Le rassura-t-elle

Shiro déglutit. Il observait Bree et commençait à se calmer en remarquant que ce dernier ne les avait vraiment pas remarqués.

« Je te l’avais dit. » Dit Lolita avec un sourire

« Hm. » Dit Shiro

« Bon on doit aller prêter main forte à Kaze-chan. » Rappela-t-elle

« Oui » Acquiesça Shiro

A l’intérieur de l’entrepôt, le combat était sanguinaire entre Kazeshini et Ira.

« Kurayamiou, Yami no ha* ! » Fit-elle en lançant un vent en forme de lame noire vers Kazeshini mais celui-ci la repoussa avec son épée.

Les deux étaient essoufflés. Kazeshini tenta une attaque frontale. Ira l’esquiva de justesse et eut une légère blessure à la joue.

« Tu as osé abîmer mon si joli visage. Tu vas le payer ! » Cria-t-elle

« Regardez-moi cette débutante ! En faire tout un plat pour une simple égratignure au visage. » Dit une voix venant de derrière.

« Vous en avez mis du temps. » Dit Kazeshini ironiquement

Ira se tourna alors pour voir de qui il s’agissait. Ses yeux s’écarquillèrent

« Tu… toi ! Salope, je te croyais morte ! » Cria Ira

« Oh, quelle odieuse remplaçante tu fais. Comme tu le vois je suis bien vivante. » Dit Lolita

« Mais… c’est quoi ce… ? » 0.0 Dirent Ira et Kazeshini hébétés.

« Alors c’est bon ? Je peux me retirer maintenant, j’étouffe j’te signale ! » Cria Shiro entre sa poitrine

« Oh, oui désolée. »Dit Lolita

Shiro se libéra alors.

« Bwah ! Je t’avais pourtant dit de pas m’écraser contre ces gros trucs ! » Lui cria-t-il en rougissant

« Allez ! C’est pas comme si tu en étais mort. » Dit Lolita

« Oui mais j’y étais presque ! » S’écria Shiro

« T’en as fini de crier ? On peut reprendre maintenant ? » Demanda Kazeshini

Shiro se retourna alors

« Hey, t’es pas mort mec ! » Dit Shiro ironiquement

« Heh, comme si j’allais mourir maintenant. » Répondit Kazeshini ironiquement

« satané-mercredi, ils sont trop nombreux. Je ne pourrai pas gagner contre ses deux là et qui sait ce que ce morveux peut faire. » Pensa Ira en commençant vraiment à stresser.

Elle tenta alors de se retirer pendant que les trois autres étaient avec leurs retrouvailles. Elle s’éleva un peu dans les airs quand elle sentit une épée la transpercer.

Les yeux de tout le monde s’écarquillèrent.

« Kof…Kof… »Cracha-t-elle du sang en se retournant pour voir son assaillant et se fut une horrible surprise pour elle quand elle réalisa qui c’était.

« B…Bree-ch…wan… » Dit-elle d’une voix faible

« Salop ! » Cria Shiro

« P…Pourquoi ? » Demanda-t-elle les larmes aux yeux

« Je n’ai pas besoin d’un lieutenant qui fuit la bataille pour se sauver. » Dit Bree froidement en retirant son épée. En faisant cela, il déclencha une hémorragie incessante à la blessure du lieutenant dont le corps fit une brusque et terrible chute vers le sol.

FIN DU CHAPITRE   


*Tama-Inpei= dissimulation d’aura

*Yami no ha= Lame des ténèbres

    Chapitre 06 : Dégout   
   
« Espèce de raclure ! » S’écria Shiro Une atmosphère insupportable régna. La femme Shinigami était étalée par terre se tordant de douleur, le sang dégoulinant incessamment de sa plaie. Bree était en l’air, un regard indifférent dans les yeux .Shiro lui lançait un regard de dégout même si Ira était son ennemie, il ressentait quand même de la pitié pour elle « Comment peut-on faire ça à un allié ? » se disait-il.
« Lolita, soigne-la » Dit Kazeshini
« Quoi ?! Tu veux rire ? Elle n’a que ce qu’elle mérite » Cria-t-elle
« Fais ce que je te dis »Lui cria-t-il
« Non, je refuse » Répliqua-t-elle
Shiro en train d’examiner la scène sans vraiment savoir quoi faire. Il ressentait toujours de la pitié pour Ira.
« Lolita, s’il te plait, soigne-la » La pria-t-il
« Shiro-chan…je…Non ! »Refusa-t-elle de nouveau
C’est alors qu’ils furent interrompus
« Hmph…Vous vous souciez réellement de ce déchet ? »Dit froidement Bree en atterrissant doucement devant Ira
Elle gisait devant lui en larmes en criant son nom
« Bree…*Koff*…chwan…pour…*koff*…quoi? Bree-chwan…*koff*…»
“Tch…tu es pitoyable ”Lui dit-il en commençant à la couvrir de coups de pieds. Elle n’arrêtait pas de crier à la douleur qui déchirait son corps.
Les yeux de Shiro s’élargirent de stupéfaction. « Comment peut-on être d’une telle cruauté ?! »
Kazeshini ne pouvait plus supporter cette vue et se lança sur l’assaillant de Ira. « Mita ! »
C’est ce qui déclencha le croissement de son épée et la transformation de sa lame en une sorte de scie. Cette attaque semblait implacable mais malgré sa grandeur Bree réussit à la parer d’un coup de son épée. 
Heureusement, l’attaque réussit à l’éloigner d’Ira.
« Lolita ! Profites-en, vas-y soigne-la» Cria Kazeshini
Lolita hésita un peu mais finalement elle accepta. Elle avança un rapidement vers la blessée. Arrivée devant elle, elle s’accroupit, joignit ses mains et forma une sorte de sceau « Futatabi saku ! ». Ses mains commencèrent à briller et elle les mit sur la plaie d’Ira. La plaie commençait doucement à se refermer quand à sa plus grande surprise elle fut repoussée par la shinigami.
« Ne me touches pas ! Eloigne-toi de moi, je ne veux pas de ta pitié ! » Lui cria Ira.
 Elle était une vue pitoyable à un point que même Lolita qui la méprisait n’osa pas la regarder. Elle était couverte de sang et de sueur, son visage déchiré par les larmes, son corps et ses vêtements déchirés par les coups et elle tremblait.
Lolita resta silencieuse un instant comme si elle réfléchissait intensément puis elle lui dit d’un air neutre sans même lever la tête : « Laisse-toi soigner tranquillement d’accord ? »
Ira la regarda d’un regard hésitant puis lui demanda : « Pourquoi me soignes-tu ? »
« Hé…crois-moi, je l’ignore moi-même »Répondit Lolita ironiquement avec un sourire en coin
« C’est ridicule, vous n’avez aucune raison de le faire. Ou peut-être me soignez-vous pour me tirer des informations ?! » Lui cria Ira en fronçant les sourcils
 
Fin du chapitre ! 

 Futatabi saku= Refleurissement
Mita= Scie


Merci pour le coup de main Elyon :)
[Je t'ai créé 5 autres spoiler, tu n'as plus qu'à les remplir. Pour cela, en bas de l'espace ou tu tapes ton message, il est écrit "Mode éditeur: On", cliques sur "On". Ensuite, copie tes chapitres entre chaque balise de spoiler.]
_________________
Revenir en haut
Hachiko
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2010
Messages: 854
Spécialité: Dessin et scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 16:16 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Réponse chapitre 1.


   Alors pour commencer, juste un petit détail, ceci n’est plus un scénario, mais un script car plus développé, et avec narration et dialogue, mais ça ne change rien pour nous ^^. Passons à la critique en elle-même :


   Bon, pour une accroche (1er chapitre) c’est pas mal, il donne envie de connaître la suite. Néanmoins, pour que le lecteur ne lâche pas l’histoire une seconde, essaie de rajouter un sentiment, une ambiance qui s’accroche à ton estomac et ne lâche plus, par exemple en faisant les bruits tout autour de ton héros, pour créer une atmosphère angoissante. Et faire un crescendo : plus il approche de la rencontre, plus les bruits sont fréquents.
    Voila pour l’atmosphère, sinon, le récit est cohérent.
   
   Dans ta narration, même si ce n’est pas le plus important dans le cas d’un manga, évite de faire des répétitions.
   Ensuite, les dialogues et ses pensés sont plutôt bien équilibrés (en accord avec l’âge du héros), mais certains passages sont un peu lourds, par exemple :
                                    - C’est quoi cet endroit ? Je n’ai jamais remarqué qu’il y avait un entrepôt comme ça dans la ville.
    C’est vraiment long, essaie de faire des pensées assez courtes, de ce genre : « Il m’emmène où là ? Je ne connais pas cet endroit // Je ne suis jamais passé par là »

    Et sinon, bien que ce soit des ados, évite quand même de mettre trop de gros mots.


   Que dire que dire ....
    Ton texte est ennuyeux et pénible à lire.
    Est-ce ton premier texte ?

 Narration : Dans ton premier chapitre, tu énonce tout à la suite : la situation initiale est dévoilée dans les premières lignes, on sait déjà tout de la vie du héros, il n'y a déjà plu de mystère sur sa vie...
 De plus, le diadoque est trop forcé, pas la peine de préciser autant .. je cite  :

  -      « J’arrive » Répondit Shiro

On comprends que le personnage principal arrivera après le rappel à l'ordre de son ami ...
Continuons ...  

    « C’est pas tout ça, mais j’ai cours aujourd’hui, je dois vite me préparer. »

Sincèrement, est-ce que tu dis ça le matin en te réveillant ?! 

 
 Pour ton texte ... une histoire doit être racontée, paisible et compréhensible à l'oral, on ne doit pas s'ennuyer en la lisant à vois haute ...
Or, ici, on a plus l'impression qu'elle a été écrite à la va vite, et pas Écrite

Mise en page :  Ton texte est très mal présenté ... Je cite : 

-« Bon alors, tu as fini onii-san ? On doit y aller » Lui demanda Suzuna.
- « Ouais, voilà. Bon on y va p’pa, à plus » Fit-il en levant la main avant de passer la porte pour sortir.
-« Oui, à plus tard. J’compte sur toi pour le match Shiro ! » Lui dit son père.
- « Le…le match ! Et satané-mercredi, j'l'avais complètement zappé celui-là ! » Se rappela-t-il.
- « Hi hi tu ne changeras jamais onii-san » Rigola sa petite sœur.
- « J'crois bien Suzu. Bon, y’a pas l’feu au lac ! On fera avec ! » Se reprit-il.


Où est-ce que tu as lu un dialogue de la sorte ?! OU ?!
Dans un texte narratif, on let les dialogues entre guillemets, ceux-ci s'ouvrent au début du dialogue, puis, après plusieurs répliques ( conversation comme ci dessus) on les ferme ! On ne les referme pas à chaque parole  !

Correction : 
« - Bon alors, tu as fini onii-san ? On doit y aller; lui demanda Suzuna.
                  - Ouais, voilà. Bon, on y va p'pa; à plus ! fit-il en levant la main avant de passer la porte
                  - Oui, a plus tard. J'compte sur toi pour le match Shiro; lui dit son père.
                  - Le ... le match ?! Et satané-mercredi, j'lavais complétement oublié celui-là !
                  - Hihihi ! Tu ne changeras jamais onii-san; fit doucement sa soeur - histoire de le taquiner.
                  - J'crois bien Suzu. Bon y'a pas l'feu au lac  ! On ferra avec. se reprit-il. 
»
       
                  Et ils partirent ( etc etc etc ... )

Rien qu'en regardant ton texte, cela se réfère plus à une fanfic de blogueuse en herbe qu’une histoire ! Je cite :

« Tadam »… « Tadam » … -      Hm.. ?
« Silence »
-      Encore ça ? Je m’y habitue à force de l’entendre…
[Commune Asano, maison Tahomaru, 07h30]
« Piiiiiip ! Piiiiiiiiiiip ! » « Kaboom !! »


Dans quel livre as-tu lu quelque chose ressemblant à cela ? J'aurais bien besoin de le savoir ...

Pour ton histoire ... le mot est très très très faible ...  préméditable ?  Trop même ...
Point positif : l'orthographe ...


Commençons par la narration: tu écris plus comme tu parles, et c'est justement ce qu'il faut éviter !!  Il faut que tu corriges tes tournures de phrase. A cause de ta façon d'écrire, on accroche moins au texte, et c'est moins agréable.

Puis les dialogues: Ils ne font pas naturel du tout. La façon dont tes personnages parlent révèle trop leur caractère, on sait à qui à affaire ..
Pour le plans de ton histoire: c'est ton premier chapitre, celui de la présentation donc. Il y a trop de d'évènements pour le premier chapitre; le lecteur comprend trop de chose et tout s'enchaine si vite qu'on a pas le temps de souffler. J'espère que tu vois ce que je veux dire ..?

L'originalité: Inutile de te dire que c'est un cliché, le gars ordinaire qui entends des voix et qui a perdu un de ses proches on ne sait comment, qui va découvrir qu'il est le sauveur d'un autre monde. Enfin bref il y pas de suspens et ça donne pas trop envie de lire la suite.

Pour l'orthographe: je te félicite, il y a quelques  rare fautes d'inattention, mais l'ensemble est génial.

Sinon je te souhaite de continuer et de t'améliorer.
bravo d'avoir eu le courage de nous soumettre ton texte je n'ai pas était tendre mais c'est ça qui permet d'avancer.




Il faut peaufiner tout ça ! Bon après, nous n'avons fait le premier chapitre ( avec le retard d'Hachiko pour boucler le tavail ..  )
Quatre grands points à travailler : La structure de l'histoire
                                                La vie du texte
                                                La diversité, l'originalité
                                                La finesse, l'écriture .
( très important, crois nous ! )

                                

On arrive pour la suite miss  ^^
  

_________________
Une seule porte est ouverte ... Trouvez-la moi ...
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 16:43 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Bonjour tout le monde^^

Voilà, je décide de coller mon histoire sous forme de roman.
Titre : Spirit of the Moon
Genre : Fantasy
Chapitre : 3 (en cours)


Un début de journée comme les autres 
 
          Le soleil commençait à se lever doucement dans la ville de Milio. A l’extérieure de celle-ci se trouvait un orphelinat à l’apparence pittoresque, situé sur une colline au bord de la ville, on pouvait y voir un trou sur le toit et  les fenêtres étaient encore fermés sauf une au dernier étage. Dans une des chambres du premier, se trouvait un jeune garçon qui dormait paisiblement, les doux rayons du soleil lui caressaient son visage de leur tendre chaleur. Tout était calme, pas étonnant il était encore très tôt. Soudain, quelqu’un frappa à la porte de la chambre qui rompit le silence, et le jeune garçon se réveilla brutalement. Une voix se fit entendre en dehors de la chambre : 

-Debout ! Réveilles toi, il est l’heure de préparer le petit déjeuner ! 

-Ooouuuuaaaiis, bailla le jeune garçon. 

          Le jeune garçon commença à s’habiller lentement, il devrait être plus actif cela fait onze ans qu’il se lève toujours à la même heure, mais il aime bien faire les choses à son rythme c'est-à-dire, très lentement. Sa chambre était aussi bien rangée qu’un placard, mais cependant on pouvait apercevoir des photos, une des photos montrait un jeune garçon grand, élancé avec des cheveux en batailles d’un bel orangé, il regardait en face de lui avec son œil gauche d’un vert très claire et l’autre œil d’un bleu étincelant. A côté de lui se dressait une jeune fille un peu plus petite que lui, elle avait de longs cheveux bleus comme du cristal, ses yeux étaient bleus comme l’azur, et elle avait un visage souriant, cette fille s’appelait  Rosie, c’était la meilleure amie du jeune garçon. 
Le garçon qui était enfin habillé descendit les escaliers mais … 

-Zut ! s’écria t il en dévalant les escaliers, il avait encore manqué une marche et se cogna par terre. Aïe aïe aïe, se plaigna-t-il en se grattant la tête. 

Mais visiblement il n’avait rien de cassé, car il se dirigea vers la cuisine et commença à préparer le petit-déjeuner. A peine qu’il commençait à préparer les ustensiles, qu’une personne entra dans la pièce et s’arrêta derrière lui. Le jeune garçon se tourna et se trouva face à une femme à l’air sévère, elle était grande, ses cheveux blonds étaient attachés en chignon et elle avait un nez aquilin. C’était Anne Hildgarde. 

-Ah, enfin te voilà ! Il était temps, et puis c’était quoi ce bruit dans les escaliers ? demanda-t- elle. Mais le garçon n’eut pas le temps de répondre car elle ajouta : Laisse moi deviner… Je parie que tu es tombé encore une fois dans les escaliers comme d’habitude. 

-Euh … Oui, répondit celui-ci mal à l’aise. 

-Bonjour tout le monde, dit une jeune fille en robe de chambre qui venait de s’asseoir. 

-Bonjour Lena, dit  Anne. Tu as bien dormi ? 

-Apparemment oui, regarde ses cheveux on dirait une folle, ricana le garçon. 

-Très drôle Denis. Peut-être que j’ai l’air d’une  folle, mais au moins je ne tombe pas des escaliers à chaque fois, rétorqua t elle. Je t’ai entendu, dit-elle avec un petit sourire supérieur. 

-Elle n’a pas tord, c’est vrai que  tu es vraiment maladroit et cela ne s’arrange pas au fil des années, lui fit remarquer Anne.  

-Et alors, je n’y peux rien c’est comme ça, peut-être qu’un de mes parents était maladroit et que j’en ai hérité, dit-il d’un air vague. 

-Hum… Peut-être, mais bon, il y a plus important regarde ce que tu fais, lui dit Anne en regardant  la poêle qui commençait à s’enflammer. 

-Ah ! Zut ! hurla Denis en éteignant le feu. C’est de votre faute, vous m’avez déconcentré, leur reprocha-t-il. 
-Mais oui, mais oui, dit Lena qui n’en croyait de toute évidence pas un mot, dépêche toi s’il te plait, j’ai vraiment faim. 

-Tu as toujours faim, tu es vraiment un estomac sur pattes, ce qui est bizarre pour une fille si obsédée par son apparence. Et d’ailleurs, si je suis tellement maladroit, pourquoi c’est moi qui dois m’occuper tout les jours des repas ? Vous n’avez pas peur que j’explose la maison ? 

-Premièrement, parce que tu cuisines bien et deuxièmement si ça explose Tyler et Ken seront les premiers au courant, puisque leur chambre est juste au dessus, dit Lena. 

-Ah oui ! Ils dorment encore ces deux la, je vais aller les réveiller, dit Anne. 

          Elle monta les escaliers et deux minutes après Denis et Lena entendirent un Boum. Comme à son habitude Anne a utilisé la force pour les réveiller. Elle revint juste après accompagnée de deux adolescents qui avaient l’air à moitiés endormis et à moitiés sonnés avec une bosse qui commençait à se former sur leur tête. Cela ne leur fait pas plus d’effets que ça, pensa Denis, moi ça fais onze ans que je suis ici, et j’ai toujours évité de me faire réveiller par Anne, une fois m’a suffit amplement. 

-Denis ! dit Anne, qui coupa celui-ci dans ses pensées. Tu attends quoi pour servir le petit-déjeuner ? 

-Désolé, voilà le petit-déjeuner, dit celui-ci. 

-Merci beaucoup ! répondirent les trois. 

-Et toi Anne tu ne viens pas manger ? demanda Denis. 

-Non, je dois me rendre à Expan, pour essayer d’avoir une aide pour l’orphelinat, car on est dans le rouge et on n’a pas les moyens de réparer le trou dans le plafond du grenier à cause de l’orage de la dernière fois. Alors n’oubliez pas votre petit boulot après vos cours. 

-D’accord, à tout à l’heure alors, dirent les quatre en chœur. 

- J’espère que ça va s’arranger, s’inquiéta Lena. 

-Ne t’en fais pas, depuis onze ans je vis ici et on à tout le temps eut des problèmes d’argent mais on s’en est toujours sorti, la rassura Denis. 

          Onze ans déjà, pensa-t-il, je n’ai pas vu le temps passer depuis ce fameux jour où Anne m’a récupérer, d’après elle  je n’avais que six ans ce jour là et je n’ai jamais su qui était mes parents, ni ma famille et bizarrement mes souvenirs ont étés mystérieusement effacés. Mais bon cela n’est pas grave, j’ai dix sept ans maintenant, je suis grand et je dois aider au mieux Anne. C’est la moindre des choses, après tout ce qu’elle a fait pour moi. 

-Ah, c’était bon comme toujours, dit  Tyler. 

-Oui, t’es peut être maladroit, tête en l’air et vraiment à coté de la plaque par moment mais tu assures en cuisine, ajouta Ken. 

-Tu sais Ken, lorsqu’on veut faire un compliment on ne descend pas les gens avant,  marmonna Lena. Bon les gars, vous vous occupez du rangement, je vais aller me laver. 

-Ok, mais ne mets pas vingt minutes comme à chaque fois, dit Ken. 

-Ca ne sert à rien de lui dire ça Ken, dit Tyler. Tu l’as connais, elle prend toujours tout son temps dans la salle de bains.  

-Dites vous deux, vous pourriez faire la vaisselle, s’il vous plait ? leur demanda Denis. J’ai oublié quelque chose dans ma chambre.  

Comme à leur habitude Ken et Tyler commençait à se chamailler pour savoir qui fait quoi. Ken avait seize ans il était très grand et mince, il avait des cheveux courts châtains et ses yeux étaient verts foncés. C’était quelqu’un d’introverti, lunatique et solitaire. Tyler était l’exact opposé de Ken, celui-ci avait seize ans, il était de taille moyenne, gros, ses cheveux étaient bruns et bouclés et il avait des lunettes. C’était une personne jovial, qui adorait vivre en groupe, il était vif et c’était quelqu’un de très imaginatif. Bien qu’ils fussent tout les deux très différents, ils étaient inséparables. 

          Pendant ce temps Denis cherchait quelque chose, après quelques minutes à fouiller dans son bazar il sortit une jolie boucle d’oreille dorée. Elle appartenait à Rosie, elle l’avait oublié ici la dernière fois qu’elle était venue. En regardant la boucle d’oreille celui-ci pensa à Rosie et ressenti soudain un profond malaise, comme si quelque chose allait se passer. Mais il pensa que c’était son imagination, il regarda la pendule qui était au dessus de son lit, elle indiquée sept heures et cinquante minutes… Sept heures et cinquante minutes. 
-Mince on va être en retard ! dit-il en se rendant compte que c’était bientôt l’heure d’y aller. Il se dépêcha de descendre les escaliers et cria : 

- Dépêchez-vous il est presque l’heure ! Si Anne apprend que vous êtes en retard à cause de moi, je n’ose pas  imaginer ce qu’elle me fera. 

-Voilà, voilà j’arrive. Il n’y pas de quoi s’inquiéter, dit Lena en descendant les escaliers. 

Comme toujours elle faisait toujours attention à son apparence elle avait de longs cheveux blond vénitiens, ses yeux étaient de couleur noisette et elle avait une fleur jaune sur sa joue droite. Bien qu’elle soit intelligente et organisée elle mettait toujours autant de temps à se préparer. Ce qui était un grand mystère pour les garçons de la maison. 

-Tu ressemble enfin à une personne saine d’esprit, fit remarquer Tyler qui avait fini la vaisselle. 
-Ah bon ? demanda Denis. C’est vrai qu’elle paraît un peu plus normale, mais bon on voit toujours son côté un peu folle ressortir avec sa fleur jaune sur sa joue. 

-Ce que vous êtes drôles toi et Denis, dit Lena un peu énervée en voyant Denis et Tyler éclater de rire. 

-Bon, il est temps de partir Denis, lui lança Ken. 

-Oui,  tu as raison. 

-Et n’oublis pas d’aller voir Rosie, ajouta-t-il. 

- Oui, ne t’en fais pas et arrêtes de me dire à chaque fois ce que j’ai à faire, à croire que je ne suis pas capable de me souvenir de quelque chose. Aller on y va. 

Tout le monde sortit, et Denis ferma la porte. Voilà une journée qui commençait comme d’habitude pour Denis… Si seulement il savait qu’à partir de ce jour tout allait changer. 


Voilà, j'espère ne pas vous avoir endormi ^^'
Bonne journée Yeah!
Revenir en haut
fairy_sennin
L'Equipe

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 1 702
Spécialité: Dessin et scénario
Membre du Mois Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 16:33 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Erane→ C'est vrai que ce premier chapitre laisse à désirer niveau ambiance
J'essaye au maximum d'éviter les répétitions mais ça m'échappe
Merci pour le conseil sur les pensées, j'avais jamais remarqué oO
Désolée pour les gros mots mais tu connais les mangas hein ^^"

Hachiko (impitoyable :D)→
Mon texte est ennuyeux et pénible, parce que peut être ce n'est pas du tout ton genre de manga ^^
C'est mon 2e à vrai dire u.u le 1e était un Shojo
Ok ok, j'essayerai de supprimer des dialogues aussi bêtes à l'avenir >.<"
Comment t'as deviné? Je l'ai effectivement écrite sur un coup de tête, je n'avais pas planifié d'en faire tout un scénario, mais finalement je l'ai fait sans corriger quelques trucs dans les premiers chapitres

 
Citation:
   « C’est pas tout ça, mais j’ai cours aujourd’hui, je dois vite me préparer. »

Sincèrement, est-ce que tu dis ça le matin en te réveillant ?! 


Je ne dis pas ça le matin mais j'ai déjà vu des personnages de mangas le dire uu"
La mise en page... à la la la, mon plus grand problème, en tout cas merci pour la correction, je me disais aussi qu'il y avait un truc qui clochait
Je crois en fait que tu n'ai pas très compris (ce n'est offensif), je ne compte pas en faire un livre mais un manga, un vrai de vrai mais tu as quand même raison, je me suis inspirée des fanfic des blogueuses ^^"
Ouf, au moin un truc que je réussis: l'orthographe x)

Eni→ Je crois que c'est le même cas de Hachi, ce n'est pas un récit mais un manga ^^"
Les tournures de phrase, j'ai quelques problèmes avec ça aussi
Je vois parfaitement ce que tu veux dire, en fait je ne savais pas trop quoi mettre pour allonger les événements et ainsi ne pas en mettre autant dans un même chapitre
Mes scénarios n'ont jamais été un cliché, je ne pars pas à partir d'un plan mais à partir de rien, et puis (désolée de dire ça) il ne faut pas avancer les choses, tu as essayé de deviner la suite mais dommage, tu n'as pas trouvé, en tout cas j'essaye de mettre de plus en plus d'originalité dans mes chapitres, donc les premiers me paraissent de moins en moins bons
Ah l'inattention, ça me saoule tout simplement u_u, non c'est parce que j'écris trop vite et des fois j'ai la 'fleme' de relire le chapitre ^^"
Ne t'inquiète surtout pas! Par rapport à Hachi tu as été tendre comme un agneau (pas offensif)

En gros→ Je vais essayer d'améliorer ça au maximum
Sinon merci infiniment (y compris -surtout?- Hachi ;) )

_________________
Revenir en haut
enilorak
Plume grandissante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 285
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 19:56 (2011)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Tu vois j'ai presque envie de te dire: je suis contente de m'être trompé pour la suite de ton histoire. ça promet d'être interressant.

Maintenant je vais me dépêcher de commenter le reste.
je suis contente que tu es compris ce que je voulais dire :)

Je pense en plus que ton scénar est parfaitement adaptable pour en faire en mangas.
_________________
"Les plus désespérés sont les chants les plus beaux"- Musset
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 10 Fév - 05:55 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Est-ce qu'on pourrait relancer ce sujet? C'était une bonne chose pour les membres qui pouvaient demander des critiques construites. Et quelque part, c'était un moyen de leur mettre sous le nez pour les obliger à y jeter un coup d’œil. Sauf que sebast, le pauvre, attend toujours sa réponse.
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aoi
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 863
Spécialité: Scénario
Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 11:50 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

*Reviens après une absence douteuse*
Ellia, j'en ai parlé a Elyon, elle m'a dit qu'on pouvait, toi et moi relancer le sujet.
_________________
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 16:44 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Alors c'est parti, on y va. Si quelqu'un voulait bien nous assister, j'accepterai sans peine un troisième larron pour nous aider. On ne sera pas de trop. Et plus on est de fous, plus on rit!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aoi
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 863
Spécialité: Scénario
Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 19:15 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Oui! Quelqu'un pour nous aider??? :3
Dis, Sebast, est ce que tu veux toujours une critique sur ce texte?
_________________
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Dim 12 Fév - 14:07 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Jikkyo c'est proposé pour nous aider, dans son immense bonté.
Même si sebast n'est pas encore corrigé, ceux qui le souhaitent peuvent proposer leurs textes.
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 13 Fév - 18:06 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Merci les filles ! Ainsi que Jikkyo ^^
N'hésitez pas un seul instant Sifflote
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 05:40 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Salut sébast. J'ai commencé à lire ton texte afin de repérer ce qui va et ce qui ne va pas, mais j'aimerai savoir ce que tu voudrais comme sorte de critique. Du très détaillé, phrase par phrase? Ou quelque chose de plus vague qui reprenne les grandes lignes avec quelques exemples pour illustrer?
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 25 Fév - 14:01 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Salut ellia.
Eh bien je voudrais quelque chose qui reprenne les choses dans les grandes lignes^^
Revenir en haut
fairy_sennin
L'Equipe

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 1 702
Spécialité: Dessin et scénario
Membre du Mois Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Mer 29 Fév - 15:36 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Heu... c'est pas pour déranger ou critiquer mais je me disais juste s'il ne valait pas mieux parler de ça (ellia et seb) par mp ou crée un sujet dans discussions diverses, parce que là je pense que ça fait un peu flood
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:19 (2016)    Sujet du message: Commentaires Officiels

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com