Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Commentaires Officiels ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 15:52 (2012)    Sujet du message: Commentaires Officiels Répondre en citant

Nous voilà donc, avec nos critiques.

Hum… évite le vert ! Ca ne donne pas envie de lire et ça fait mal aux yeux… !
  Sur le texte en lui-même ; tu oublies quelques mots de liaison, ils sont petits mais extrêmement importants pour la compréhension et la lisibilité de l’histoire. Il y a aussi quelques mots en trop mais c’est moins gênant.
  Je passe au premier dialogue :
  « -Debout ! Réveilles toi, il est l’heure de préparer le petit déjeuner !
  -Ooouuuuaaaiis, bailla le jeune garçon. »
  Correction :
  « -Debout ! Il faut faire le petit déjeuner !
  -Ouais, ouais, j’arrive, bailla le jeune garçon. »
  Dans le « Ooouuuuaaaiis » que tu fais dire à…Denis (<- dis donc, je l’ai cherché, son nom !) tu devrais, si tu tiens vraiment a lui faire dire un seul mot, faire un « Ouaiiis… ». C’est moins lourd et plus agréable à lire.
  Il y a aussi énormément, dans le début de ton texte, la répétition de « jeune garçon » tu n’aurais pas d’autres mots ?
  « il devrait être plus actif cela fait onze ans qu’il se lève toujours à la même heure, mais il aime faire les choses à son rythme c’est-à-dire, très lentement. »
  Ce qui donne…
  « depuis maintenant onze ans qu’il se lève toujours à la même heure, il devrait être plus rapide, mais il aime rester dans son rythme. »
  Il y a une phrase avec laquelle j’ai du mal…
  « Sa chambre était aussi bien rangée qu’un placard, mais cependant on pouvait apercevoir des photos, une des photos montrait un jeune garçon, grand, élancé avec des cheveux en batailles d’un bel orangé, il regardait en face de lui avec son œil gauche d’un vert très claire et l’autre œil d’un bleu étincelant. »
  J’ai du mal à la comprendre, elle !
  Regarde… Une chambre aussi bien rangée qu’un placard ?! Dans mon placard est en bordel, et parfois, les placards des gens sont extrêmement bien rangés. Tu entendais donc quoi par là ?
  Quel est le rapport avec le fait que la chambre soit aussi bien rangée qu’un placard et qu’il y ai, « cependant », des photos sur les murs ?
  Correction de la phrase :
  « Sa chambre était bien rangée, mais on pouvait quand même voir quelques photos dispersées çà et là sur les murs.  L’une des images montrait un adolescent, plutôt grand et élancé, l’un de ses yeux était vert clair, l’autre d’un bleu étincelant. »
  Je rate quelques phrases  mal tournées mais, en voyant la taille de ma critique, je fais au plus rapide…
  « -Zut ! s’écria t il en dévalant les escaliers, il avait encore manqué une marche et se cogna par terre. Aïe aïe aïe, se plaigna-t-il en se grattant la tête. »
  Excuse-moi mais... même si tu ne m’excuses pas… c’est horrible comme formulation !
  « Il dévalait les escaliers, le regard dans le vague. Il rata une marche et se cogna la tête sur le sol. « Aïe ! » s’écria t il en se frottant la tête. »
  Même ma formulation n’est pas jolie ! Je n’arrive pas à formuler cette phrase !
  Pour les deux phrases suivantes...
  « Mais il n’avait, encore une fois, rien de cassé et il se dirigea vers la cuisine et il commença à préparer le petit-déjeuner. A peine avait il commencé à installer le plan de travail que quelqu’un entra dans la pièce et se planta derrière lui. »
  Le dialogue :
  « -Ah, te voilà enfin ! Il était temps ! Mais, dis moi, c’était quoi ce bruit dans les escaliers ? Je parie que, comme d’habitude, tu es tombé? demanda t elle.
  -Euh…oui, répondit le garçon, mal à l’aise.
  -Salut tout l’monde ! lâcha une jeune fille en s’asseyant.
  […]
  -Très drôle, Denis. J’ai peut être l’air d’une folle mais, au moins, je ne m’étale pas dans les escaliers tous les matins ! rétorqua t elle, vexée. Tu peux toujours le nier, j’ai entendu, dit elle avec un léger sourire.
  […]
  -Hum… peut être bien, mais il y a plus important… Regarde ce que tu fais ! s’écria Anne en voyant la poêle s’enflammer.
  (« Zut » ne fait pas naturel pour un ado, si ?)
  -Et satané-mercredi ! hurla Denis en éteignant le gaz. D’toute façon, c’est pas d’ma faute, vous m’avez déconcentré, leur reprocha-t-il.
  -Bien sur, dit Lena, allez, dépêche toi, j’ai faim.
  -Mais tu as toujours faim ! Tu es obsédée par ton apparence mais tu ne fais rien d’autre que manger. Et, d’ailleurs, si je suis si maladroit, pourquoi c’est moi qui fais les repas ? Et si je fais exploser la maison ? remarqua-t-il.
  Lena partit d’un rire cristallin. Et lui expliqua en, pour chaque nouvelle réponse, comptant sur ses doigts.
  -Premièrement, tu cuisines bien, deuxièmement, si la maison explose, Tyler et Ken seront les premiers au courant, vu que leur chambre est juste au dessus.
  Ses interlocuteurs la contemplèrent d’un air pensif et Anne se décida à aller réveiller les deux garçons.
  Elle prit le chemin des escaliers et, une fois en haut, il y eu un « boum » qui se fit entendre. Comme à son habitude, la femme avait usé de la force pour les lever. Voila pourquoi Denis se levait tant bien que mal, mais seul tous les matins. Une fois était amplement suffisante. Anne redescendit les marches accompagnée par deux adolescents encore à moitié endormis.
  -Denis ! s’exclama-t-elle. Tu attends quoi pour nous servir ?
  -Désolé, lâcha-t-il, le voilà.
  Lena, Tyler et Ken s’exprimèrent en chœur.
  -Merci !
  -Tu ne viens pas manger, Anne ? s’enquit Denis.
  […]
  Onze ans déjà, pensa-t-il, je n’ai pas vu le temps passer depuis le jour où Anne m’a récupéré. Je n’avais que six ans, ce jour là, je ne me rappelle de rien, ni de mes parents, de ma famille. Rien, plus aucun souvenir. Mais bon, ce n’est pas grave, maintenant que j’ai dix-sept ans, je dois l’aider, c’est la moindre des choses, après tout.
  -Ah, c’était bon, comme toujours, dit Tyler.
  -Ouais, t’as beau être maladroit, tête en l’air et à coté de la plaque, pour la cuisine, tu assures, ajouta Ken.
  Lena roula des yeux, effarée.
  -Tu sais, Ken, lorsqu’on fait un compliment à quelqu’un, on évite de le descendre avant. Bon, c’est pas tout ça, mais vous, vous rangez, et moi je vais me laver.
  […]
  Elle appartenait à Rosie, elle l’avait oubliée la dernière fois qu’elle était venue. En regardant la boucle d’oreille, l’adolescent pensa à son amie et il se senti soudain très mal, comme si quelque chose allait se passer. Mais il ferma les yeux dessus, pensant à un tour de son imagination. Il regarda la pendule. Sept heures et cinquante minutes !
  -On va être en r’tard ! hurla-t-il. Si Anne apprend que vous êtes en retard à cause de moi, j’imagine même pas ce qu’elle me fera !
  -Voila ! J’arrive, dit Lena.
  Comme toujours, elle avait fait attention à son apparence, ses longs cheveux d’un blond vénitien étaient brossés et retombaient en cascade dans le creux de ses reins. Sous ses yeux couleurs noisette, une fleur jaune se démarquait. La jeune fille, bien qu’intelligente et organisée mettait toujours un temps fou pour se préparer, ce qui, pour les garçons, était un grand mystère.
  -Tu ressembles enfin à une personne saine d’esprit, fit remarquer Tyler qui venait de finir la vaisselle.
  -Tu trouves ? demanda Denis. C’est vrai qu’elle parait légèrement plus normale mais avec sa fleur sur la joue…
  Les garçons éclatèrent de rire et Lena s’emporta.
  -Très drôle, vous deux !
  […]
  Voila. Je sais que je n’ai pas tout corrigé et que je n’ai pas fait les grandes lignes mais bon. C’est une correction quand même.
  Le texte en lui-même :
  Du potentiel, ça pourrait donner quelque chose de bon à condition d’apporter les améliorations nécessaires. Ecrire en blanc aurait été pas mal, et surtout plus agréable. Il faut veiller aux répétitions et aux formulations.

Le soleil commençait à se lever doucement sur ( et pas dans ) la ville de Milio. 
 
 
  « A l’extérieure de celle-ci se trouvait un orphelinat à l’apparence pittoresque, situé sur une colline au bord de la ville, on pouvait y voir un trou sur le toit et  les fenêtres étaient encore fermés sauf une au dernier étage. »
  La tu peux séparer la phrase en deux :
 
 
  ==> Aux abords de celle-ci, un orphelinat à l'apparence pittoresque trônait en haut d'une colline. 
  ==> On pouvait voir que les fenêtres étaient encore fermées sauf une au dernier étage. 
 
 
 
 
  Dans une des chambres du premier, se trouvait un jeune garçon qui dormait paisiblement, les doux rayons du soleil lui caressaient son visage de leur tendre chaleur.
  Les fenêtres sont fermés mais les volets eux sont ouverts c'est ça ? 
  Car au début quand je lis le passage d'avant je comprend que seul la pièce du dernière étage est éclairée. Ce passage demande PEUT-ETRE une explicitation si je ne suis pas le seul à avoir «buter» sur ce moment. ( après réflexion je pense que je suis le seul x) )
  ==> les doux rayons du soleil caressant son visage
 
 
  « Tout était calme, pas étonnant il était encore très tôt. »
  J'aime pas trop le « pas étonnant ».
  ==> Ils étaient encore très tôt et les lieux baignaient dans une atmosphère tranquille et apaisante.
 
 
 
 
  « quelqu’un frappa à la porte de la chambre qui rompit le silence, et le jeune garçon se réveilla brutalement. »
  Quand je lis ça, je pense que c'est la porte qui rompt le silence ce qui n'est pas le cas.
  ==> Soudain, un coup porté à la porte rompit le silence.
  Répétition : « jeune garçon ».
 
 
  « Une voix se fit entendre en dehors de la chambre »
  Quand tu dis ça on ne sait pas d’où provient la voix a l’extérieur de la chambre. Il me semble plus juste de préciser où.
  ==> Une voix se fit alors entendre derrière le battant.
 
 
  « -Ooouuuuaaaiis, bailla le jeune garçon. »
  Je crois n'avoir jamais vu ça dans les livres que j'ai lu, inutile de doubler/tripler les voyelles, l'emploie du verbe bailler suffit à nous faire comprendre comment «lire» le «ouai». 
  De plus, mais la je ne suis sur de rien, je ne pense pas avoir déjà vu le mot «ouai» dans un livre, ça fait trop familier. Peut-être le remplacer par «d'accord» ?
  Répétition : « Jeune garçon » 
  ==> D'accord, répondit-il en baillant.
 
 
 
 
  Le jeune garçon commença à s’habiller lentement, il devrait être plus actif cela fait onze ans qu’il se lève toujours à la même heure, mais il aime bien faire les choses à son rythme c'est-à-dire, très lentement.
  Répétition : «jeune garçon» et «lentement».
 
Tu peux séparer la phrase en deux/trois je pense.
 
==> L'enfant se leva et commença à s'habiller lentement. Depuis près de onze ans qu'il était à l'orphelinat, il n'avait en rien changer ses habitudes matinales. Il aimait bien prendre son temps même si cela le mettait des fois en retard.
 
 
  Sa chambre était aussi bien rangée qu’un placard, mais cependant on pouvait apercevoir des photos, une des photos montrait un jeune garçon grand, élancé avec des cheveux en batailles d’un bel orangé, il regardait en face de lui avec son œil gauche d’un vert très claire et l’autre œil d’un bleu étincelant.
  Répétition : «jeune garçon», «photos».
 
Quand tu dis « aussi bien rangée qu’un placard » on comprend pas si tu veux dire que c'est bien ranger ou si c'est le bordel enfin je parle pour moi.
 
==> on pouvait apercevoir des photos, une d'elles montrait un jeune homme...
 
 
  A côté de lui se dressait une jeune fille un peu plus petite que lui, elle avait de longs cheveux bleus comme du cristal, ses yeux étaient bleus comme l’azur, et elle avait un visage souriant, cette fille s’appelait Rosie, c’était la meilleure amie du jeune garçon.
Répétition : «bleus»
 
Tu peux faire deux phrases.
 
==> A coté de lui se dressait une fille au visage souriant un peu plus petite que lui. Ses cheveux étaient bleus comme le cristal, ses yeux eux comme l'azur.
 
 
 
Après on ne comprend pas si c'est la meilleur amie du garçon sur la photo ou de Denis ( comme tu les appelles tous les deux jeune « garçon » ) et si Denis est le jeune  garçon sur la photo. Tu trouve ça peut-être évident mais pour nous c'est difficile de savoir.
 
 
  Le garçon qui était enfin habillé descendit les escaliers mais …
-Zut ! s’écria t il en dévalant les escaliers, il avait encore manqué une marche et se cogna par terre. Aïe aïe aïe, se plaigna-t-il en se grattant la tête.
  Je pense pas avoir déjà vu quelque chose du genre dans un livre, ça fait trop... scolaire ? Je te laisse voir pour ça.
 
 
  A peine qu’il commençait à préparer les ustensiles, qu’une personne entra dans la pièce et s’arrêta derrière lui.
  C'est pas français le début je crois ^^.
 
==> Il avait a peine installé trois bols qu'une personne entra dans la pièce et s'arrêta derrière lui.
 
 
  Le jeune garçon se tourna et se trouva face à une femme à l’air sévère, elle était grande, ses cheveux blonds étaient attachés en chignon et elle avait un nez aquilin.
  Tu peux séparer ta phrase en deux après « l'air sévère »
 
 
 
 
 
Pour le dialogue oublie pas les guillemets ! Je fais quelques corrections entre les lignes du dialogue :
 
 
  -Ah, enfin te voilà ! Il était temps, et puis c’était quoi ce bruit dans les escaliers ? demanda-t- elle. Mais le garçon n’eut pas le temps de répondre car elle ajouta : Laisse moi deviner... Je parie que tu es tombé encore une fois dans les escaliers comme d’habitude.
  Pas besoin de « comme d'habitude » le « encore » suffit.
 
==> Laisse moi deviner, je paris que tu est encore tombé dans les escaliers.
-Euh … Oui, répondit celui-ci mal à l’aise.
Le «Heu..» j'aime pas trop mais bon. Tu peux mettre le verbe «avouer» au lieu de «répondre» et «mal à l'aide» je pense que c'est mal utilisé dans le contexte, c'est mieux «gêné» je trouve.
-Bonjour tout le monde, dit une jeune fille en robe de chambre qui venait de s’asseoir.
Tu pourrais annoncer son arriver dans la pièce.
-Bonjour Lena, dit Anne. Tu as bien dormi?
-Apparemment oui, regarde ses cheveux on dirait une folle, ricana le garçon.
Ce serait pas plutôt « Apparemment non »?
-Très drôle Denis [..] dit-il d’un air vague.

  Rien à dire sur ce passage.
-Hum… Peut-être, mais bon, il y a plus important regarde ce que tu fais, lui dit Anne en regardant la poêle qui commençait à s’enflammer.
Pareil que le «Heu...» le «Hum...» j'aime pas trop ^^.
-Ah ! Zut ! hurla Denis en éteignant le feu. C’est de votre faute, vous m’avez déconcentré, leur reprocha-t-il.

  Préfères «mince» à «zut».
-Mais oui, mais oui, dit Lela qui n’en croyait de toute évidence pas un mot, dépêche toi s’il te plait, j’ai vraiment faim.

  «Mais oui, mais oui» ==> Mais oui bien sûr
 
Correction : DépêcheS et plaît.
-Tu as toujours faim […]dit Anne.

  Rien à dire sur  ce passage.
 
 
  Elle monta les escaliers et deux minutes après Denis et Lena entendirent un Boum.
  Un «Boum» ? x) faut changer ça ^^.
 
 
  avec une bosse qui commençait à se former sur leur tête.
  Quand je lis ça je pense à un cartoon x) Dis plutôt qui se masse la crâne ou quelque chose dans le genre.
 
 
  Cela ne leur fait pas plus d’effets que ça, pensa Denis, moi ça fais onze ans que je suis ici, et j’ai toujours évité de me faire réveiller par Anne, une fois m’a suffit amplement.
  Je trouve ce passage bizarre avec la première personne à voir si d'autre trouve sa bizarre aussi.

 
 
 
 
-Denis ! dit Anne, qui coupa celui-ci dans ses pensées. Tu attends quoi pour servir le petit-déjeuner ?

-Désolé, voilà le petit-déjeuner, dit celui-ci.

-Merci beaucoup ! répondirent les trois.

  Sachant qu'il y a quatre personnes autres que Denis on ne peux pas deviner de qui tu parle avant d'avoir lu la phrase d'après. Tu peux rajouter les trois *******.

-Et toi Anne tu ne viens pas manger [...]la rassura Denis.

  Rien a dire sur ce passage.
 

 
  Onze ans déjà, pensa-t-il, je n’ai pas vu le temps passer depuis ce fameux jour où Anne m’a récupérer, d’après elle je n’avais que six ans ce jour là et je n’ai jamais su qui était mes parents, ni ma famille et bizarrement mes souvenirs ont étés mystérieusement effacés.
  Sépare la phrase en deux après «récupérer».
  Et je trouve que l'emploie de la 1ere personne est étrange mais a la fois ça ne me choque pas alors j’espère que Aoi et Ellia sauront trancher.
  Ses souvenirs il peut pas savoir si ils ont été effacés enfin je ne pense pas, dis simplement qu'il n'a aucun souvenir de sa vie passé.


-Oui, t’es peut être maladroit, tête en l’air et vraiment à coté de la plaque par moment mais tu assures en cuisine, ajouta Ken.

  TU est pas «t'est». Il faut pas écrire comme on parle !

-Tu sais Ken, […] comme si quelque chose allait se passer.

  Je trouve rien de constructif a critiquer ici.

 
  Mais il pensa que c’était son imagination, il regarda la pendule qui était au dessus de son lit, elle indiquée sept heures et cinquante minutes… Sept heures et cinquante minutes.
  ==> mais il mis cela sur le dos de son imagination. ( au faite tu peux coller ça a a la phrases précédentes ).
 
==> Il mis la boucle dans sa poche et regarda la pendule qui était au dessus de son lit, elle indiquait.....

Comme toujours elle faisait toujours attention à son apparence elle avait de longs cheveux blond vénitiens, ses yeux étaient de couleur noisette et elle avait une fleur jaune sur sa joue droite. Bien qu’elle soit intelligente et organisée elle mettait toujours autant de temps à se préparer. Ce qui était un grand mystère pour les garçons de la maison.

  ==> Comme toujours elle faisait attention à son apparence. Elle avait...
 
Pas besoin de mettre deux fois «toujours» et c'est mieux de séparer en deux phrases.

 
 
 
  Voilà une journée qui commençait comme d’habitude pour Denis… Si seulement il savait qu’à partir de ce jour tout allait changer.
  Je trouve ça moche de dire cela dans un roman. Moche et inutile. Alors enlève moi ça ^^.
 
 
  Bon, en gros :
 
       
  •     Quelques     rares fautes de conjugaison et d'orthographes.
        
  •     Pense     et n'hésite pas à faire plusieurs phrases au lieu d'une seule.
        
  •     Fais     des recherches de synonymes pour évite les répétitions.
        
  •     Quelques     passages un peu trop scolaire dans l'écriture.
     

 
 
  En espérant t'avoir aider ! :)


N'étant pas rentrée autant dans le détail que mes deux très chers camarades, ma critique est bien plus courte.
Dans l'ensemble, tes tournures de phrases sont un peu maladroites; soit parce qu'elles sont trop longues, soit parce que les ponctuations sont mal placées, soir parce que les temps verbaux ne sont pas bien employés.
Dans ces deux phrases par exemple:
Citation:
Le jeune garçon commença à s’habiller lentement, il devrait être plus actif cela fait onze ans qu’il se lève toujours à la même heure, mais il aime bien faire les choses à son rythme c'est-à-dire, très lentement. Sa chambre était aussi bien rangée qu’un placard, mais cependant on pouvait apercevoir des photos, une des photos montrait un jeune garçon grand, élancé avec des cheveux en batailles d’un bel orangé, il regardait en face de lui avec son œil gauche d’un vert très claire et l’autre œil d’un bleu étincelant.

Il y a un manque flagrant d'organisation. Le seul moyen de pallier à ce genre de problèmes est de relire plusieurs fois ton texte, non comme tu le penses, mais comme tu l'as réellement écrit.

Le point fort de ton texte, c'est cet étalage de la vie quotidienne. On prend le temps de respirer avant que l'aventure commence (c'est comme prendre une grande inspiration avant de plonger), de se familiariser avec les personnages et l'ambiance. Malheureusement, tu les introduits un peu trop vite à mon gout. Des passages de narration pour nous les présenter plus en détail seraient les bienvenus, même si je crois être peut-être la seule à aimer lire ce genre de choses.

En gros, je dirais donc que tes idées sont clair et organisées dans ta tête: tu sais qui à quel rôle, tu sais où tu vas, mais que tu as du mal à retranscrire cette organisation à l'écrit. Ce genre de choses, on l'apprend en lisant, principalement.
Tu as, comme je le disais, un style un peu maladroit, mais ce n'est pas grave, c'est en pratiquant qu'on s'améliore. Ils faut donc que tu retravailles tes formulations, tes images (figures de style etc... lis, du Hugo, c'est génial pour en apprendre des sympas). Comme je tez le disais, je ne suis pas entrée dans le détail, mais j'ai tout de même survolée les autres critiques, et il y a quelques points pour lesquels je penche en ta faveur plutôt qu'en celle de Jyk', mais tout n'est qu'une question de point de vue.

Ce qu'il te faut? De l’entrainement, et de longues heures de lectures (d'autres auteur, classiques (pas du Coben, se serait une parte de temps) et de relecture (de tes propres textes, et à voix haute). Il ne faut négliger aucun détail, la moindre virgule a son importance. Prend les formulations qui te paraissent les plus agréable, et n'hésite pas à réécrire plusieurs fois un paragraphe, jusqu’à ce qu'il te satisfasse pleinement: qu'il ne soit pas torp redondant, pas trop léger mais pas trop chargé.

Plus de conseils que de véritables critiques, donc, mais que j'ai essayé d'adapter à ton style (de toute façon, question critique, tu es servi par ceux du dessus^^). Fais attention à l'orthographe, aussi, même si moi même je ne suis pas infaillible dessus, je me permet de te le dire.
Bonne continuation.


Terminé.
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Mar - 15:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com