Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: voilà la modification ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Vous le préfférez comme ça ?
oui
75%
 75%  [ 3 ]
non
25%
 25%  [ 1 ]
celui d'avant
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 18:41 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant



WAR OF CLAN
Ceci est mon scénario de mon manga MODIFIé ! Je vais d'abord vous donner l'ancienne version ou je vais maintenant modifier quelques trucs
Les martialistes sont les proteceturs des humains. Ils pratiquent les arts-martiaux depuis 70 ans et sont aux services de leurs maîtres les six martialistes divins. Ceci mênent une guerre acharnée contre les six anti-martialistes des ténèbres depuis mainetenant 70 ans. Malheuereusement, l'un d'eux a chuté sur terre et convoite un autre plan de destruction des martialistes une bonne fois pour toute... La mission des martialistes : Trouver quel plan et se sauver de même.



Voici la vie difficile du jeune Shirun âgé de 12 ans. Sa famille est héritière d'un clan très puissant
éteint depuis 60 ans . Malheureusement Shirun a un gros problème : Il ne sais pas se battre!
Effectivement, Shirun ne maîtrise aucune techniques héréditaires de son clan. Pour l'aider à
corriger tout
çà
il est expédié au Japon chez son oncle . là bas il fait la connaissance de ses
deux cousins Itamni


et Goku . Il se fait entrainer par son autre oncle Miagi qui lui révèle une horrible vérité ...    



Prologue:


- Applique-toi donc Shirun!Shirun et son père étaient dans la salle d’entrainement. Shirun nageait dans la sueur et était à bout de souffle. Son père l'aidait à améliorer sa technique de shurikens . Il devait viser un bout de bois posé verticalement au milieu de la salle.Shirun devait viser le bout de bois avec 6 shurikens d'un coup. Lui il avait tiré les 6 shurikens en même temps, mais seuls 5 shurikens avaient atteint leur cible .
- Père, ne pouvons nous dont pas faire ne serait-ce qu'une petite pause? Je n'en peux plus!
- Non Shirun ! Pas avant que tu aies réussi tes exercices ! Réessaye !
Shirun pousse un soupir mais s'efforce à obéir à son père déjà énervé, car c'est la trentième fois qu'il essaye.
Shirun se concentra sur sa cible, ferma les yeux et lança les six shurikens de nouveau d'un coup.
Les shurikens atteignirent tous leur cible cette fois.
- Bien, va te laver et viens au salon je t'y attendrais j'ai à te parler fils !
- Tout de suite père !
Shirun s'essuit avec la serviette qu'il avait mit de coté et se dirigea vers la salle de bain à grand pas.
Une fois arrivé il se déshabilla et entra sous le jet d'eau chaude. Il passa un long temps sous la douche puis il sortit et prit des vêtements de rechange...
Shirun rejoint son père au salon. Il fumait un cigare et l'attendait sur le sofa au cotés de sa mère.
- Viens assied-toi fils !
Chapitre 1: vérité
Shirun obéit et se posa sur une chaise placé de telles sortes qu’il soit en face de son père.
- Qui-y-a-t-il père?
- Tout d'abord je vais te révéler la vérité sur notre clan! Mais avant, je vais te demander si tu sais vraiment ce qu'est un martialiste.
Shirun hocha la tête.
- Un martialiste est un combattant pratiquant les arts martiaux depuis longtemps...
Son père le regarda et fut contraint de l'interrompre :
- Non ! UN vrai martialiste !
Shirun ne fut pas capable de répondre à cette question. Son père l'aida :
- Vois-tu un martialiste est effectivement un combattant pratiquant les arts martiaux depuis longtemps, mais pas seulement ! Les martialistes sont les protecteurs des humains. Plus clairement, ils les protègent du mal. Cela dure depuis 70 ans maintenant. Dés la naissance des arts martiaux, les martialistes furent nés en même temps. Mais les anti-martialistes aussi. Ce sont des gens qui n'approuvaient pas cette culture. Eux mêmes alors ont commencés à pratiquer ces arts de combats pour détruire les martialistes. Depuis c'est la guerre entre ces deux là! Les six premiers martialises nés sont les six martialistes divins. Ce sont nos ancêtres, nos protecteurs et nos origines. Ces six, étaient les meilleurs martialistes que le monde n'ait jamais connus. Ils connaissaient tout, maitrisaient tout. D'ailleurs, c'est eux qui ont réussi à contrôler tous les six éléments : Le feu, la foudre, l'eau, la terre, l'aire et le Hatsu. Je te dirais ce qu'est le Hatsu un peu plus tard. Ensuite il y a les six anti-martialistes des ténèbres. Ce sont des anti-martialistes à tout maitriser comme les martialistes divins. Seulement leur but est de nous détruire. C'est eux qui ont créé les perles de Yin et Yang. La perle de Yin renferme tous ce qui est ténèbres, nuit, négatif, froid, dont les animaux : buffle,  lapin,  serpent,  chèvre,  coq et  cochon. Le Rat, le Tigre, le Dragon, le Cheval, le Singe et le Chien sont à dominante Yang. Ce que les six anti-martialistes des ténèbres ont créé sont les fauves destructeurs. Il y en a 4 : Killdozer, Gargouille des ténèbres et le tigre rouge aux ailles  blanches. Ceci ont étés renfermés dans des perles de Yin. Bien sur, les martialistes-divins ont souvent combattu leurs ennemis, mais jamais l'un des deux n’ont remporté le combat qui dure jusqu'à aujourd'hui. Nous, les martialistes, menons une part de ce combat. Nous défions les anti-martialistes et les terrassons si possible. Nous avons aussi plusieurs alliés tels les ninjas et les samouraïs. Les ninjas ne sont rien de plus que des espions, nous gardons le commandement sur eux. On a aussi les samouraïs blancs et noirs. ( Pour en savoir plus sur les samouraïs  noirs et blancs : http://draw.clicforum.com/t527-Interwiew-de-shippu.htm ) Les six martialistes divins sont maintenant les protecteurs de la terre entière. Ils se trouvent très haut dans le ciel et y vivent tranquillement. Les six anti-martialistes des ténèbres sont également en haut. Ils mènent toujours leur combat contre nous et contre nos maitres. Malheureusement, un des six anti-martialistes des ténèbres est tombé du ciel il n'y a pas longtemps. Il se nomme Krauser. Nous ne l'avons pas encore détecté, mais il est très actif. Il prépare encore un sale coup, du moins c'est ce que nos ninjas affirment. Ils le traquent sérieusement depuis un moment. Voilà, tu sais ce qui est à savoir fiston ! Passons au clan : Le clan NAKAMARU est en faite un clan de puissants de martialistes doués, éteint depuis 60 ans.
Nous sommes les héritiers du clan Nakamaru Notre noble clan  était réputé pour
ses techniques d'arts martiaux très puissantes et particulièrement pour leurs techniques inventés.
La plus connue était le TOYADO. En fin de compte le clan a réussi à libérer leur Ki de leur corps pour ensuite lancer de puissantes vagues d'énergie. Le toyado fut la première technique au Ki libéré. Elle était imparable. Il y avait plusieurs sortes de TOYADO: Toyado medium, super Toyado, shinku Toyado, metsu Toyado et Toyado fatal destructy 1 et 2.Le clan était originaire du Japon. Un village fut construit en leur honneur. Le village s'appela
Nakamaru comme le clan. Plus tard d'autres clans de martialistes s'y installèrent. Les martialistes sont principalement des clans qui pratiquent les arts martiaux depuis leur naissance. Leurs pouvoirs leur servent à protéger chaque vie humaine sur la terre. Spirituellement et physiquement. Ce village existe toujours.
D'autres village furent créés avec des martialistes très puissants comme : Loï, Umo , Oka , Simono, Rrota et Hisoka.
Des guerres se faisaient nombreuses parce que certains villages trouvaient qu'ils n'avaient pas assez de place.
Mais notre clan n'était jamais mêlé aux guerres, car les autres étaient inférieurs par rapport à nous, ils nous respectaient tous. Mais voilà un jour notre chef mourut sans enfants, car il était trop vieux pour en faire. Alors notre  famille prit le relais. Mais un ninja dont nous ignorons le nom assassina le nouveau chef quelques temps après.
Il le tua pendant la nuit. Il prit son identité et s’empara du village tout entier. Il ordonna à un ninja de détruire notre clan.
Et pendant une nuit sombre il s'aventura dans chaque maison d'un Nakamaru et le tua. Le prochain jour le martialiste tua
le chef qui usurpa pendant tant d’années le post qui revenait à notre éncêtre. Après il prit la fuite nous ne savons pas ou. Mais il vit encore grâce à
des techniques qui lui permettent de rester en vie , les villages aussi existent vraiment . En fin de comptes les villages servent à nous cacher des anti-martialistes. Ce sont des gens qui utilisent les arts martiaux contre les martialistes, . En gros les anti-matialistes sont la police, car les arts martiaux furent interdits depuis le début du 19ième siècle. Voilà pourquoi nous les martialistes, nous nous cachons et cachons les villages, nous créons des liens avec
- Père, comment savez vous tout ça?
- Eh bien le chef qui était de notre famille eut trois enfants , ils voyageaient beaucoup, mais ils gardaient
un œil sur le village. Quand ils apprirent ce qui c'était passé ils se refugièrent chacun d'un coté. Deux en Amerique et
l’ autre retourna à Nakamaru. Plus tard, il reprit le pouvoir après que l'usurpateur mourut.
Celui qui s'installa en Amerique y bâtit sa vie et continuait à enseigner nos techniques jusqu'a en arriver par ton
grand-père et par moi et par toi plus tard.
- Je comprends. Est-ce tout ce que vous vouliez me dire?
- Non. Shirun tu vas voyager au Japon.
- Au Japon? Mais, père, pourquoi?
- Eh bien parce que je veux que tu t'améliore! Pour moi tu ne te sais pas te battre! Tu ne sauras jamais protéger les gens du mal !
Tu iras chez mon frère à Nakamaru là tu t'entraineras pour devenir plus fort. Des que tu le seras, venge notre clan et tue
cet homme qui nous a détruis ! Car en ce moment même il prépare un sale coup, il a crée des perles à partir du Yin.
Ces perles peuvent faire naître des fauves destructeur et ce n'est pas tout! Il veut prendre le contrôle sur la terre grâce
à eux! Et aussi nous détruire !
Apparemment il aurait aussi crée d'autres villages avec des clans assez puissants, mais il a aussi des espions à
sa disposition et aussi d'autres martialistes cachés dans les quartes coins du globe! Voila pourquoi le village Nakamaru
rassemble et accueille d'autres pratiquants d’arts martiaux . Tu dois rester fort fils ! Tu t'entendras bien avec tes cousins Itamni et Goku.
- Bon si vous le souhaitez comme çà père alors... Qu'il en soit ainsi!
- C'est bien fils! Tu es un bon garçon! Tu partiras demain à l'aube! J'ai déjà les billets pour l'avion.
Bonne chance! Maintenant va te coucher! Demain sera une longue journée.
- D'accord père! Bonne nuit!
- Bonne nuit Shirun!
Sur ces mots Shirun se leva et quitta le salon. Il se dirigea dans sa chambre pour une longue nuit de repos.
Dans le salon la mère de Shirun s’inquiétait.
- Jarred, crois-tu vraiment que se soit une bonne idée de l'envoyer là bas?
Tu sais très bien qu'il ne sait même pas se battre!
- Non, mais c'est pour une bonne cause! De plus qu'il est avec mon frère le chef du village, il sera en sécurité.
- Je veux bien te croire, mais ... je me fais quand même des soucis pour lui.
- Moi aussi! Bon allons nous coucher nous aussi!
Sur ce les parents eux aussi quittèrent le salon et s'en allèrent dans leur chambre pour une bonne nuit de repos!
VOILA C'ETAIT LES PREMIERES REVELATIONS DE MON MANGA. NE VOUS INQUIETEZ PAS J'ECRIRAIS AUSSI LES AUTRES CHAPITRES!!!!!!!!





WAR OF CLAN CHAPITRE 2: scellé
La nuit tomba sur l'Amérique et les nuages masquèrent la lune . La ville de Los Angeles demeurait en paix jusqu'à ce qu’un homme vêtu de noir passa à l'action et activa une perle originaire du Yin avec de mauvaises intensions. La perle donna vie à un fauve horrible avec un esprit de destruction. L'homme prit la fuite et s'engouffra dans le noir. Le monstre était laid comme tout, avec ses dents d'épées à double lames tranchantes. Dans chaque partie de  son corps gigantesque, il se trouvait des armes de tout genre. Mais aussi des canons extrêmement puissants. Il avança avec ses pâtes gigantesques tout droit vers la ville de L.A. Pour marquer son arrivée il adressa ses mots aux habitants :
- Ne sous-estimez pas mon pouvoir destructeur, n'essayez même pas de me défier. Je me présente à vous avec un seul but, VOUS DETRUIRE !Avec sa voix provocatrice et se message menaçant il réveilla tous les habitants de L.A.Jarred fut le premier à se réveiller . Il avait entendu tout le message et se doutait de quelque chose. Il se leva et s'en alla pour visualiser la situation. Le monstre continuait à avancer et croisa la maison de Jarred. Il s'apprêta à lancer son attaque destructrice quand un homme au crane lisse lui barra la route .
- Comment oses-tu croiser mon chemin homme ?
- Je viens t'arrêter !
- Ton nom! Je veux connaitre le nom de celui qui me servira de goûter ce soir!
- Jarred du clan Nakamaru ! Malheureusement personne ne te servira de goûter!
- Oo! Puis-je savoir pourquoi ?
- Tu ne représente aucune menace pour un homme de mon clan !
- C'est décidé je te mangerais en premier!
- Essayes-donc pour voir!
Le sale fauve sortit  un arsenal d'armes. Six lames tranchantes sortirent de son dos, de ses deux bras sortirent
deux bulldozers, ses genoux furent transpercés par des griffes à trois lames et son ventre fut remplacé par un énorme canon. (Son nom est le killdozer)
- Penses-tu m'impressionner avec cet arsenal ridicule?!
- Prend ça et disparais à jamais!
Les deux bulldozers crachèrent deux énormes boules de feux. Jarred les esquiva facilement et attaqua à son tour.
- Technique de l'escrimeur noir: Le dragon tranchant bleu!
Du katana de Jarred surgit un énorme dragon bleu et blanc . Il toucha le fauve de plein fouet et le fit tomber. Le monstre tomba avec fracas. Au lieu de l'achever il s'avança vers lui et sortit un rouleau de scellement.
Il sortit trois perles de yang et cita leurs noms :
- Dragon, rat, tigre : Le sceau éternel !
Le fauve se fit aspirer dans le rouleau crée à partir des perles dressées au sol. Jarred  se dirigea ensuite dans sa maison. Il entra dans la chambre de Shirun
et boucha le nez de son fils. Celui ci fut obligé d’ouvrir la bouche pour respirer. Jarred en profita pour enfoncer le rouleau dans sa bouche.
- Voila une petite aide Shirun, croit moi!
Mais n'abuse jamais trop de son pouvoir, ce
fauve évoluera et il deviendra tellement
puissant qu’il cherchera à dévorer ton corps. La nuit s'acheva et le jour prit place.
De bonne heure Sgirun se leva et se prépara pour son voyage. Dans la cuisine sa mère l'attendit et lui donna ses dernières
instructions :
- Bonjour Shirun!
- Bonjour, mère! Vous vous êtes levée de bonne heure.
- Je sais. J'ai à te donner les dernières instructions.
- Allez-y, je vous écoute !
- Quand tu arriveras à l'aéroport de Tokyo
un homme nommé Miagi te conduira à Nakamaru .
Tiens prend sa photo.
Elle lui tendit l’image d’un grand-père avec des cheveux gris, une peau dominée par les rides et des dents éclatées.
- Bonne chance fils!
- Merci mère!
Shirun prit la photo de l'homme (enfin grand-père) avec le crâne à moitié rasé et les nombreuses rides et la plongea dans sa poche. Sa mère retourna se coucher et Shirun prit son petit déjeuner seul.
Après il fit sa petite toilette... Il fut enfin prêt à partir. Dans la chambre des parents, une discussion fut donnée.
- Il est de retour!
- Qui donc?
- Cet homme qui a détruit notre clan!
- Ne me dit pas que tu l'as croisé...
- Non heureusement! Mais une de ses bêtes a attaqué la ville pendant la nuit.
Je crois qu'il est derrière le coup ...
- Tu ne peux pas en être sur!
- Si j'ai une preuve : Le fauve que j'ai combattu
était crée à partir d'une perle de Yin sinon il n'aurait pas été aspiré dans le rouleau.
- Qu'a tu fais du rouleau?
- Je l'ai rentré dans la bouche de Shirun.
- Quoi?! Mais es-tu fou?
- J'ai des raisons : Ce n'est pas que du négatif.
Le fauve peut apporter de la puissance supplémentaire à Shirun et
ça lui fera un combat spirituel supplémentaire.
- Ok, mais je ne suis pas rassurée!
- Tu ne l'est jamais. Fais-lui un peu plus confiance !
- Si tu le dis ...
- Allez tout ira bien! Dormons encore un peu!
Shirun quitta la maison. Il prit un taxi pour l'aéroport. Arrivé là bas le voyage pu enfin commencer...
CHAPITRE 3: Départ
Shirun était assis dans l'avion et attendait que l'avion décolle. Il lisait un manga et mâchait du cheewing-gum. « Nous vous annonçons que l'avion va décoller maintenant. Nous vous prions de rester assis, de vous attacher... »L'avion décolla et le vol pouvait enfin commencer ! Shirun ne s'ennuya pas pendant le voyage, il dormait , il écoutait de la musique... Enfin l'avion aterrissa au Japon à Tokyo. Shirun sortit. Un vent frais lui faisait balancer sa mêche au milieu du visage. Arrivé dans l'aéroport il chercha Miagi . Il y perdit un temps fou.
- Par ici! fit une voix avec un ton qui claignait, comme si un vieux lui avait adressé un cri. Shirun se tournait de tous les côtés, mais ne trouva personne.
- Heho! Recommença la personne . Shirun l'aperçut enfin.
- C'est vous Miagi Nakamaru? lui demanda Shirun.
- Juges-en par toi même ! Shirun contempla la photo ensuite l'homme à quelques mètres de lui.
- Oui c'est bien vous! disait-il en se rapprochant de l'homme.
- Och, tu peux me tutoyer !
- D'accord!
- Comment t'appelles-tu?
- Shirun.
- Très bien suis-moi Shirun on va courir à Nakamaru!
- Courir? Mais n'as tu pas de voiture ?
- Si mais, c'est trop polluant en plus ça fera parti de notre entrainement! lui dit l'homme avec un sourire coquin.
- Bon...
Une fois sorti de l'aéroport ils commencèrent à courir.
- C'est combien de kilomètres à courir ? Demanda Shirun inquiet
- 1200km HIhihihi! Lui répondit Miagi en accélérant le rythme.
- Sérieux!
- Non, je rigolais, ça n'en est que 200!
- Oh noon...
- On fait une course ?
POUR LES CHAPITRES 4+5 IL FAUDRA UN PEU ATTENDRE!



CHAPITRE 4: Arrivée

Arrivée à destination, Shirun n'était pas plus que fatigué. Il n'était même pas à bout de souffle. Le plus étonnant c'est que c'était même lui qui avait gagné la course des 200 kilomètres. Lui même fut très étonné de se voir comme ça :
- Miagi-san  ai-je gagné ?Miagi revint de cette course aussi. Lui non plus n'était pas à bout de souffle.
- Oui Shirun-san ! De même tu as réussi la première épreuve de mon entrainement! Sans ça je ne t'aurais pas entrainé.
- Je vois... Et quelles sont vos épreuves suivantes  Miagi-san? Lui demanda Shirun intrigué.
- Les épreuves viendront plus tard Shirun-san! D’abord, nous allons voir ton oncle. Répondit Miagi.
- Bien.
Le village était gardé par de très grandes portes. Celles-ci restaient ouvertes 24h/24h, sauf en temps de guerres bien sur. Environ 14 hommes surveillaient les portes. Ils étaient vêtus  d'une tenue spéciale: Ils étaient tout en noir. Pas comme dans les films que nous voyons de nos jours à la télé, mais ils portaient un gilet noir  avec un col montant et plein de poches. Shirun se demandait ce qui pourrait se cacher dedans, mais il n'osa pas demander. Les martialistes portaient aussi des pantalons qui s'arrêtaient aux mollets et continuaient sous la triple couche de chaussettes montantes et pour finir dans leurs chaussures leur permettant de flotter sur l'eau. Vu qu'un martialiste ne sa baladait jamais sans un outil avec sois ils avaient tous de s pochettes avec ce qu'il faut dedans. Certains portaient même un katana au dos. Ils nous observèrent lorsque nous passèrent devant eux.
- Shirun-san , que dirait tu de t'acheter l'équipement parfait d'un bon
martialiste avant d'aller voir ton oncle ? Proposa Miagi.
Shirun se contempla. Sa veste bleu en cuir ouverte comme un voyou, son t-Shirt de Rivaldi, son pantalon noir descendu au maximum et ses nikes blanches.
- Je ne dirais pas non... Répondit Shirun.
- Bien suit moi, nous irons chez une vendeuse spéciale pour notre clan.
En passant par différentes rues Shirun prit le temps de regarder au tour de sois. C'était un village magnifique avec un air du Japon féodale et en même temps moderne. Les maisons
étaient comme dans le "vieux Japon", c'est à dire , faites en bois, petites et très belles.
Il y avait aussi des genres de bar, des bâtiments (qui illuminent leurs enseignes la nuit), des cafés et bien sûr des magasins. Pas seulement des magasins d’habilles normaux, mais aussi des magasins d'équipements ( il y en avait le plus) d’armes … ect... Les gens, que dire d'eux? Il y en avait partout, des grandes, des petites, des grosses, des maigres, mais la majorité d'entre eux étaient des martialistes bien entendu. Quelques temps après, les deux compères s’engouffrèrent dans une petite rue isolée, dans le noir. Ensuite ils se rendirent dans une sorte de tunnel et a s’arrêtèrent devant une boutique peu sympathique, mais éclairée. Une très jolie fille en kimono y travaillait. Elle leur adressa la parole:
- Bonjour Miagi-san.
- Bonjour Owéii-chan!
- Je vois que tu as ramené encore un de tes petits protégés continua-t-elle en lançant un sourire à Shirun avec deux significations. Un, genre ravie et un autre, genre méfiant.
- Exact , il vient tout droit d'Amérique. LA. pour être précis.
- Je vois . Elle se mit à regarder le futur protecteur de haut en bas.
- Je vois... Répéta-t-elle.
- Pouvons-nous entrer? demanda Miagi un peu gêné.
- Oui, entre donc! Lui répondit Oweii embarrassée.
La boutique était grande. Il y avait de tout: gilets, vestes , armes, armes à feu, chaussures, pantalons ect...
- Voici notre commande: Dit Miagi après avoir regardé ce qu'il faut.
- Pour les armes tranchantes ceci: 2 gin-tachis, 8 katanas, 6 Shira Tachi, 4 tachis, 12 Daitos, 5 Wakizashi, 20 tantos, 13 Aikuchis, 10 o- Katanas, 1 Dotanuki, 22 kodachis, 2 Nagamaki Naochi, 5 Nadochis, 12 Tantos et 2 Ushigatana.
Owéii nota tout sur son ordinateur et fut très étonnée :
- Mais ce sont tous des sabres japonais!
- Je n’aie pas fini! Lui interrompu Miagi.
Je voudrais aussi 526 shurikens et kunails, mais aussi des bombes nucrégênes et 60
talismans explosifs et trois boules aveuglantes. Mais aussi toutes tes tenues de combats.
- Miagi nous n'avons plus de boules lumineuses pour le moment. Lui rappela Oweii.
- Bon alors je vais terminer avec les armes à feu:
Un sniper, 2 M16, un fusil semi-électrique, 2 Kalachnikovs et trois pistolets avec aussi
deux mitraillettes. Ce sera tout pour le moment...OH ! Un M60 aussi !
- Veux-tu que je mette tout çà dans un rouleau ou un sachet? Lui demanda Oweii
après avoir fini d’écrire.
- Rouleau si-il-te-plait.
Oweii sortit deux perles de Yang et cita leur nom : dragon et tigre: Rouleau d'embarquement !
- Bien ça fera 150 mille dollars.
- Miagi sortit l'argent qu'il faut et lui dit au revoir. Shirun le suivit et lui demanda lorsqu’ils sortirent de la rue:
- Vos armes vous serviront à quoi ?
- Je t'ai déjà dit de me tutoyer! Ces armes sont à toi elles te serviront à combattre! Lui répondit-il.
- A moi?
Oui à toi. Bon allons voir ton oncle à présent!
CHAPITRE 5:Déjà des ennuis en route...
Shirun et Miagi quittèrent la petite ruelle sombre et continuèrent leur longue route à travers le village de Nakamaru .Une légère brise fit danser la mèche noire de Shirun au milieu de son large front. Le temps ne changea point, il restait avec ses nuages blancs comme de la neige et son ciel d'Azur. En route ils durent faire halte, car Miagi voulu faire une surprise au chef du village en allant à l'épicerie acheter des épices comme cadeau:
- Voudrais-tu venir ou attendre devant? Demanda Miagi.
- Eh bien je vais vous attendre mon oncle! Répondit Shirun peu sur de sa propre raiponce.
- Bien fais comme bon te semble ! Dit Miagi en se tournant déjà à toute allure dans son magasin.
Shirun était peu rassuré, il ne connaissait personne à part ses oncles, de plus qu'il ne savait toujours pas se battre!
Enfin , il poussa un soupire et refléta son visage et son apparence face à la vitrine en verre de l'épicerie avant d'y coller son dos. Il rongea ensuite ses ongles et plongit dans des pensées lointaines tels que
Vais-je vraiment venger mon clan? Vais-je devenir plus fort? ou Pourrais-je devenir martialiste? Comment va père? Serait-je protéger les gens du mal ?
Trop occupé à trouver des reponces assez claires et nettes, il ne fit pas attention aux deux samouraïs qui étaient en train de parler de lui négativement. Pour ne pas être entendus, ils se tinrent à l'écart de quelques mètres près de la foule de gens qui passait par là. C'était une fille et un garçon. Le garçon avait une touffe de cheveux orange-carotte qui s'étalèrent jusqu'à ces larges épaules musclées. Son teint claire donnait une autre allure à sa tranche de brute. Il portait un kimono blanc en haut et noir en bas, ceci cachait ses sandales brunes en paille et ses chaussettes avec. Quant à la fille , elle avait des cheveux noirs comme ceux d'un corbeaux qui laissaient trainer une fine chienne qui masquait ses pupilles vertes. Son visage était lisse avec aux lèvres au moins deux couches de gloss. Tout comme son ami elle portait un kimono noir et blanc avec un katana mis en sécurité dans son fourreau argenté.
- He! Kairi, t'as vu le mec là bas?! Il se croit cool avec ses vêtements de marque!
J'te parie que c'est un de ses martialistes de pacotille! Franchement qu'est-ce que t'en penses?Lui demanda le garçon peu interessé
- Là t'exagères! Moi j'aime assez ses vêtements Yioru! J'trouves qu'il est plutot beau gosse!
Enfin... Lui répondit la fille honnêtement.
- ROOOOOOOh! Mais t'aimes trop les mecs! En tout cas pour moi
c'est une nouille, en plus j'ai besoin d'un cobaye pour m'entrainer!
Tu vois ce que j'veux dire?
- Ouais, mais moi j'marche pas fais c'que tu veux!
- Dommage on se serait bien amusé!
Yioru se détourna du regard de Kairi et se concentra sur la cible qui elle ne le remarqua même pas. Yioru lança un sourire moqueur, car pour lui Shirun ne représentait pas une grande menace. Il rentra bien son katana dans son fourreau et passa à l'attaque. Bien entendu Shirun ne le connaissait pas et prit le jeune adolescent pour un des villageois lorsque Yioru se présenta devant lui. Ignorant Shirun fit comme s'il ne se tenait pas dans son coin à lui.
- Ho! Recommence c'que tu viens de faire là, que je t'arrange un peu! Lui cria Yiroru en le menaçant de sortir l'arme qu'il tenait hors de portée dans son fourreau. Shirun se resaisissa lorsqu' il entendit, ce qu'il prenait comme insulte, les mots de Yioru. Pour se défendre il entreprit ceci:
- De quoi tu parles ?! Je m'installes tranquillement contre cette vitre,
et toi tu me demandes de recommencer?! T'as de blèmes toi mec!
- Quoi?! Tu me manques du respect en plus!
Sais-tu qui j'suis moi?! J'suis un SAMOURAÏ!
Cette fois Yioru éleva le ton de sa voix qui était jusqu'à présent "normale". Pour lui faire comprendre qu'il voulait lui inspirer la crainte, il le saisit par son T-shirt. Shirun ne sachant rien sur les martialistes et les samouraïs continua à insulter la personne à respecter. Effectivement, les samouraïs étaient aujourd'hui encore AU DESSUS des martialistes:
- Quoi?! Ho tu fais gaffe c'est du Rivaldi l'T-shirt! Et puis lâche moi là!
- Alors là... Ce fut la dernière réponce de Yioru. Rougissant de colère, il passa sa main à la prise doré de son katana encore dans son fourreau, mais plus pour longtemps, car le jeune homme exécuta un Iaï. Iaï était l'art de sortir son arme de son fourreau à grande vitesse, très important chez les samouraïs. Le visage virant à la tomate , Yioru brandit son katana sous le nez de Shirun et des passants. Par contre Shirun, lui ne montrait aucune faiblesse. Effectivement , le regard de Shirun avait changé. Ses yeux étaient occupées par des pupilles effrayantes. Shirun possédait un regard hoorible à présent.Comme celles du fauve qui a attaqué la ville de L.A. Pour être plus claire , le fauve en lui s'était réveillé au moment de la colère d'Yioru. Encore plus détaillé Shirun, n'était plus Shirun, il sommeillait dans sa conscience. Yioru ne s'étant pas arrêté avait préparé son attaque , il avait ramené son katana vers lui pour prendre de l'élan afin de pointer Shirun et le transpercer de sa lame tranchante. Au moment de sa frappe il eut une grosse douleur rien qu'en regardant des pupilles de Shirun qui l'avait fixé du regard. Yioru ne pouvant y échapper était piégé.
- Pose cette arme! Ordonna la voix du fauve, avec la voix de Shirun qui sommeillait.
Tombé dans la frayeure Yirou obéit et posa le katana.
A ce moment précis Miagi sortit de l'épicerie et vit Shirun.
- Shirun-san que se passe-t-il?
Entendant la voix de Miagi, le fauve fut terrifié, conscient que Miagi possédait une extrême puissance. Plus détaillé les pupilles distinguait la puissance des adversaires des qu'ils y passèrent un scan du regard. Le fauve laissa place à Shirun qui ne se doutait de rien, il ne savait rien sur la scène. En raiponce il dit ceci:
- Oh vous revoilà Miagi-san! Continuons la route!
Voyant le samouraï devenir pâle au visage, il n'osa pas demander se qui se passait d'autre durant son absence. En vérité il avait vu la scène. Son instinct lui dit de ignorer:
- Bien, continuons dans ce cas!
Laissant le samouraï trembler sur place,( plus précisément, il était figé sur place.) ils se fraiyairent un chemin à travers la foule. En passant ils virent l'adolescente, l'amie de Yioru qui avait tout observée de là ou elle était, ils demandèrent, pourquoi elle tremblait autant. Enfin ils se concentrèrent sur leur route.
CHAPITRE 5: Bienvenue en enfer!
Shirun et Miagi aarriverent devant une grande maison: Elle était faite en pierre , avec une couche de peinture blanche-creme. La maison était tellement grande qu'on pourrait l'appeller une villa. Avant d'acceder à cette beauteé avec ses fenètres à tripple verres avec des rideaux en tissus fins originaire de l'Inde, MIagi et Shirun durent entrer par un portail haut environs de 20 metres de haut avec des lances pointus au sommet dont le manche était en metal argenté. Leurs grands pas traverserent le chemin de pierres en granites avec leur voisin le gazzon bien tendue avec ses arrosages automatiques et les deux gargouilles en pierres de laves (qui dégageaient une drôle d'odeur)qui fesaient les gardes devant l'imense porte qui souvrit devant eux après le coup de sonnette. Un jeune homme au regard sombre, cheveux longs les yeux fatigués comme si ils n'avaient jamais pris le temps de se reposer pendant un instant. Les pupilles intense les fixaient du regard comme si c'était pour les examiner. Sa peau lisse metissée lui donnait un côté bronzé. Son corp était musclé au niveau des bras et s'allongait tranquillement jusqu'à ses jambes cachées derrière un baggie gros pantalon qui se porte un peu descendu ). L'aire d'un chanteur de r'n'b il avait un côté Lil Wayne* à cause du baggie descendu tellement bas qu'on voyait son boxeur. Son torse était nu et on pu voir ses abdomens devloppés.
- Bonjour mon oncle! dit-il d'un aire ravi.
-Etes-vous ici pour parler à père ? ajouta-t-il.Shirun se sentait ignoré, on aurait dit qu'il n'était pas là.
- Bien le bonjour Itamni ! lui adressa Miagi
- Effectivement je viens voir Satoshi !
- Il vous attends vous et votre neuveu dans le salon!
- Enfin Itamni tu pourrais dire bonjour à Shirun c'est ton cousin tout de même! fit une voix puissante
Itamni se retourna et vit son grand frère : Goku.
Goku était un grand gabari avec une musclature impressinante ! Malgré qu'il soit en T-shirt on pu voir à travers. Il avait une chevelure noire en bataile qui se retrouverent tous au bout de son front avec une petite frange. On lui donnerait facilement dans les vingt ans.
- Excuse-moi Goku ! dit Itamni mal à l'aise.
- Ce n'est pas à moi que tu devrais dire ça! repondit Goku, tout en saluant son oncle et Shirun en leur donnant chalereusement la main. Shirun fit une grimaçe quand il saisit sa main pour lui dire binjour. Quelle force avait-il?!
- Excuse-moi Shirun ! lui adressa finalement Itamni.
Shirun se contenta de ça. Goku les fit entrer. La villa avait une autre apparrance à l'interieure: Les murs étaient en marbre blanc et les meubles étaient classiques en bruns, avec une couche de vernie pour les faire scintiller. Au plafond on trouvait des peintures un peu zarbu.
Après plusieurs marches d'escaliers montantes, ils firent halte dans une immence piece avec des tableux des six protecteurs divins*. Il y avait aussi une imense table avec des plats appettissants à première vue, avec des chaises soffistiquées de chaque côté. Ils se mirent à table . Tous, apres la demande de Goku. Itamni encore le torse en l'aire monta se changer. En gros il n'y avit que Shirun et Miagi à table, car Goku était aller prevenir Satoshi.
Ils se mirent à attendre.
Si vous voulez avoir plus d'éxplications et que vous ne comprenez pas tout aller sur :
http://draw.clicforum.com/t527-Interwiew-de-shippu.htm
La suite après vos coms
_________________
D.R.A.W


Dernière édition par Shippu-fan le Lun 20 Fév - 20:49 (2012); édité 6 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Oct - 18:41 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 20:25 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

J'ai lu que le premier chapitre parce que là tu veux nous tuer XD
Pour les flemmards comme moi, il est bon de posté petit a petit. 


Bon et bien commençons par les critiques! ^^


J'aime. Tout au début je m'y suis imaginé l'histoire dans la tête, j'y suis carrément rentrée et c'est positive . Mais, mais, maiis .. XD après je me suis emmêlé les pinceaux, trop de répétitions, après je ne sais plus qu'est-ce qu'un "KI" et puis les pouvoirs et tout le tralala ma mise de côté. Tout est arrivé d'un coup alors il faut faire attention à ça^^ Sinon, j'aime beaucoup l'idée. Je ne vais pas m'attardé sur le chapitre 1, je vais continué a lire les autres.


Sinon bravo pour la modification, là ça se rapproche moins de Naruto =)
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 11:05 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Merci Hinata !

Comme toujours,tu es la prem's à commenter mon scénar !
Vraiment merci hina. Je t'explique,le KI c'est l'energie qui circule dans chaque  corp d'un martialiste.
En gros c'estcomme del'energie normqle. Par ex :

POur lever une pomme, j'aie besoin d'energi, cela va faire bouger mon bras.

Ensuite, pour libérer le Ki ca demande un tas d'années ! Seulement un martialiste, peut la libérer plus vite, car il fait beaucoup d'exercice et augmente son energie en même temps.

Par ex :

Pour envoyer une attaque de foudre, un martialiste doit envoyer un contact avec son energie libérée avec la foudre .  Ca ira mieux si je vous montre mes dessins 
_________________
D.R.A.W
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 19:14 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Avec plaisir! ^^


Ah ok! Et bien merci à toi XD
Fais juste attention au répétition, éclairci ton explication (elle ne doit pas non plus arrivé d'un coup, il faut laissé les lecteurs le temps de rentrer dans l'histoire) ^^


Voila! 
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 17:50 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

^Hina j'aie modifié. Tout ce que j'aie écrit en blanc dans les chapitres en haut est la modification.

Passons à la suite sans plus attendre:

Shirun se sentit mal à l'aise. Son oncle MIagi au contraire était éxité de voir Satoshi.
Un quart-d'heure après, un homme aux cheveux blancs  et en kimono noir fit surface. Mmiagi se lava sur le coup pour le saluer :

-Satoshiiiiiiiiiii ! cria-t-il
- Miagiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !, fit l'homme.
Les deux hommes s'embrassèrent très fort.
Shirun se comptenta de dire simplement :
- Bonjour mon oncle !
Satoshi se défit du câlin avec Miagi et se jetta sur Shirun. ( Franchement, cet homme débordait d'énergie , déjà qu'il n'arrettait po de sourire bêtement alors euh...)
- Mon neuveuuuuuu ! Shirun !
Il lui modela une joue. Shirun eut du mal à le repuosser.
- Et bien comment vas-tu ?! demanda-t-il.
- Bien et vous? fit Shirun gêné.
- Popopapopaoapopao! Pas de "vous" avec moi ! Tu me dis mon pote ! fit-il en grinçant.
- Euuh...o...ou...oui ... Shirun se sentit de moins en moins dans son élément. Lui qui était sérieux, allait devoir passer le reste de ses jours avec un homme gaie et au visage d'un clown quand il sourit.
- Vas-y installe-toi donc à table frangin ! Lui propasa Satoshi à Shirun en le poussant et en jibulant dans tout les sens.
Itamni et Goku refirent surface à ce moment là. Tous s'assirent enfin autour de la longue table en verre. D'un petit shnips des doigts, Satosshi appella une domestique, qui cmpris, que c'était le moment de ramener les aliments à table. Elle exécuta et en quelque min. seulement, pluiseurs délicieux plats fuernt délicatement posé à table. Satoshi ne changea point son visage "clownifié". Quand à Goku et Itamni, ils se faisainet un joie de servire les invités. Une fois servis Satoshi démarra la discussion:

- Shirun, tu connais tes deux cousins non? Itamni et Goku ! Ils serons très sympas avec toi et puiiis vous feréz plusieurs missoions ensembles ! Hein tu es content _ça te va??? Satoshi positiona son visage face à Shirun. Maintenant il avait son image en gros plan devant lui: Les yeux verts tout collés , tellemnt le sourire prenait plaçe et un gros nez tout boudiné ! Il s'enpêcha de pouffer de rire.
Satoshi reprit , mais cette fois avec carrément un autre ton et un visage sérieux:
- Le travail ! Le travail est la clé ! Tu vas bosser jusqu'à saigner ici !
Tu as compris ! Tu n'es pas u n martialiste pour  rien !
Satoshi changea de nouveau son expression et prit la pose sur un genou, sur la table, les larmes débordante au son de la carpe de Itamni :
- Je vois ent toi ! Je vois en toi une énorme force Shirun ! Je sais ! Je sais  que tupeux y arriver !
 Tu sauras protéger les personnes qui te sont chères !
Satoshi commença à pleurer pour je ne sais quelle raison !
Ensuite il s'assit et repris un aire sérieux :
- Dés demain tu iras en cours avec Itamni ! Il t'expliquera tout.
 En attendant lis ça ! Il lui balança un gros livre au visage. Shirun incapable de le ratrapper se le prt en plaine face, ce qui évailla le rire de Itamni.
- Ceci est ta "Bible"! Autrement dit ton livre des règles ! Lis -le et mémorie-le en ENTIER AUJOURD'HUI !

Incroyable. En tout cas ce qui était sur,  c'est que Shirun nne serait pas de repos avec un oncle qui joue plusieurs rôles, deux cousins qu'il ne conaissait pas variment , dont un qui ne smblait pas l'apprécier et une nouvelle école qu'il allait découvrir en, tant que nouveau...
_________________
D.R.A.W
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 18:35 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

XD Tu veux belle et bien nous tuer.


C'est bon pour la  modification =)


J'avais oublié de te dire aussi que: au début dans ton histoire on se trouve plutôt dans un monde de ninja, vieux, avec des maisons en bois ... et puis après "F.B.I, Mafia.." sa casse un peu le truc ^^


Mais peut-être c'est ce qui fera plus ressortir ton scénario du lot. =) 


Bon et bien j'ai finis le chapitre 4. 


J'aime =D .


 Attention par contre aux grosses fautes comme: "EXT..." c'est ECT et pour "SI-IL-TE-PLAIT" c'est S'IL TE PLAÎT . ^^
Et puis c'est dommage qu'à la fin de tes chapitres il n'y est pas plus de suspens.  Eheheh!


Il y a deux chapitres numero 5 o.o
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 10:54 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

OUiais ok c'est noté Hina.
Merciiiiiiiii
_________________
D.R.A.W
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 15:52 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Avec plaisir =D


Bon courage pour la suite coco  Yeah!


...


Pour le 5 : "Bienvenue en enfer"


Tu devrais inventer les noms des chanteurs ^^


Ensuite:
"- Bien le bonjour Itamni ! lui adressa Miagi
- Effectivement je viens voir Satoshi !" 
Arrange ça ^^


Pour l'instant je n'ai rien d'autre a dire =P


Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 21:05 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

OK^^! Hina, vraiment merci!
Tu es toujours là pour lire et commenter mes textes ! Je trouves ça gentil !!


Bon là je vais vous filer le chapitre 6, enfin 7:


                         NUIT AGITée

Dans le village de Nakamaru, la nuit fut tombé, les enseignes s'illuminèrent et le vent chantait.
Dans chaque pièce, la lumière fut éteinte. C'était une nuit de repos pour CERTAINS SEULMENT !
A plusieurs kilomètres de là, plus précisement dans la grande ville de Rome, 10 espions (ninjas) envoyés de Nakamaru inspéctaient un peu les alentours. Le chef du village, notre chère Satoshi, avait détecté une mauvaise aura dans le coin. Voulant ne pas déclencher un fausse alèrte au martialistes de son village, il avait envoyé les dix ninjas, car il soupsonnait Krauser. Pourquoi Krauser ? Tout simplement, cette aura était démoniaque. Elle l'était tellement, que l'on pouvait la sentir de très loin. D'ahabitude, les autres ondes amléfiques ne sont pas si envoutantes et ne s'élargissent pas jusqu'à une distance pareil.
 Pourtant, dans les rues de Rome, rien ne semblait annormal. Les espions envoyés étaient vêtu de vêtements noirs. Nanoko, le chef du grouppe prit la parole :


- Les parrages me semblent ok ! Nous allons faire le raport à Satoshi ! Rien de suspect pour l'instant!
J'ai quand même des doutes pour le moment... Nous allons finalement encore une fois faire le tour de la ville ! . Il ne sembalit point être prit de peur par cette situation. Seulement, l'aura dont Satoshi avait parlé, s'écartait de plus en plus vers le colloseum et il en eut froid dans le dos . En gros, il voulait rentrer et être mit hors de danger. Amu, l'un de ses compagnons inéxperimenté dans le domaine de la détaection remarqua tout de même une autre aura maléfique à quelques pas à peine de leur route. Une presque aussi terrifiante que celle de Krauser. Il ne put s'empecher de proposer ceci:

- Sensei , je crois avoir sentit une autre aura dans cette direction ! fit il peu sur de sois même en pointant le doigt vers le sud. Les ninjas se fatiguaient à force de ce concentrer sur les moindres bruits et à calculer le nombre d'auras présentes. Finalement, ils en arrivèrent à la conclusion qu'il y en avait que deux. Le chef de la trouppe voulait propposer au siens de rentrer, mais il s'efforça de faire son travail :
- Bien, nous allons nous diviser en 2 grouppes. 4 avec moi et les autres suivront Amu. N'oubliez pas. N'essayez pas de vous battre ! Seulement si c'est nécéssaire! Nous , les ninjas ne sommes pas fait pour ça ! C'est au martialistes de le faire ! Nous sommes leurs détecteurs, leurs yeux. Dés que vous voyez quoi que ce soit, FUYEZ ! Disspersion !
Les espions exécutèrent. Le premier grouppe, inspectait le colloseum. Ils arrivèrent dans ls ruines en un rien de temps. Froid, noir et ombres reignaient dans ce monument à moitié détruit .
A chaque pas, la peur prenait plus de place dans tout leurs corps et  l'aura se rapprochait.

- Tiens, que nous vaut cette visite ? La voix ayant sortit ces mots était sombre et provoquatrice. Un homme venu de l'obscuritée, venu du ciel, venu à Rome fixait le petit grouppe de cinq de son regard de serpent ou de fauve devrais-je dire, ses yeux étaient prêt à vous arracher la peau. Ses lèvres marmonaientt le mensonge, les insultes et modissait ceux qui le contredisaientt. Son corps était construit pour détriure chaque martialiste qui voulait s'opposer à lui. Ses mains fesaient couler le sang, le sang qu'il buvait avec délice. Il cachait ses jambes dans une longue jupe blanche qui touchait le sol.Sa vitesse dépassait de lojn celle d'un guépard. Il n'y avait pas de doutes. C'était bel et bien notre ennemi juré : Krauser. Maintenant il fixait le pauvre petit chef incapable même de bouger.Il était pris de vertiges et  se sentit bizarre.Paralisé là comme ça devant un ancien anti-martialiste des ténèbres, il était la proie idéale. Krauser se doutait bien  qu'il n'était pas envoyé pour rien. Sa mentalité dépassait toutes ésperances d'un savant fou.

- Trouve moi ! Tu as 10 secondes ! Fit il avec sa voix démoniaque. Le ninja ne bougea point. La sueur dévalait son front et ses jambes devinrent comme du pudding. Krauser qui était impatient d'en finir ne lui laissa pas ses précieuses dix secondes. En cinq secondes seulement, il réussit à terasser les compagnos du meneur.

- Eh bien ! Tu n'es pas rapide ! Humhumhumhumhumhumhum...! . D'un pas, Krauser se retrouva de noveau face à son adversaire. Plus détaillé , il avait utilisé une technique de déplacement éclaire. C'était une des techniques les plus difficilles à éxécuter. Seuls les martialistes avancés y arrivaient. Il fallait libérer son Ki et fusinner avec. Ceci se déroule seulement dans un labste de temps  très court. Ensuite il fallait disspiper cette énergie dans un endroit précis. En gros, il fallait se dématerialiser et se rematerialiser à l'endroit de son choix. Krauser en était capable. Il se joua de nouveau de son adversaire :

- Approche ! Ordonna-t-il.
Le ninja fut troublé.  Krauser tendit son bras. Sa main gauche était bizarre. On aurait dit la main d'un troll. Il le toucha avec celle-ci. Aussitot un énorme filet de sang coula du front de son adversaire. Le chef eut les yeux blancs , puis il sentit d'énormes douleurs au niveau du cerveau. Krauser avait endommagé son cerveau rien qu'en  touchant son front ! Le ninja ne put résister et se mit à genou. Il vit flou et son corps ne supportait plus son poids.Finalement, il se laissa tomber à terre. Sa mort était sure.

Du côté d'Amu, ce n'était pas lui qui allait droit vers sa cible mais plutôt leur cible qui avança vers lui et son petit grouppe. Et ce dans une vitesse fénoménale.
Personne. Personne ne remarqua le petit garçon au cheveux blancs derrière le grouppe. Son aura était pourtant si proche. Le même regard que son père.  Autre remarque, il avait une queue ! Amu se retourna et vit ce petit diable disparraitre quelques secondes après. Il se dit: <<Hein? Qu'est - ce que? Non! Il n'y avait personne !>> Pourtant lorsqu'il il se retourna, il vit la petite frimousse de l'anti-martialiste  qui lui assena un coup de pied en plein ventre. La douleur était atroce. Il s'appuya sur lui et fit traverser sa jambe au travers de son corps . Aussitot, Amu reconnu cette force de frappe. Elle se raprochait de celle du petit garçon appellé Johnny. Le fils de Krauser. Ce n'était pas finit, son adversaire lui fit ouvrir la bouche et y glissa une perle de Yin :

- Serpent: Explosion dévastatrice des ténèbres !

Là je n'ai pas besoin de dire qu'une explosion détruit  tout ce qui entra en contact avec elle. Et ce jusqu'à
10 km ! Tous. Touts périrent au cours des combats. Ce qui n'était pas étonnant.

Seulement, personne ne put découvrir ce que Krauser recherchait avec son fils à Rome. Et encore moins dans le colloseum.
_________________
D.R.A.W


Dernière édition par Shippu-fan le Lun 23 Jan - 19:41 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Naruto
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 26
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Ven 25 Nov - 14:36 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Pas mal frangin .

Cela etant , je trouve l´idee de tout ca pas mal.

Mais comme d`abitude , tes pas foutu decrire correctement .

Bon, je trouve le scener formidable jusqu a present.

Bravo shippu-fan.

A plus 
_________________
Dessinieur Naruto


Dernière édition par Naruto le Dim 11 Déc - 12:46 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 19:41 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

OUasiiiiiiis!

OK frangin !

(le minus c'est toi, Tiago quand il te met l'épaule, tu tombes comme un sac à patate !)

Bon, je te dédicasses ce chapitre idiot !

TRAVAILLES

La nuit retrecis et le jour pris place.
Satoshi se réveilla dans des drats humides. Il avait la mauvaise habitude de transpirer comme un boeuf lors de ses nuits. Ses cernes étaient encore visibles. Sa femme était encore allongée sur le lit. Elle avait l'aire inoffensive, mais une fois reveillée, c'était la chef de la section spécialisée en sabres des samouraïs. Une guerrière redoutable aux cheveux rouges et au visage rond et lisse. Un corps à la fois bien forgé et bien conservé.
A l'age de 7 ans déjà, elle maîtrisait les techniques de katanas les plus anciennes, celles des martialistes divins !
Satoshi avait été ravi de l'épouser à l'age de 22 ans. Depuis, 20 se sont écroulés, mais les deux occupaient deux places importantes . Satoshi se défit de sa couette rembourrée et posa ses pieds sur le sol. Il se leva avec paresse comme chaque matin. Puis, il traversa le grand couloir qui menait aux chambres . Il entra sans toquer dans la demeure de Shirun et lui insuffla ses mots d'une voix fatiguée :

- Shirun, il est temps de me montrer ce que tu as dans le ventre !

Tout à coup, Satoshi semblait avoir repris de l'energie. Il leva les volets , arracha la couette de la tête de Shirun et se jetta sur lui. Tout ça en un temps éclaire ! Shirun qui ouvrit les yeux, l'apperçut et pris peur. Le coup de poing qu'il se pris comme petit déjeuner le déplut.

- Enfin, mon oncle, qu'est-ce que je vous ait fait ?v fit-il d'un air innocent.
Il regarda Satoshi avec de grands yeux. Il se leva et se positionna devant lui, attendant une réponse .

- Shirun ! Tu ne connais pas le réveil parfait ?! fit Satoshi comme à son aise, c'est à dire, tout éxité comme un puce.
Vois-tu, chaque matin, je vien réveiller mes fils comme un ninja qui s'en va surprendre ses enemmis par surprise. C'est un bon moyen pour tester , si ils ne baissent jamais leur garde !
Satoshi fit un rire coquin. Puis il lui donna rdv dans la cuisine en bas pour qu'il prennent tous ensemble, entre hommes le petit déjeuner. Itamni et Goku se réveillèrent quelques instants après. Shirun pris sa bible et s'assit sur son lit. Il relit dedans pendants quelques instants. En effet, hier soir, il avait passé son temps à la lire et à méditer sur les chapitres. Enfin il  tout appris par coeur. Il ne sagissait pas vraiment d'une bible, mais ce n'était qu'un livre ou étaient écris toutes les règles concernant les martialistes en 500 pages. 500 pages que Shirun avait lu . Il avait memorisé tout cela en un temps record. Cela lui parraissait bizarre. C'était la troisième chose qui lui parraissait paranormal. En generale, Shirun oubliait ce genre de textes très vite. Mais là il savait tout rien qu'en une nuit. D'abord l'episode de la course ou il finit premier sans problèmes alors qu'il avait parcourru 200km . Ensuite le petit combat contre Yioru et maintenant sa memoire. Quelque chose ne tournait pas rond. Il essaya de ne pas penser à sa ,car aujourd'hui, il allait aller en cours avec Itamni. Ca allait être son premier jour. Il n'avait pas vraiment peur, car il était très bon à l'école. Il maîtrisait les théorèmes de thales et la division euclidiènne. Ce n'était pas tout bien entendu ! Enfin, il prit sa bible et la mit dans son sac. Celui-ci comportait tout ses livres qu'il prenait en cours. Il s'habilla fit sa toilette...
Enfin, il descendit les escaliers et se retrouva dans la cuisine à table avec Itamni , Goku et Satoshi.

- Eh bien, tu en as mit du temps ! l'acceuilla Itamni.
Enfin, ce n'est pas trop grave, nous avons encore 30 minutes à notre disposition.
Il servit Shirun d'un bol de riz et lui rajoutta quelques sardines grillées. Shirun mangea rapidement.
Satoshi le regardait et semblait content que sa nourriture eut autant de succes .
Il lui dit :
- Bon ! Aujourd'hui journée chargée les enfants ! Goku, je veux que tu prennes trois autres martialistes de ton niveau et que tu ailles faire des recherhces à Rome. Apparament, le grouppe d'espions que j'avais envoyé a été tué par Krauser et son fils. Ton devoir est de trouver ce qu'ils cherchaient là bas et me faire un rapport dans les plus brefs délais.
Goku hocha la tête et aussitôt, il finit son bol de riz et s'en alla exécuter son devoir.
Satoshi repris avec moi et Itamni à présent :
- Vous ! Bon Shirun, ce sera ton premier jour. Je veux que Itamni t'expliques tout sur tout. D'ailleurs, je tiens à ce que vous mangiez ensemble. Ensuite, Shirun ne t'en fais pas tout se passera bien !

Enfin, après cette longue discussion, il les laissa partir en cours. Il n'y avait pas beaucoup de gens le matin, si ce n'est que d'autres adolescents de leur âges qui eux aussi vont étudier. Enfin, ils firent halte devant un grand batiment blanc entre deux châtaigniers. Leurs feuilles ombraient les murs de l'établissement.
 Probablement le future lycée de Shirun. Itamni se tourna vers on cousin qui se voyait déjà premier en classe.
- Ne t'approches pas de moi, on ne se connait pas. Tu te mets à l'écart de moi compris ?
Itamni changai d'expression au visage. Il avait l'aire menacant. Il fixait Shirun très longtemps. Ensuite il lui tourna le dos et s'en alla. Shirun ne fut pas impressioné. Il n'avait pas peur de lui. De même qu'il se foutait de son cousin. Il ne s'empecha point de penser à ce qui l'attendait. Lorsqu'il mit le pied sur le carrelage scintillant, il commença à perdre confiance. Il observait tout ce bordel devant lui. PLeins d'élèves. Ils avaient l'aire  de vrais combattants.Soudain, il entendit  une voix provenant d'un micro :

- Veuillez acceuillir le nouvel élève de notre établissement. Il nous vient d'Amerique et il est du clan Nakamauru. Il est venu ici por devenir martialiste.

 Sur le coup, des millions de regards se braquèrent sur la personne en question. Shirun se sentit envahi de toutes ces nouvelles têtes qui le fixaient comme un animal dans une cage.
Puis des rires, des rires qui l'humillaient . Shirun perdut confiance. Tout le monde le regardeait et se moquait de lui. Qu'avait-il fait ?   De l'ombre se dissimula sur son visage. Il fut enervé par la situation. Il en avait marre d'être humilié depuis son arrivée ici. Il serra les poings, serra les dents et imita quelques rognements.

- LA FERMEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!

Son cris était tellement puissant que lui même en était choqué. Il avait la rage en lui et il voulait la libérer.
Il ouvrit les yeux. Il vit un tas de visgaes mécontents. Tout le monde avait arreté de rire. Tous se rapprochèrent . Ils formairent un cercle autour de Shirun. Il était au millieu de pleins martialistes plus doués les uns que les autres . Cependant il n'eut aucune crainte. Il avait soif de vengance. Il sentait une puissance infinie, car en lui, son fauve avait brisé le sceau au moment ou il avait crié et il lui donnait de plus en plus de haine envers Itamni. Le Killdozer pouvait s'emparer de Shirun à tout moment. il était en danger. Mais, tout était sous controle pour l'instant. Les martialistes autours de lui commencèrent à l'insulter. Ils n'étaient pas du tout satisfait de l'attitude de Shirun.

- Toi la ferme ! vas-te faire foutre pendant que j'y suis ! firent-ils.
Shirun les ignorais. Il continuait à serrer les poings et à chaque mots, sa haine grandissait.

- TA GUEULE ! BANDE D'INCONSCIENT ! CHIENS ! SAVEZ - VOUS à QUI VOUS CAUSEZ ! JE SUIS DU CLAN NAKAMARU !!!

Tout le monde fut choqué. Shirun brulait d'envie de frapper.

- RAMENEZ-VOUS, QUE JE VOUS CASSES UN PAR UN !

Le cercle se renferamir de plus en plus. Là Shirun les avait bien humilié. Parmi eux, il y avait Hibbiki Cetho.
Martialiste de 5ième niveau. Il maitrisait l'élément  foudre. Sa famille étaient les forgeurs de l'épée Soraya. Une épée qu' Hibbiki portait toujours sur sois. Cette épée était destructrice, la plus puissante de tous. Elle pouvait créer des champs de forces élécrtices et en lancer. Elle atteignait les 4550 volts , voir même plus. Il fallait un certain nombre d'année d'experience pour la maitriser. Hibbiki en avait les capacités et était le meilleur manieur de sabres et meilleur martialiste de tout le village . Un combattant redoutable. Personne ne l'avait battu depuis 2ans. Déjà très jeune ses parents l'entrainaient. C'est lui qui s'approcha à grands pas vers Shirun.
A chaque pas, tous les regard se braquèrent sur lui et en un rien de temps, il se freia un chemin au sein du grouppe.

- Je suis volontaire . fit -il calmement.

Tout le monde ne fut pas étonné. Hibbiki adorait se battre et ne ratai jamais les bagarres au collège.
Il était souvent convoqué chez le principale. Mais, il ne perdait jamais le gout de se battre. Il était souvent de mauvaise humeure...
Shirun ignorant ses talents, s'engaga dans un combat sans merci...
_________________
D.R.A.W


Dernière édition par Shippu-fan le Lun 23 Jan - 20:24 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Naruto
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 26
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 20:53 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Bon travail frangin !^^

C'est bein fait, l'idée est bien.

Fais attention à ne pas trop basculer :

Quand tu écris :

Satoshi s'adressa de nouveau à moi et Itamni

La moi doit être probablement Shirun non ?
_________________
Dessinieur Naruto
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 14:31 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Oui ok.

Allez , passons au combat maintenant, ça va faire le 3ième ou 2ième je crois !^^


COMBAT MORTEL AU SEIN DE L'ECOLE

- Approche ! fit Shirun impatient de commencer.
- Viens ! J'en ai marre qu'on me prenne pour un idiot !
Hibbikih ne réagit point. Il gardait son sang froid malgré les insultes de Shirun. Lentement, très lentement, il sortit ses deux fameux catanas avec lesquels il avait vécu de nombreuses aventures les plus folles les unes que les autres. Mais aussi avec lesquels il avait fait périr tants de gens qui...Il tuait n'imoporte qui quand il le voulait. Ce garçon était une vraie machine de combat ! Hibbikih ferma les yeux.Pendant un moment, tout restait calme. Mais après quelques minutes, un fluide bleu commença à envelopper le corps du jeune martialiste. L'atmosphère devint plus lourde. Tout à coup , une grosse pression traversa tout l'établissement. Les fenêtres se brisairent et les élèves reculèrent. A présent, il y avait plus de place pour le combat qui se préparait. Une immense vague d'aire  propulsa les plus faibles contre les casiers. Shirun s'accrocha et serra les dents.D'ou venait - elle ? .Son adversaire poussa un cri féroce qui le devint de plus en plus fort, tout comme les vagues d'aire. Des bouts de papiers nageaient de partout. Le fluide qui entourrait Hibbikih  changea et se developpa avec le temps, jusqu'à devenir de l'éléctrcité statique. Celle-ci envelloppa aussi ses catas. L'éléctricité autour de Hibbikih s'élargit et l'entoura complètement.  Hibbikih lacha un cri encore plus féroce que le précdent et il y eut  une décharge éléctrique qui traversa tout le batiment. Il avait une rage énorme.Tellement énorme que rien qu'en poussant des cris, il pouvait créer des vagues destructrices et des décharges éléctriques mortelles prêtes à vous exterminer.  Les élèves tombèrent un par un, les casiers furent détruits. Curieusement, certains marialistes restèrent debout.
Hibbikih flottait à mi - hauteur du sol. Shirun eut du mal à voir, car son adversaire était au millieu d'une éppaisse couche de fumée qui n'arrettait pas de s'étendre. Quelques minutes après il l'apperçut de nouveau : Il avait les yeux ouverts et semblait avoir changé. En effet, ses muscles s'étaient développés, ses catas étaient entourés d'une imense couche d'éléctricité. Dailleurs, le champ éléctrique autours de ses armes à avoir changé. Sur la partie non tranchante de ses catanas, avaient poussé des lames supplémentaires environ longues de 30 cm. On appelait ça : Les crocs foudrayonts. C'est eux qui permaitaient à l'éléctrictée de passer par les catanas.Hibbikih donnait des frissons à tout le monde. Sans oublier que sa coupe de cheveusx avait aussi changé : Lorsque Shirun l'avait apperçu pour la première fois, ses cheveux étaient encore normaux, c'est à dire bruns avec une crête. Cette fois, ils étaient blonds avec une crête plus élargie. Il avait une toute autre apparence.  Shirun fut impressioné mais il ne dit rien. Il fronça les sourcils . La manière dont Hibbikih avait procédé s'appelait : Fatal Fury.

Il existait différents types de Fatal Fury : Fatal Fury Form 1, 2 , 3 , 4 et 5. Hibbikih était le seul de sa catégorie à savoir l'utiliser jusqu'à un seulement. Sinon personne de sa classe ni du batiment d'ailleurs y arrivait. Lorsqu'on exécute la FatalFury, vos muscles sont décuplés et votre energie de même. Votre élément devient plus puissnt et vous obtenez plus de pouvoirs.
Personne ne compris pourquoi Hibbikih avait utilisé cette technique car Shirun était le plus faible des martialistes actuellement. C'était peut-être du aux insultes portées par Shirun.
Enfin... Shirun , ignorant se rua sur son adversaire. Il poussa un cri pour se donner plus de courrage.

- Roooooooooooooooaooooooooooooooooooaoaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Lorsqu'il arriva à une distance assez proche de son adversaire, il serra son poing et se servit de son bras droit pour frapper Hibbikih au visage. Il y metta toute sa puissance et sa volontée. Curieusement, Hibbikih ne bougea point . Il se laissa frapper de plain fouet. Lors de la frappe, il n'imita aucune grimace, mais il garda son expression froide et ténèbreuse.




 C'est plutôt Shirun qui eut mal lorsqu'il frappa le visage du martialiste. Il s'éléctrocuta violamant la main droite et la vit entourée d'un champ élécrtique. Elle vira au rouge et  unfiletde sang coulait.
Hibbikih ricana et frappa à son tour. Il leva le catana pour trancher d'un coup sec. Avec un moulinet souple de la main, il fit traverser la lame élécrtice de son arme à travers le ventre de son adversaire, puis il continua sa route jusqu'à ce qu'il ait fait resortir le cata par le dos . Il pencha le corps pour infliger un max de dégats. Shirun cracha aussitôt une grosse masse da sang par terre.Souffrant, il se tint le ventre avec son bras gauche.Finalement, il se laissa tomber à terre. Il perdait beaucoup trop de sang. Le coup affligé était mortel. Hibbikih tendit la jambe et sans aucune pitiée, il le propulsa contre un casier. Shirun fut touché au visage et sa tête heurta violament le casier. Il chuta de nouveau et sa bouche saignait .
Hibbikih, avait-il l'intention de le tuer ? Voulai-t-il vraiment le supprimer ? De toute manière c'était sa faute à lui-même et celle d'Itamni. Il fermait à moitié les yeux. Il entendit des moqueries insupportables.

- Lève-toi ! fit Hibbikih.
- Je sais que tu es plus fort que ça ! Contrairement à tout le monde, il était le seul à avoir detecté un pouvoir caché en Shirun. Il n'était pas sur de lui, car cet instint n'était pas bien developpé. Mais il sentit  l'aura maléfique en Shirun. Mais, il ne se doutait pas qu'il sagissait du fauve.

Il s'avança vers lui pour apporter le coup final. Il le saisit par le T-shirt  et leva son  cata.

- Je croyais que tu voulais nous casser la figure ?
  Commence déjà par savoir te battre inconscient !
Shirun fit quelques grimaces. Il avait une grosse douleure au ventre et il croyait avoir perdu sa main.

Soudain, il vit l'ombre d'une personne qu'il ne supportait pas non plus. Une chevelure noire et les yeux rouges. Une peau mêtissée. Il sagissait bien entendu de Itamni.

- Hibbikih ! cria -t-il .
- Viens te batttre !

C'était pas croyable. Son cousin qui l'avait humiliéallait le protégér    Qu'est ce que ça voulait dire ?
Serait-ce encore un piège ? Vous le saurez très bientôt !


Faites pasattention aux fautes d'ortho !^^




_________________
D.R.A.W


Dernière édition par Shippu-fan le Lun 23 Jan - 20:21 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 16:07 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant

Alors pitit shipupupu. Moi j'aime bien =)


Je me suis un peu embrouillé au départ avec le combat. (Essai de faire un peu plus simple ^^) Tu reste un peu trop dessus, tu devrais faire genre: dans une autre ville il se passa......
Apres tu reviens sur le combat . 
 
Je ne sais pas si tu m'as comprise. Sinon j'attend la suite!  Happy!!
Revenir en haut
Shippu-fan
Plume ambitieuse

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 524
Spécialité: Dessin

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 19:18 (2011)    Sujet du message: voilà la modification Répondre en citant





Oui Hina je vois ce que tu veux dire… Je vais le faire alors !^^



COMBAT MORTEL AU SEIN DE L’ECOLE 2ième partie



Hibbikih se retourna et fit face au visage sombre d’Itamni enveloppé dans les ombres :


-      Tiens donc ?! Le plus grand combattant de son clan Itamni
Nakamaru ! Meilleur maitriseur du Ki dans les yeux, «l’homme au regard meurtrier » est ton surnom. Tu es classé mmmmhh…laisse moi réfléchir…5ième du classement des meilleurs martialistes du monde. Je suppose que tu sois venu sauver ton petit amorton n’est-ce pas ? Que vas-tu faire si je t’en empêche ? Le dire à ton cher père hein ? Un conseil, ne me défis pas ! Ne t’avise jamais de mener un combat contre moi !
Itamni ne répondit point. Il resta serin et marcha de pas fermes vers Hibbikih .Iil le fixait d’un regard noir. En effet, Itamni faisait bel et bien partie des meilleurs combattants de son clan. Son élément principal était le Hatsu bien sur ! Ses attaques étaient basées vers les yeux, autrement dit vers ses pupilles. Il concentrait son énergie dans le cerveau et dans les yeux. Il ralliait les deux afin d’obtenir un pouvoir très rare : Yotto Hatsu  qui signifie en japonais : les pupilles de Hatsu. Rien qu’en pensant à une attaque , il pouvait la faire projeter à travers ses yeux. Itamani était aussi réputé pour ces techniques au kunais. Hibbikih ne le craignait pas malgré ses atouts bien précieux. Shirun était allongé à terre à bout de force ; cotes en miettes, main droite fracturée et perte de nombreux litres de sang.  Malgré ça il observait le combat qui allait se préparer. Tous les regards furent braqués sur Itamni, la star de son propre clan. Le fils prodigue. A chaque pas, les ombres disparurent et son visage ténébreux pris place. A une distance raisonnable, il s’arrêta puis il prit la parole :
-      Petite pourriture ! Moi et mon clan nous te maudissons ! Tu fais couler le sang d’un Nakamaru dans un immeuble construit par un Nakamaru ! Ensuite tu te permets de m’insulter ! Tu mérites une bonne correction pauvre chien ignorant !
Sans plus attendre, Itamni ferma les yeux. Il fit agir son ki dans ses yeux et ses pensées. Puis il les fit rallier. Aussitôt un fécaux de lumière mauve jaillit de ses yeux et lorsqu’il les ouvrit, ils avaient brusquement changés de couleur. Ils étaient rouges comme de la lave et perçants comme des flèches.
-      Œil du shinigami !
Son regard sculpta le corps de Hibbikih qui ne fut pas impressionné.
Itamni vit un cœur noir, impur pleins de tristesses et de remords mais aussi pleins d’envies meurtrières. Pas une seule goutte de pitié ou de pardons. Itamni ne fut pas étonné. Il remarqua aussi le ki décuplé et les muscles décuplés de la même façon. Sans oublier le champ d’éléctricté !. Puis, Itamni annula son attaque pour en préparer une autre.


Pendant ce temps, les dossiers nageaient dans l’encre de Satoshi. Ses ordinateurs furent chauffés par ses employeurs. L’aire frais fouettait le visage des passants dans l’allée. Les commerçants ouvrirent un par un leurs magasins et épiceries qui se remplirent uns par uns.
En Amérique, le passage du fauve ne resta pas inaperçu. Depuis quelques jours les ouvriers de L.A ne font que ramasser les encombres et les pierres détaches de la route. Plusieurs habitants se sont plaints et on réclamés de nouvelles routes. Bien entendue, le gouvernement ne resta pas les bras croisés. Les cratères étaient trop énormes et avaient des formes bien précises, ce qui dérangeait, c’était beaucoup trop louche. Alors des services spéciaux furent envoyés. Après quelques jours de recherches, ils ont constatés que c’était bien les traces d’une créature.  Les pierres n’étaient pas des pierres ordinaires, mais plutôt des petits êtres se développant au fur et à mesure. Sur chacun d’entre eux était disposé des petits « GPS » . Il était probable que le fauve les ait laissé tomber express pour qu’à l’avenir, quand ses petits auront complètement évolués, qu’ils le retrouvent à l’aide de ce GPS. Alors, les services spéciaux ont trouvé la position actuelle de leur père : AU Japon ( pas besoin de vous dire ou exactement ^^) Cette nouvelle ne resta pas muette. Au contraire elle se répondit partout . Mais aussi dans celles des anti-martialistes. En plus des agents du FBI envoyés par le président au Japon, quelques anti-martialistes se mirent en route vers le Japon car cette nouvelle n’était pas assez claire pour eux. Shirun était en danger  et il ignorait cela , tout comme Satoshi et tous les habitants du village. Mais en ce moment Shirun avait plus de préaucupations que ça. Il devait d’abord survivre !^^Itamni était sa seule chance.  D’ailleurs le combat allait prendre une toute autre tournure.


Itamni fit de nouveau jaillir son ki par les yeux. Cette fois-ci il allait attaquer pour de vrai. Ses longs cheveux s’élevèrent et son regard devint de plus en plus sombre après chaque attaque. Il avait l’aire d’être si sur de lui. Son ki jaillit d’un mauve étincelant. Il ouvrit les yeux lentement ce qui donnait plus d’effet. Peu à peu, on reconnut la couleur  orange de ses pupilles.
-      Œil du faucon !
L’atmosphère fut envahie par la couleur orange des yeux. Une pression traversa tout le bâtiment qui risquait de s’écrouler. Le sol s’ouvrit dans certaines parties et les élèves furent pris de vertiges. Shirun fut basculé comme une pendule d’un coté à l’autre. Une larme de sang coula sur la joue d’Itamni . Hibbikih resta immobile. L’attaque fut enfin activée : Itamni ouvra grandement les yeux et un faucon de feu surgit comme une image surgit d’un écran télé. Le faucon traversa la salle jusqu’à Hibbikih. Elle l’heurta de plein fouet. Ce qui causa beaucoup de dégâts et il y eut une grosse explosion. Les murs se brisèrent avec fracas . Tous les élèves se couvèrent la tête avec leurs mains.  Itamni ricanna d’un rire maléfique. Ses pupilles fixaient le nuage de fumée qui se trouvait devant lui. Hibbikih s’y trouvait. Au lieu d’attendre, Itamni lança encore une attaque :
-      Œil de l’araignée !
Aussitôt,  des fils tout fins sortirent des pupilles d’Itamni. Ils enveloppèrent la fumée. Puis, ils s’arrêtèrent et Hibbikih fut ficelé.
Les fils continuaient leur route; jusqu’à presser la chère du fils de la foudre. Plus Hibbikih essayait de se débattre, plus ils s’enfoncèrent et lui brulèrent la peau. Hibbikih poussait des cris de souffrance. Itamni s’avança. Il pénétra dans le nuage de fumée. Il activa l’œil du shinigami mais il n’aperçut rien. Hibbikih avait disparu. Puis, il se rappela d’une chose : Lors de la Fatal Fury ; un martialiste décuple aussi sa vitesse. Etant donné qu’Hibbikih maitrisait déjà les déplacements éclairs ( déplacements rapides) et les téléportassions, il était probable qu’il s’était téléporté autre part lors de sa dernière attaque et avait imité des cris. Il sentit une chaleur derrière lui. Il eut des frissons derrière le dos. Son cœur commença à battre fort. Il tourna son regard vers la droite : Personne, à gauche : Personne et enfin derrière lui : Il aperçut Hibbikih avec ses deux catas en mains. Hibikih joint ses mains et se catas puis fit sortir un champ d’électricité encore plus grand que le précédent. Il imita un sourire de vainqueur. Itamni sursauta. Il n’eut même plus le temps d’éxécuter un mouvement éclaire. C’était trop tard.
-      LES CROCS FOUDROYANTS DES ORAGEEEEEEEEEEES !(attaque basé sur la foudre, Hibbikih joint les deux mains et fait jaillir un champ éléctrique des lames supplémentaires accrochés au sabres d'Hibbikih ) cria Hibbikih de toutes ses forces. Les élèves s’accrochèrent pour résister aux vagues d’énergies qui se répondirent lors de l’attaque d’Hibbikih.
Lorsque la fumée fut dissout tous les martialistes aperçurent Itamni et Hibbikih cotes à cotes en train de se donner le coup final. Itamniç avait bloqué l’attaque de son adversaire en concentrant tout son ki dans un de ses kunais, tandis que Hibbikih continuait à faire jaillir toute sa rage dans ses crocs.
-      Tu es bien conscient que le ce que tu vois là n’est pas du ki mais mon Hatsu ; le Hatsu est l’élément principal de mon clan, donc il est dix fois plus puissant qu’un Hatsu ordinaire. Laisse tomber !
-      Ne sous-estime jamais un mec comme moi ! Ma foudre va faire éclater ton kunai, ton Hatsu et ton cops en même temps !
Aucun des deux ne semble prendre l’avantage sur l’autre. Hibbikih pousse de toutes ses forces tandis qu’Itamni repousse de toute sa puissance. Les deux volontés des combattants sont énormes et leur envie de gagner ne cesse d’augmenter. Les deux imitent milles grimaces. Les personnes autours sont tendues. Shirun a le cœur qui galope.  L’immeuble gronde de s’écrouler. Que va-t-il donc se passer ?
_________________
D.R.A.W


Dernière édition par Shippu-fan le Sam 10 Déc - 21:24 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:10 (2016)    Sujet du message: voilà la modification

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com