Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Textes en pagaille ::
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 3 Déc - 10:25 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci mokham^^

Pour le lien entre l'aventure et l'histoire, dans la première partie je me suis servi du cotè aventure de l'ancêtre de Tom pour ajouter un peu de consistance à ce personnage et pour que sa citation soit un peu plus réaliste.^^
J'ai hâte de t'entendre sur la fin de mon histoire Gwahahaha
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Déc - 10:25 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 12:46 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Warrgh.. , la 3éme partie est très excellente, j'ai tout lu en prenant du plaisir, du suspens et d'émotion. je te dit bravo Yeah! sebast, t'es vraiment doué.
ton héros Tom en dirai bruce willis, il a prit plusieurs bal et il arrive a bouger encore Gwahahaha , c'est la seule chose qui me semblait irréelle surtout qu'il est qu'un gamin mais avec le shonen on peut faire c'est chose la.
a part ça, l'histoire est intéressante, j'ai adoré la chase à l'homme et les valeurs transmissent dans ton histoires.
la fin est très émouvante, il est mort ou non, on savais pas Naaaan! .

Bonne continuation et hâte de voir tes prochaines ^^
_________________
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 18:12 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci beaucoup mokham Yeah!

Je pense que je changerais un peu pour la fin, à regarder de plus prêt, c'est vrai que c'est fort peu probable, je me suis laissé emporter sur ça^^'

Mort ou non ? A toi de voir Gwahahaha

Bon, je vais ajouter une sorte de synopsis, pour un projet que j'ai depuis des lustres, j'ai l'intention d'en faire soit un manga ou une BD, mais mon niveau de dessin est encore très médiocre, donc ça ne sera pas demain la veille que je commencerais^^' Mais en tout cas j'y consacre pas mal de temps à cette histoire et je l'ai fini dans ma tête^^

Je vais vous le présenter dans les formes :
Titre : Rainbow Island
Genre : Shonen

Synonpsis :
Citation:
Dans un monde qui change tout le temps où de nouveaux endroits inexplorés font leur apparition, l'exploration est reine.
Toby Toocoust un adolescent de 17 ans, rêve d'aventures et surtout d'explorer un endroit merveilleux qui nourrit bien des légendes à son égard, on dit que c'est l'endroit où sont nés les sept démons de l'arc-en-ciel qui avaient un jour semé le chaos dans le monde. Cet endroit ce nomme : RAINBOM ISLAND.
Il n'est pas le seul à vouloir trouver cette île, ses quatres amis : Valentin, Alexis, Karl et Raphaël veulent aussi l'explorer.
Ils se lancent donc dans des explorations, pour améliorer leurs compétences, mais voilà une rencontre va bouleverser le quotidien de Toby, il va découvrir qu'il est un Woogoost, une personne ayant reçu les pouvoirs d'un des sept démons, le monde entier va le poursuivre car il est devenu un danger pour la stabilité de celui-ci. Mais il va apprendre qui peut lever ces pouvoirs démoniaques, il doit se rendre où tout à commencer, c'est à dire : la Rainbom Island.
Une aventure magique et dangereuse commence à se dessiner devant lui. Il va braver tout les obstacles pour atteindre son rêve qui lui permettra d'avoir sa place dans ce monde.


Voilà, je vous laissa à vos impressions sur cette histoire^^
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 18:40 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Ben l’histoire m'a l'air originale, j'avais jamais pensé aux bisounours comme des démons^^
Blague à part, tout ça manque un peu de précision, et le style est plus maladroit que d'habitude. Un peu de fatigue peut-être? Des répétitions et des tournures de phrases un peu bancales, qui nuisent un peu à la compréhension. Je te dis ça en direct, alors je ne vais pas renoter ça ici.
M'enfin mince, quoi! Pourquoi un nom anglais? C'est pas bien L'Enfer Polychrome?
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 18:58 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

l'histoire est intéressante pour un shonen, ça me rappelle Toriko qui explore le monde en quête de nourriture.
tu peux faire une bonne histoire, ça coté scénariste.
mais coté lecteur, je suis pas fan de ce genre d'histoire, la,  je pense que tu me connais, je suis a la recherche d'énigmes et de forte sensation Warrgh.. .
bonne chance Yeah!
_________________
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 19:06 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci pour vos commentaires^^

Ellia, le titre est provisoire en attendant^^ Effectivement, j'ai un peu de mal depuis 2-3 jours pour les histoires^^'
Merci mokham aussi, mais j'ai l'intention de faire des enigmes, j'en ai pas mal qui bougent dans ma tête pour cette histoire^^

Merci encore Yeah!
Revenir en haut
NekO
Plume grandissante

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 305
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 19:09 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Eh bien , je le trouve originale après mon avis est celui d'une simple lectrice étant donné que je ne connais strictement rien en écriture x'3
Quand on me dis démon arc-en-ciel je pense à Saillor Moon :X
Bref xD
En tout cas ça pourrait être très intéressant de savoir comment il va arriver sur cette fameuse île :3
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 9 Déc - 18:52 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci NekO.
Tiens il y a ça dans sailor moon OO Merci de m'avoir prévenu Yeah!

Alors voilà une autre histoire, j'espere qu'elle vous plaira.

On entend très souvent, lorsque quelque chose de bien nous arrive, on dit que c’est un cadeau du ciel. Mais bien entendu, cela est impossible, le ciel ne peut pas faire de cadeau à de pauvres mortels que nous sommes. Pourtant, on s’évertue à croire que les anges dans le ciel existent et nous protègent des dangers, cela à donné la signification « Ange Gardien ». Mais est ce qu’un ange est-il un cadeau du ciel pour nous ? N’apporterait-il pas le désordre et la mort ? Après tout, on dit aussi qu’un « Ange de la Mort » existe. Mais tout cela est relatif, il faut parfois prendre un peu de recul pour pouvoir juger si les choses sont bien ou mal. Je vais vous raconter l’histoire d’un garçon ordinaire nommé Sunny, il va découvrir quelque chose d’extraordinaire, suivant sa vision des choses il va choisir si ce qui lui arrive est bien ou mal, voici son histoire.

Un soleil couchant, une colline et un arbre solitaire planté sur celle-ci. Quel merveilleux endroit pour pouvoir admirer les horizons, car il surplombait toute la ville. Un jeune adolescent à l’esprit pensif marchait tranquillement vers la colline. Il y allait tout les jours, c’était son endroit favori, jamais il ne manquait un coucher de soleil sur celle-ci. Et à chaque fois, c’était pour pouvoir laisser libre cours à ses pensées dans cet océan de lumière doré. Et ensuite il rentrerait chez lui comme toute journée digne de ce nom. Cependant, une fois arrivé au sommet, il aperçut une lumière bleue au pied de l’arbre. Sunny intrigué, commença à s’approcher, soudain une voix suppliante vint de la lumière :

- Au secours aidez-moi ! S’il vous plait ! Je ne veux pas ça !

Mais à qui appartient cette voix ? pensa Sunny. Il faut que j’aille l’aider !

Le cœur de celui-ci battit de plus en plus fort à mesure qu’il s’approchait de la lumière. Une fois suffisamment prêt, il ne put s’empêcher de trembler, ce n’était pas une lumière normale, elle dégageait de l’électricité.

Mais qu’est ce que c’est ? C’est bizarre, je sens tous mes membres trembler comme s’ils ne voulaient pas avancer plus loin. Je sens qu’ils vont me lâcher d’une minute à l’autre.

Impuissant, Sunny finit par s’écrouler. En regardant il aperçut une silhouette à travers cette lumière, et ce qu’il vit le surpris.

Des... Des ailes ? Mais c’est qui cette personne ?

-Aidez-moi s’il vous plait ! Gémit la personne. Je ne peux plus supporter cela !

Mince, qu’est ce que je fais là ? Je dois aider cette personne coûte que coûte. Si je ne fais pas ceci, cela voudra dire que ma promesse que j’ai faite n’était que du vent. Allez, un petit effort.

Tout doucement, il finit par se remettre sur ses jambes, et approcha sa main vers la lumière, une fois atteint, il ressenti une douleur envahir son corps.

-Aïe !!! S’exclama Sunny. Je ne peux pas aller plus loin. Hé ! Toi ! Prends ma main ! Ordonna celui-ci.

-Je ne peux pas faire cela, répondit la personne. Si je le fais tu risques d’avoir de gros problèmes. Alors enfui toi et fiches moi la paix !

-Attends deux secondes ! Ce n’est pas toi qui a crié à l’aide il n’y a pas deux minutes ? Alors fais ce que je te dis, je veux t’aider !

Et lentement, la main de la personne s’approcha de celle de Sunny.

Que c’est chaud. Pensa le garçon au contact de sa main.
Soudain, la lumière explosa et l’adolescent s’évanoui.




C'est la première partie^^
Voilà les autres parties.

Je ne me sens plus bouger. Serais-je… mort ? Deux minutes, je sens qu’on me touche, non, qu’on me frappe plutôt. Serais-ce cette personne que j’ai tenté d’aider ?
Lorsqu’il leva les yeux, il vit une jeune fille avec de grands yeux roses pleins d’éclats, son visage semblait mélanger l’inquiétude et la colère. Soudain, une main s’abattit sur le visage de Sunny, et d’autres encore la suivirent. La jeune fille le frappait en criant :

-Idiot ! Idiot ! Idiot ! Idiot ! Tu es content de ce que tu as fais maintenant ?! Quand je te dis de t’enfuir faut le faire, espèce d’idiot !

Mais c’est qui cette fille ? Je l’aide et elle me frappe ? !

Sunny finit pas s’impatienter et pris les bras de la fille et la calma.

-Non mais je ne te comprends pas ! Je t’aide et tu me frappe après ! Qu’est ce qui ne va pas avec toi ?

-C’est normal. Maintenant que tu m’as touché on est lié. C’était pour ça que je ne voulais pas prendre ta main, mais tu faisais tellement pitié que je n’ai pas pu refuser.

-Alors là, c’est fort ! C’est de ma faute si tu étais prise dans cette lumière électrique ?! S’énerva Sunny. Et d’ailleurs, comment cela se fait-il qu’une lumière électrique t’entourait ? Non avant ça, comme cela se fait-il que tu aies des ailes ?

La jeune fille se calma et poussa un long soupir.

-Ca ne se voit pas ? A ton avis qui pourrait avoir des ailes ? Je suis un ange, crétin !

Un ange ? C’est quoi se délire ?

-Un ange… dit-il sur le ton de l’amusement. Vraiment ? Alors, on va dire que je n’ai rien entendu, maintenant peux tu me dire ce que c’était cette lumière bizarre ?

Juste après avoir finit sa phrase il reçut un coup d’aile de la part de la jeune fille.

-Et là, tu me crois ? Ou tu vas encore resté là comme un idiot à ne pas me croire ?

Mais c’est vraiment… UNE AILE QUE JE VIENS DE ME PRENDRE ?! Cette fille serait vraiment un ange ? Attends, non, il y a une solution plus rationnelle…

-Dis… Puisque que tu es un ange alors serait-il possible que je sois mort ?

Cette question lui valut un nouveau coup d’aile dans la figure.

-Pff, décidément tu es lent à la détente, soupira l’ange. Tu n’es pas mort mais tu as failli, si je n’aurais pas pris ta main tu l’aurait été, lui expliqua-t-elle, puis soudain elle ajouta d’un air grave, cette lumière que t’as vu, c’était la punition de mon maître pour lui avoir désobéi, si tu n’aurais pas était là, j’aurai été mi ange, mi humaine.

-Et… Cela aurait fais quoi si tu aurais été mi ange mi humaine ?

-Aucun être vivant ne peux être croisé avec quelque chose, mais si cela ce fait quand même alors il devrait subir la douleur jusqu'à sa mort, c’est le pire des châtiments qu’on peut faire. Alors, même si, malheureusement on est lié, je te remercie de m’avoir aidé.

-Pas la peine de me remercier, dit Sunny gêné. Mais attends, c’est quoi ce lien qu’il y a entre nous ? Car je n’en ai aucune idée de ce que c’est.

Soudain, l’ange détourna la tête, on pouvait lire l’inquiétude sur son visage, puis elle lui répondit :

-Ce lien est la pire des choses qui peut arriver à un humain, si jamais un ange devait se transformer en moitié d’humain suite à l’ordre de son maître, et que si l’humain touche le touche lorsqu’il subit la transformation comme tu l’as fais, alors un lien ce fait entre eux. Cela veut dire que l’humain devra aider l’ange pour retrouver sa forme originelle car lorsque ce sort est effectué, celui-ci perd peu à peu son existence, même si ce rituel n’a pas été fini, l’ange à quand même un peu d’humain en lui mais pas assez pour souffrir, mais suffisant pour voir son existence balayé. Alors, l’humain dois l’aider à retrouver des objets qu’il faut pour pouvoir guérir l’ange, mais ceux-ci ne s’obtiennent pas facilement, il faut résoudre des énigmes, participer à des épreuves ou les récupérer en passant leur gardien.

Je n’ai pas tout compris, alors son maitre lui aurait fait subir ça ? Ce n’est vraiment qu’une ordure. Je pense que je vais l’aider, cela prendra le temps qu’il faudra mais je vais tout tenter. Après tout cet ange est magnifique, ses yeux roses s’accompagnent bien avec ses longues couettes vertes turquoise, sans compter ses ailes d’une blancheur que je n’ai jamais vue avant. Je n'ai rien à perdre en l'aidant, jaie du temps à tuer de toute manière.

-Alors ce lien n’est pas mauvais, je peux donc t’aider. Je ne vois pas pourquoi tu fais cette tête l…

-CE N’EST PAS CELA LE PROBLEME ! Hurla la jeune fille, des larmes commençaient à couler le long de ses joues, ses poings se crispaient. Un humain ne doit en aucun cas toucher un ange lorsque celui-ci reçoit cette punition, c’est une règle absolue, car même si cela permet à l’ange de pouvoir retrouver sa forme normale, l’humain, lui, à tout à perdre car il… il…

L’ange hésitait à dire la suite, mais Sunny voulait savoir.

-Il quoi ?

-Il ne lui resterait plus qu’un an à vivre, il n’y a aucun remède, finit la fille en sanglotant.


Sunny était comme frappé par la foudre.

Un an ? Je ne peux pas y croire, je dois rêver, non, ce n’est pas un rêve mais un cauchemar. J’ai du m’endormir comme d’habitude au cours de Mr Graigy, et à chaque fois je fais des rêves bizarres, celui-ci ne fais pas exception, mais je dois m’en assurer.
- Frappe-moi ! lui demanda Sunny.

-Hein ? dit la jeune fille les yeux encore plein de larmes mais elle était surprise.

-Je t’ai demandé de me frapper, s’il te plait, il faut que je saches.

Et soudain, Sunny se retrouva plié en deux à genoux, des larmes lui montaient aux yeux.

Je… Je n’arrive pas à y croire. Ce n’est pas un rêve c’est la réalité. Mais comme cela est-ce possible ? Un ange, une lumière électrique et voilà qu’il ne me reste plus qu’un an à vivre. Je ne peux pas accepter cela, moi qui me disait qu’un an c’était long, maintenant j’ai l’impression que c’est demain que je vais mourir. Je n’aurais pas du lui demander, cela est trop dur à entendre et plus encore d’y penser. Le fait que je vais mourir simplement pour avoir aidé une personne qui n’est même pas humaine. Je… Je…

-JE NE VEUX PAS MOURIR !!! S’IL VOUS PLAIT !!!

Sunny, finit pas s’allonger sous le choc, il pleurait énormément, la jeune fille prise de pitié s’approcha de lui et lui caressa la tête.

-Je suis sincèrement désolé, tout est de ma faute, gémit-elle.

A votre avis ce lien entre Sunny et l’ange est-il un cadeau du ciel ? Ou une malédiction ? L’ange est-il un Ange Gardien ou de la mort ? Tout est relatif, car cela dépend comment on voit les choses, il suffit de prendre juste un peu de recul. Mais comment Sunny va réagir à partir de maintenant ? Va-t-il profiter de sa vie au maximum ou s’apitoyer sur son sort ? Et selon- vous valait-il mieux qu’il sache qu’il lui reste un an à vivre ou l’ignorer ? Toutes les réponses sont différentes, car chaque personne est unique.
On verra par la suite ce que donnera ce lien entre humain et ange.


Voilà j'ai tenté quelques trucs pour voir^^ J'espere que vous m'en dirai des nouvelles.
Un lien angélique.

On entend très souvent, lorsque quelque chose de bien nous arrive, on dit que c’est un cadeau du ciel. Mais bien entendu, cela est impossible, le ciel ne peut pas faire de cadeau à de pauvres mortels que nous sommes. Pourtant, on s’évertue à croire que les anges dans le ciel existent et nous protègent des dangers, cela à donné la signification « Ange Gardien ». Mais est ce qu’un ange est-il un cadeau du ciel pour nous ? N’apporterait-il pas le désordre et la mort ? Après tout, on dit aussi qu’un « Ange de la Mort » existe. Mais tout cela est relatif, il faut parfois prendre un peu de recul pour pouvoir juger si les choses sont bien ou mal. Je vais vous raconter l’histoire d’un garçon ordinaire nommé Sunny, il va découvrir quelque chose d’extraordinaire, suivant sa vision des choses il va choisir si ce qui lui arrive est bien ou mal, voici son histoire.

Un soleil couchant, une colline et un arbre solitaire planté sur celle-ci. Quel merveilleux endroit pour pouvoir admirer les horizons, car il surplombait toute la ville. Un jeune adolescent à l’esprit pensif marchait tranquillement vers la colline verdoyante, les gouttes de la dernière pluie sur l’herbe verte reflétaient la lumière du soleil. Il y allait tout les jours, c’était son endroit favori, jamais il ne manquait un coucher de soleil sur celle-ci. Et à chaque fois, c’était pour pouvoir laisser vaguer ses pensées dans cet océan de lumière doré. Ensuite il rentrerait chez lui comme toute journée digne de ce nom. Cependant, une fois arrivé au sommet, il aperçut une lumière bleue au pied de l’arbre. Sunny intrigué, commença à s’approcher, soudain une voix suppliante vint de la lumière :

- Au secours aidez-moi ! S’il vous plait ! Je ne veux pas ça !

Quelle est cette lumière ?pensa Sunny. Elle me semble dangereuse, en plus de ça il y a une personne dedans, elle à l’air d’avoir besoin d’aide !

Le cœur de celui-ci battit de plus en plus fort à mesure qu’il s’approchait de la lumière bleue, elle avait aussi la couleur rougeoyante du soleil. Une fois suffisamment prêt, il ne put s’empêcher de trembler, ce n’était pas une lumière normale, elle dégageait de l’électricité et une aura malsaine.

Mais qu’est ce que c’est ? C’est bizarre, je sens tous mes membres trembler comme s’ils ne voulaient pas avancer plus loin. Je sens qu’ils vont me lâcher d’une minute à l’autre. Rien qu’en la regardant j’ai le pressentiment que si je la touche je vais avoir des ennuis. Mais il faut que j’aide cette personne !

Soudain quelque chose dépassa de la lumière, c’était une aile blanche trop grande pour être celui d’un oiseau. Sous la surprise Sunny tomba.

Une… Une aile ?! Mais c’est quoi à l’intérieur de cette lumière ? Je ne le sens pas du tout. Est-ce que c’est un être humain à l’intérieur ? Ou autre chose ?

-Aidez-moi s’il vous plait ! Gémit la personne. Je ne peux plus supporter cela !

Mince, qu’est ce que je fais là ? Au lieu de réfléchir je devrais aider cette personne coûte que coûte. Si je ne le fais pas, cela voudra dire que la promesse que j’ai faite à grande soeur n’était que du vent.

Tout doucement, Sunny se releva et approcha sa main vers la lumière, une fois atteint, il ressenti une douleur envahir son corps.

-Aïe !!! S’exclama Sunny. Comment ce fait-il que j’ai mal ? Et plus je m’approche de la personne plus la douleur se fait forte, ça fait horriblement mal, dans tout les cas je ne peux pas aller plus loin, c'est trop douloureux. Hé ! Toi ! Prends ma main ! Ordonna celui-ci.

-Je ne peux pas faire cela, répondit la personne. Si je le fais tu risques d’avoir de gros problèmes. Alors enfui toi et fiches moi la paix !

-Attends deux secondes ! s’exclama Sunny surpris. Ce n’est pas toi qui a crié à l’aide il n’y a pas deux minutes ? Alors fais ce que je te dis, je veux t’aider !

Et lentement, la main de la personne s’approcha de celle de Sunny.

Quelle chaleur familière, j’ai l’impression que j’ai déjà senti cette peau si douce. Pensa le garçon au contact de sa main.
Soudain, la lumière explosa et l’adolescent s’évanoui.


Je ne me sens plus bouger. Serais-je… mort ? Deux minutes, je sens qu’on me touche, non, qu’on me frappe plutôt. Serais-ce cette personne que j’ai tenté d’aider ?

Lorsqu’il leva les yeux, il vit une jeune fille avec de grands yeux roses pleins d’éclats, son visage semblait mélanger l’inquiétude et la colère. Soudain, une main s’abattit sur le visage de Sunny, et d’autres encore la suivirent. La jeune fille le frappait en criant :

-Idiot ! Idiot ! Idiot ! Idiot ! Tu es content de ce que tu as fais maintenant ?! Quand je te dis de t’enfuir faut le faire, espèce d’idiot !

Mais c’est qui cette fille ? Je l’aide et elle me frappe ? !

Sunny finit pas s’impatienter et pris les bras de la fille et la calma.

-Non mais je ne te comprends pas ! Je t’aide et tu me frappe après ! Qu’est ce qui ne va pas avec toi ?

-C’est normal. Maintenant que tu m’as touché on est lié. C’était pour ça que je ne voulais pas prendre ta main, mais tu faisais tellement pitié que je n’ai pas pu refuser, dit-elle avec un air hautain .

-Alors là, c’est fort ! C’est de ma faute si tu étais prise dans cette lumière ?! S’énerva Sunny. Et d’ailleurs, comment cela se fait-il qu’une lumière électrique t’entourait ? Non avant ça, comme cela se fait que tu as des ailes ?

La jeune fille se calma et poussa un long soupir.

-Ca ne se voit pas ? A ton avis qui pourrait avoir des ailes ? Je suis un ange, crétin !

Un ange ? C’est quoi se délire ? Je dois nager en pleine hallucination !

-Un ange…répéta-t-il, tu en es sure ? demanda t il.

Comme réponse il reçut un coup d’aile de la part de la jeune fille.

-Et là, tu me crois ? Ou tu vas encore resté là comme un idiot à ne pas me croire ?

Mais c’est vraiment… UNE AILE QUE JE VIENS DE ME PRENDRE ?! Cette fille serait vraiment un ange ? On dirait que oui, ses ailes ne sont pas artificielles. Mais les anges n’existent pas, et pourtant j’en vois un devant moi ! Attends ! Il doit y avoir une solution plus rationelle.

-Alors t’es vraiment un ange, désolé de ne pas t’avoir cru, s’excusa le garçon, je voulais vraiment en être sur. J’ai une autre question, c’était quoi cette lumière ?… Non, avant ça puisque que tu es un ange alors serait-il possible que je sois mort ?

Cette question lui valut un nouveau coup d’aile dans la figure.

-Pff, décidément tu es lent à la détente, soupira l’ange. Tu n’es pas mort mais tu as failli, si je n’aurais pas pris ta main tu l’aurais été, lui expliqua-t-elle, puis soudain elle ajouta d’un air grave, cette lumière que t’as vu, c’était la punition de mon maître pour lui avoir désobéi, si tu n’aurais pas était là, j’aurai été mi ange, mi humaine.

-Et… Cela aurait fais quoi si tu aurais été mi ange mi humaine ?

-Aucun être vivant ne peux être croisé avec quelque chose, c’est une règle stricte de la nature, mais si cela devait arriver quand même alors il devrait subir la douleur jusqu'à sa mort, c’est le pire des châtiments qu’on peut faire, expliqua t elle les yeux baissés, comme si en y pensant elle pouvait ressentir cette douleur. Alors, reprit-elle, même si, malheureusement on est lié, je te remercie de m’avoir aidé. Et excuse moi de t’avoir dit de partir, je ne voulais pas mêlé un être humain mais je ne voulais pas subir ce triste sort, alors c’est pour ça que j’ai appelé a l’aide et qu’ensuite en te voyant je t’ai demandé de partir, je réfléchissais à ce que j’allais faire, puis mon égoïsme à pris le dessus, je ne voulais pas subir cette souffrance, dit-elle en évitant le regard de Sunny.

-Pas la peine de me remercier, dit Sunny gêné. En faites tu ne sais pas ce que tu veux… ajouta t il. Ce n’est pas faire preuve d’égoïsme que de vouloir vivre, mais c’est quoi ce lien qu’il y a entre nous ? Car je n’en ai aucune idée de ce que c’est.

Soudain, l’ange regarda Sunny droit dans les yeux, on pouvait lire l’inquiétude sur son visage, puis elle lui répondit :

-Ce lien est la pire des choses qui peut arriver à un humain, si jamais un ange devait se transformer en moitié d’humain suite à l’ordre de son maître, et que si l’humain le touche lorsqu’il subit la transformation comme tu l’as fais, alors un lien ce fait entre eux, elle marqua une pause comme si elle réfléchissait à comment dire la suite. Cela veut donc dire que l’humain devra aider l’ange pour retrouver sa forme originelle, reprit-elle, car lorsque ce sort est effectué, celui-ci perd peu à peu son existence, même si ce rituel n’a pas été fini, l’ange à quand même un peu d’humain en lui mais pas assez pour souffrir, mais suffisant pour voir son existence balayé, à ces mots l’ange trembla comme si le fais d’y penser la rendait triste. Alors, l’humain dois l’aider à retrouver des objets qu’il faut pour pouvoir guérir l’ange, mais ceux-ci ne s’obtiennent pas facilement, il faut résoudre des énigmes, participer à des épreuves ou les récupérer en passant leur gardien, finit-elle cette fois ci elle regardait le coucher du soleil, parler de cela la mettait mal à l’aise, mais on dirait qu’elle ne voulait pas dire la suite, comme si cela la répugnait.

Je ne comprends pas grand-chose. La seule chose que j’ai compris c’est ce qu’a fait son maitre est vraiment atroce. Je pense que je vais l’aider, cela prendra le temps qu’il faudra mais je vais tout tenter, je ne sais pas pourquoi mais devant cet ange je ressens quelque chose de familier, comme si je la connaissais, on pourrait parler de sentiment de déjà vu. Mais je suis sur d’une chose, cette fille est incroyablement jolie, ses yeux roses s’accompagnent bien avec ses longues couettes vertes turquoises son regard avait un coté mystérieux, sans compter ses ailes d’une blancheur que je n’ai jamais vue avant. Mais elle a l’air triste, peut être que le fait de se faire trahir par son maitre la blessé profondément. Mais si je suis vraiment lié à elle, je devrais l’aider, après tout grande sœur risquerait de me frapper si je ne le faisais pas.

-Je vais t’aider, je vais tout faire pour te ramener à ton état originel. Tu n’a juste qu’à me dire ce qu’il faut fai…

-CE N’EST PAS CELA LE PROBLEME ! Coupa la jeune fille, des larmes commençaient à couler le long de ses joues, ses poings se crispaient. Un humain ne doit en aucun cas toucher un ange lorsque celui-ci reçoit cette punition, c’est une règle absolue, car même si cela permet à l’ange de pouvoir retrouver sa forme normale, l’humain, lui, à tout à perdre car il… il…, elle hésitait à dire la suite.

Sunny, se doutait qu’elle ne voulait pas lui dire la suite, mais il demanda en s’attendant au pire :

-Il quoi ?

-Il ne lui resterait plus qu’un an à vivre! Sanglota l’ange. Il n’y a aucun moyen d’éviter cela !


Soudain Sunny eut l’impression que son cœur s’arrêtait, son regard se figea, il ne prononça plus un mot, dans sa tête il essayait de trouver une explication logique à tout cela.

Un an ? Je ne peux pas y croire, je dois rêver, non, ce n’est pas un rêve mais un cauchemar. J’ai du m’endormir comme d’habitude au cours de Mr Graigy, et à chaque fois je fais des rêves bizarres, celui-ci ne fais pas exception, mais je dois m’en assurer.

- Frappe-moi ! lui demanda Sunny.

-Hein ? dit la jeune fille les yeux encore plein de larmes mais elle était surprise. Ce n’est pas un rêve c’est la réalité malheureusement, alors arrêtes c’est déjà dur de savoir que tout est de ma fau...

-Je t’ai demandé de me frapper ! Coupa le jeune garçon. S’il te plait, il faut que je sache, je veux le savoir de moi-même, supplia-t-il.

L’ange hésitait grandement, mais elle le fit.

Et soudain, Sunny se retrouva plié en deux à genoux, des larmes lui montaient aux yeux, il savait que malheureusement c’était la réalité.

Je… Je n’arrive pas à y croire. Ce n’est pas un rêve c’est… c’est la réalité. Mais comme cela est-ce possible ? Un ange, une lumière et voilà qu’il ne me reste plus qu’un an à vivre. Je ne peux pas accepter cela, moi qui me disait qu’un an c’était long, maintenant j’ai l’impression que c’est demain que je vais mourir. Je n’aurais pas du lui demander, cela est trop dur à entendre et plus encore d’y penser. Je veux vivre ! Comment je peux faire face à ça ? Le fait que je vais mourir simplement pour avoir aidé une personne qui n’est même pas humaine. Tout ça pour une promesse faite à une personne. Il me reste pleins de choses à faire. Je veux que ma vie soit quelque chose d’extraordinaire et cela le plus longtemps possible. Je… Je…

-JE NE VEUX PAS MOURIR !!! S’IL VOUS PLAIT !!! AIDEZ-MOI !! Je vous en supplie !

Sunny, les genoux toujours par terre, mit ses mains à son visage et des larmes qui lui semblaient glaciales lui coulaient du visage, la jeune fille prise de pitié s’approcha de lui et le prit dans ses bras.

-Je suis sincèrement désolé, tout est de ma faute, gémit-elle. Bien que je t’avais dit de partir, je voulais qu’en faites tu m’aides bien que je savais pertinemment ce qui allait se passer ensuite. Tout ceci est à cause de moi, je sais que rien ne peut réparer la mal que j’ai fais.

A votre avis ce lien entre Sunny et l’ange est-il un cadeau du ciel ? Ou une malédiction ? L’ange est-il un Ange Gardien ou de la mort ? Tout est relatif, car cela dépend comment on voit les choses, il suffit de prendre juste un peu de recul. Mais comment Sunny va réagir à partir de maintenant ? Va-t-il profiter de sa vie au maximum ou s’apitoyer sur son sort ? Et selon- vous valait-il mieux qu’il sache qu’il lui reste un an à vivre ou l’ignorer ? Toutes les réponses sont différentes, car chaque personne est unique.
On verra par la suite ce que donnera ce lien entre humain et ange.


Voila la correction, j'espere en tout cas qu'elle sera mieux^^


Dernière édition par sebast20 le Dim 11 Déc - 14:42 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 9 Déc - 19:06 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Je n'ai lu que la première partie pour le moment, mais je poste avant d'oublier.
A part les broutilles habituelles, que tu connais, il y a une chose qui me dérange, tout d’abord, l'ange appelle à l'aide, et quand unny vient pour le sauver, il lui demande de déguerpir. Il ne sait pas ce qu'il veut celui là! A moins qu'il n'appelle ses compatriotes à l'aide? Pas un vulgaire humain?
Pis la réaction de Sunny est étrange aussi. Je trouve qu'elle manque de naturel.

Je lis la suite et je poste/édite.

Début de partie deux.
AAAAAAAHHHHHHHHH. "Si tu n'aurais" AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je lis la suite et j'édite/poste

Fin de la partie deux
Le discours est dit trop d'une seule traite. Fait agir ton ange entre temps, pour la rendre plus vivante. Encore une fois, Sunny manque d'un peu de naturel.

Moi je dis qu'il va passer un mois à s'apitoyer sur son sort, puis qu'il se reprendra en main et essaiera de sauver son ange. Sinon, c'est simple, pas d'hitoire à développer. Et s'il ne s’apitoie pas un peu avant, ça fait un peu surréaliste...
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 9 Déc - 21:47 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci ellia pour ta critique^^

En effet Sunny me faisait cette effet de manque de naturel, je vais régler ceci^^
Pour l'ange j'ai zappé une réplique sur le fait de ce faire aider j'ai l'impression ^^'
Citation:
Et s'il ne s’apitoie pas un peu avant, ça fait un peu surréaliste...
_________________


Bah dans la troisième parti je ne sais pas si tu l'as lu, mais il s'pitoie sur son sort^^
Je rajoutes aussi que ce n'est qu'une sorte de prologue, j'ai la suit en tête^^
En tout cas, j'ai mis en tout 5 heures pour faire ça, j'ai eu trop de mal, mais je vais faire les modifications de suites^^

En tout cas merci Yeah!
Revenir en haut
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 10:46 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

alors comme d'habitude j'ai lu les 3 partie sans aucun problème, ton style reste toujours fidèle à lui même.
l'histoire me rappelle quelque animes que j'ai vu : to aru majutsu no index,Dragon Crisis! dans la relation entre l'ange et l'humain.
comme ellia, la réaction de synny semble parfois moins naturelle et l'ange est peu décrit.
tes héros se ressemble tous dans le faite qu'il cherche toujours à tenir leur promesse, j'aurai aimé avoir un anti-héros dans tes histoires xd
en faite j'ai pas saisie cela:
Citation:


Si je ne fais pas ceci, cela voudra dire que ma promesse que j’ai faite n’était que du vent. Allez, un petit effort.


quelle est cette promesse? a qui elle a été faite? si on le savais on pourra comprendre pourquoi il veux pas abandonner l'ange.

j'attends la suite  Yeah! .
_________________
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 10:50 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Merci mokham^^

J'ai fais le corriger, avec les critiques d'ellia, j'espere que tu me diras si c'est mieux ou pas^^
Pour la promesse, je l'ai fait exprés de passer cela sous silence, tu veux voir un anti héros et bien j'ai une histoire qui pourrait t'interesser^^

En tout cas merci Yeah!
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 05:58 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Oui j'ai lu la troisième partie, et ce n'est pas exactement ce que j'appelle de l’apitoiement. Il est déstabilisé, certes, mais l'apitoiement est plus profond, c'est du moins mon avis.
Tu dis avoir fait le corrigé, mais l'as-tu posté?
Cinq heures pour faire ça? Dur... Comprend que tu dois rincé ensuite...
Bon courage!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 19:21 (2011)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Ellia, j'ai posté juste en dessous correction de la partie 1, 2 et 3^^

A moins que ce soit de l'ironie Eheheh!
Je pense que tu as raison sur l'apitoiement, destabilisé c'est le cas^^
En tout cas merci beaucoup Yeah!
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 08:35 (2012)    Sujet du message: Textes en pagaille Répondre en citant

Je corrige ton premier texte.
Décidément, je ne fais rien dans l'ordre ici. J'ai pris du retard, et je ne peux m'en prendre qu'à moi même. En même temps, j'ai la première correction de Fairy sous les yeux. Comme ça, je ne répète pas. je vais expérimenter une nouvelle technique de correction. Je reprends entièrement ton texte, j'y apporte les corrections en bleu (celles déjà faites par Fairy aussi, vais pas commencer à faire le tris) et les commentaires en italique.


L'amour, j'en ai toujours entendu parler comme d'un incroyable sentiment. Mais je n'avais (maintenant il l'est) jamais été d'accord. (pas besoin d'en mettre trop dans une même phrase) On nous disait aussi que parfois, l'amour nous tombe (présent de vérité générale) dessus (il nous tombe où?) d'un coup,sans qu'on s'en rende compte. (=> Un retour à la ligne pour aérer)
Encore une fois je n'étais pas d'accord avec cela. A vrai dire je n'ai encore jamais ressenti de l'amour pur, comme le décrivaient mes parents. Et d'ailleurs je ne sais pas comment on le ressent (euh, oui, c'est logique. Tu ne sais pas non plus comment éprouver la peur si tu n'a jamais eu peur...)
Mais un jour, j'ai compris de quoi voulaient parler mes parents (ça fait deux fois parents en peu de mots. C'était lors d'un voyage en Angleterre avec mon collège, lorsque j'étais encore en 4e. Cet évènement s'est passé durant un de os temps libres, dans l'énorme centre commercial d'une ville dont je ne connais plus le nom.


Je me souviens (il s'en souvient encore, non? Et si tu met "qu", tu bazarde la virgule. Si tu veux la garder, ilfaut mettre: "je me souviens, il y avait...") qu'il y avait un concours de chant. Les organisateurs faisaient passer les candidats et (pas de "qui") diffusaient leurs chansons dans tout le centre, à travers de baffes (on ne dit pas des baffles?) dispersées (on se doute que les baffles sont dispersées, si on entend le son partout). Je n'y avait prêté aucune attention, (la fameuse virgule de Fairy) en plus c'était en Anglais,-normal j'étais en Angleterre- (C'est une réflexion qu'il se fait pour lui même, donc; tirets ou parenthèses).
Je prévoyais d'acheter un souvenir pour mes parents et de m'acheter (deux fois acheter un petit quelque chose. C'était mon dernier jour en Angleterre, donc je devais avoir pleins de souvenirs (=> j'aime pas ce qu'il y a après la virgule. Trouve autre chose, du genre, "il me restait peu de temps pour trouver des souvenirs").
Mais qui aurait cru (si tu mets une virgule ici ça casse ta phrase) que lors de cette journée j'allais trouver un autre souvenir, d'un tout autre genre?
Je m'en souviens encore comme si c'était hier...(suspens...)


Ça sonne. Je termine une autre fois.


Lorsque je passais près d'une baffle (je pars du principe qu'on dit bien baffle), un prénom attira mon attention. Ce prénom était Kelly, et pour une raison que je ne connaissais pas, j'avais toujours aimé ce prénom. Je m'arrêtais par curiosité devant l'enceinte (pour varier). Et ce que j'entendis me foudroya littéralement. Pendant exactement 2 minutes et 24 secondes, je suis resté cloué sur place. (à la ligne)
La voix de cette fille était tout bonnement magnifique : un peu grave, j'avais l'impression que sa voix était un peu cassée, mais elle était pleine d'assurance. Tout au long de la chanson, mon cœur accéléra de plus en plus vite (logique, s'il accélère), et lorsque la fille nommée Kelly haussait le ton, mon cœur s'emballait. Je me demandais ce qui se passait en moi, mais je ne pouvais pas réfléchir, car son chant m'hypnotisait presque. Lorsque cela se fini (sans "t"), je ressenti une grande déception. Je voulais en entendre plus, beaucoup plus. Je restais planté là, pendant quelques minutes, et à chaque fois que je me remémorais sa voix mon cœur s'emballait encore une fois, et il ne ralentissait pas non plus (euh... maximum 220 BPM pour un gosse de moins d'un an. Il faut bien que sa pompe se calme un peu...).


D'un seul (plus joli) coup sans y avoir vraiment réfléchi, je me dirigeai vers l'endroit où se déroulait le concours. Après avoir "demandé", -car je faisais plus de signes qu'autre choses- (encore une fois, un réflexion personnelle), où cet endroit se trouvait, je me dirigeai (ça fait deux fois "diriger"), vers le troisième étage, les escalators étaient bondés. Je ne pouvais qu'attendre à chaque fois, mais lorsque je montais d'un étage, je courais presque pour atteindre l'étage suivant.


Une fois que j'arrivai devant l'endroit, j'entrai (aaaaaah!) dans la pièce, qui ressemblait fort à un studio d'enregistrement,-du moins c'était ce que je pensais car je n'avais jamais vraiment vu en vrai, un studio d'enregistrement sauf dans les films-. (eh bien! Une fois qu'il arriva devant le studio quoi? T'as pas fini ta phrase!) Deux hommes qui étaient assis, prenaient un café et me saluèrent en anglais. A mon tour je les saluai et un d'eux m' demanda ce que je faisais ici. Alors ma bouche prononca "Kelly" sans avoir pu réfléchir (c'est la bouche qui réfléchi?). Les deux hommes me regardèrent, puis ils éclatèrent de rire. L'un d'eux se calma (ou reprit son souffle), et me dit dans un français parfait : (à la ligne)
"Ah, Kelly. C'est ma nièce. Elle chante super bien tu ne trouves pas ?".
J'approuvai d'un signe de tête, j'étais vraiment pressé et encore une fois mes mots sortirent sans que j'y réfléchisse :
"Alors vous savez où elle se trouve ?"


L'oncle de Kelly afficha un sourire et me répondit qu'elle était dans le centre commercial, à acheter des souvenirs. Alors que je le remerciai, j'entendis un bruit d'appareil photo. L'autre homme avait pris une photo (répétition), mais je ne savais pas ce que c'était (ben... une photo). De toute manière j'étais pressé, donc je ne m'intéressai pas à ceci. Lorsque je sortis de la pièce, j'entendis le gars qui parlait français dire :
"Tiens, envoie la photo du fan à Kelly, elle va être contente, car c'est s...."
Mais je ne m'attardai pas.


Je courai encore une fois en rencontrant parfois des personnes de mon collège. J'étais vraiment limité par le temps, car les profs nous avaient dit (pas de virgule) qu'il fallait se rendre à la sortie du centre commercial avant 17 heures (toujours une petite marge d'avance, pour que tout le monde soit là à cinq heures) et il était 16 heures et 15 minutes (on le sait, que ce sont des minutes). J'avais fouillé le centre commercial, mais je me rendis compte que je n'étais qu'un idiot (comme ça ça conclue bien ta phrase, et on peu en commencer une autre). J'étais tellement pressé que j'avais oublié de demander à quoi Kelly (pas de mal de rappeler son nom de temps à autres) ressemblait! Je me maudis pour ma stupidité, puis je m'assis sur un banc du centre. Je fermai les yeux et je repensai à la voix. Je me dis alors, que je ne devais pas lâcher l'affaire, et lorsque j’ouvris les yeux, je vis une fille qui devait avoir mon âge je pensais (sur que c'est pas un autre qui pense, et tu introduit déjà l'incertitude par "devais"), et qui me regardait d'un air interloqué. Elle était en train de manger un beignet, et j'étais un peu gêné par son regard. Je regardai alors l'horloge: il était 16 heures et 55 minutes. Je me levai d'un coup, puis je courus à l'entrée. Si seulement j'avais attendu un peu plus longtemps!... (suspens)
Car arrivé près de l'entrée, j'entendis "Kelly!". Mon cœur s'emballa de nouveau et je me retournai (aaaaaaaah!) prêt à faire demi-tour, quand ma professeur d'anglais me poussa à la sortie. Déçu, je regardai les voitures, qui s'arrêtaient au feu rouge, J'analysai attentivement chaque voiture, puis d'un seul coup j'eus l'impression que mon cœur s'était retourné. La fille que j'avais vu dans le banc (encastré dedans?), m'adressait un sourire.
Elle était très belle je trouvais. Ses longs cheveux roux formaient des couettes de chaque cotés de sa tête, ses yeux d'un bleu éclatant me regardaient intensément et sa peau était un peu blanche (= pâle) mais colorée par deux taches rouges sur ses joues. Elle ressemblait à une poupée.
Soudain elle fit de la buée ( souffla un nuage de buée sur la vitre) et écrivit (avec son doigt) sur sa vitre "Merci. K".
Le K me fit penser aussitôt à Kelly (il est perspicace, le môme). J'éprouvai un véritable sentiment de joie et j'eus l'impression que mon cœur bougeait dans tout les sens. Lui aussi était joyeux. Je lui (dit comme ça, "lui"= le cœur) rendis alors son sourire et nous continuâmes de se regarder jusqu’à ce que sa voiture disparaisse dans un virage.
Une fois au car, je m'assis coté fenêtre, laissant voguer mes pensées.
Mon professeur d'anglais, qui était aussi mon professeur principal, me dit:
"Je crois bien, que tu as eu des souvenirs qu'on ne peut pas acheter aujourd'hui, hein ?"
Puis il ajouta:
"Qui aurait cru que tu serais capable de courir dans tout le centre commercial, pour une voix? Je crois que tu as eu un très bon souvenir (répétition) d'aujourd'hui."
Je le regardai, surpris et j'approuvai, sûrement que ma course à travers le centre commercial n'était-t-elle pas passée inaperçue. Je me rendis compte que certains élèves chuchotaient dans mon dos. Mais je m'en fichais, cela en avait valu la peine.


Peut-être oublierai-je un jour son visage, peut-être aussi son sourire... Mais une chose est sûre, je n'oublierai pas sa voix magnifique.


Même aujourd'hui je ne sait toujours pas si c'était de l'amour que j'avais ressenti, mais en tout cas cela m'était tombé dessus sans que je m'en rende compte (tu l'as dit au début). Et lorsque je me remémore sa voix, mon cœur continue de s'emballer.
Cela j'en suis sur est mon plus beau souvenir d'Angleterre.


Fini!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:57 (2016)    Sujet du message: Textes en pagaille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com