Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 16:51 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

salut, aujourd'hui je tente quelque chose de nouveau. voici une nouvelle que je viens d'écrire, l'idée m'est venu en découvrant un poème en arabe que j'ai écrit quand j'étais au lycée. je me suis inspirée de ce poème pour réaliser cette nouvelle qui comporte un message important que je voulais transmettre au lecteur. sans tarder voici la nouvelle du début jusqu'à la fin. amusez vous bien ^^


Titre : Petit être, où croix tu aller comme ça ?  



Je suis un être abominable, mon âme est corrompue. Je ne cesse pas de nourrir ce corps qui va sans doute pourrir un de ces jours. Tout cela en ignorant les besoins de mon âme qui passe la plupart de ses journées affamée, triste et impuissante. Elle voulait tellement être libre, libre de mon corps, libre de cette souffrance, libre de mes effroyables actes, libre de cet être démon.
Mon âme ne cesse pas de se noircir, la petite lueur lumineuse se rétrécit de jour en jour, elle est devenue un petit point perceptible qu'avec un microscope.
Ce petit point est sur le point de s'effacer, de disparaître à jamais. Si cela arrivait, je plongerais dans les plus profonds des ténèbres, errant dans l'obscurité infinie éternellement sans aucune chance de revenir un jour.

« Petit être, où croix tu allais comme ça. Tu es faible, impuissant et mortel ».

Ces mots sont destinés à moi, l'homme au cœur glacial.
Voici mon histoire, commençons depuis le début.
Mon nom est Robert, je suis le fils d'un milliardaire, je suis riche, gâté et beau.
Les gens qui m'entourent se dévouent à moi, personne ne peut lever le petit doit contre moi, je suis un être supérieur.

Aujourd'hui est un jour comme les autres, je me suis levé et pris route vers l'université.
Je marchais dans la rue la tête en haut, je voyais les autres comme des insectes. Je me considérais comme un dieu.
En arrivant dans ma classe, mes camarades couraient vers moi comme des enfants vers leur père. La plupart d'entre eux ne demandent que mon pardon, ils rampaient tous sous mes pieds.
Évidemment, il y avait une petite minorité qui me hait. J'ai essayé de les acheter avec mon argent, mais cela n'avait pas marché.
Après la fin des cours, j'ai poursuivi une fille de ma classe qui s'appelle : Angelina. Elle était la plus jolie fille de ma classe et je suis vite tombé amoureux d'elle. Je voulais m'amuser avec elle comme je l'ai fait avec d'autres, personne ne pouvait me résister, moi le plus riche et le plus beau homme au monde. Mais cette fille n'était pas comme les autres, elle m'a envoyé baladé dès le premier jour, c'était la première fois qu'une fille me résiste. Je me suis juré de la faire payer et la forcer à me demander pardon.
 
Angelina s'est arrêtée devant un magasin, j'étais derrière elle. Je me suis rapproché petit à petit, ma main tendue vers elle, le petit point lumineux de mon cœur commençait à disparaitre, cet acte que je m'apprêtais à faire aller surement condamner mon âme à errer dans l'obscurité éternelle.
Soudain mon corps se paralysait, mon cœur me faisait mal, mes yeux se brouillaient, mes forces me quittaient et je tombais par terre.
Je me réveillais de temps en temps ouvrant à peine mes yeux, j'étais allongé sur un lit à l'intérieur d'une ambulance. Angelina était à côté de moi les larmes aux yeux, c'était elle qui a appelé les secours.
Mon mal de coeur me faisait de plus en plus mal, un être comme moi méritait-il d'être sauvé ? C’est ce que je me demandais à cet instant.
C'était la première fois que je me sentais impuissant, je ne pouvais pas acheter ma survie même avec tous les milliards que mon père possédait, vais-je mourir, est-ce la fin ?
J'entendais la voix d'Angelina me disant : « Tient bon Robert, s'il te plaît ne meure pas ».
Angelina s'inquiétait pour moi. Comment cela est-il possible ! Elle ignorait que je voulais lui faire du mal il y a quelques instants.
C'était la première fois que je regrettais d'avoir voulu faire du mal à quelqu'un.



Soudain mes yeux se refermaient, mon âme me faisait un mal de chien, Mon âme essayait de quitter mon corps, c’est comme si quelqu'un enlèvait un couteau qui était coincé dans mon corps.
Après une lutte sans relâche, mon âme réussissait à se détacher de mon corps, elle était devenue libre.
Mon âme flottait dans l'air, c'était une projection astrale. Je voyais le visage triste d'Angelina, comment peut-elle pleurer un être aussi répugnant que moi ?
Mon âme commençait son voyage maudit. Chaque fois qu'elle franchissait une couche du ciel, je me sentais très mal, c'est comme si l'air était devenu pesant et lourd, mon âme était comme une capsule qui franchissait l'espace toute en affrontant l'énorme gravité.
J'entendais la voix des anges qui disaient : « À qui appartient cette âme maudite ? ».
Soudain mon âme arrivait devant le bon dieu, elle entrait dans un endroit isolé.
Le bon dieu m'appelait avec mon nom, il me questionnait sur tout ce que j'ai fait tout au long de ma vie, que ce soit les actes importants ou insignifiants selon nous les êtres humains.
Ma langue était congelée, mon corps paralysait et après quelques instants ma langue a dit sans que je le veuille : « Je n'ai plus d'excuse pour sauver ma peau ».
 
Chaque fois que le bon dieu me réprimandait pour un mauvais acte que j'ai commis, j'espérais que la terre se deviser en deux et qu'elle m’engloutit tout entier, pourvu que je n'assisterai pas à tout cela, j'étais tellement timide et petit devant la grandeur et la puissance du bon dieu.
Après la fin du questionnaire, un ange grand et effrayant m'enchaînait avec de millier de chaînes et me conduisais vers mon sort. Une vie de souffrance et de regret.
Je marchais vers les ténèbres, les étincelles de son feu brûlaient tout mon corps.
En regardant autour de moi, j'entendais des cris hurlant de souffrance, des hommes et femmes recevant chacun leur châtiment.c'était le moment pour moi de les rejoindre.



Au moment où l'ange s'apprêtait à m'envoyer vers les plus profonds des ténèbres, j'ouvrais les yeux en voyant des gens autour de moi. Ma mère plongeait vers moi toute en pleurant, mon père la rejoignait.
Ils me serraient fort dans leurs bras.
Ma mère disait : « Dieu merci, tu es revenu parmi nous, dieu merci d'avoir sauvé mon fils ».
Je me suis rendu compte que j'ai passé une semaine dans le coma. Chaque jour, je recevais de la visite, mes camardes de classe accompagnées par Angelina m'ont aussi rendu visite.
Je me suis juré, depuis cet accident de prendre un nouveau départ. Je remercie dieu de m'avoir donné une autre chance et de m'avoir ouvert les yeux sur ce qui est important dans la vie.
Je consacrerai ma vie pour le bien des autres, je dédierai mon argent pour aider les pauvres, je vais changer mon passé noir, je vais ouvrir une nouvelle page blanche.


Voilà, vous avez écouté mon histoire du début jusqu'à la fin. Nous sommes des êtres impuissants, faibles et exposés aux erreurs, aux désirs malsaines de nos âmes et aux murmures du diable qui sont tous nos vraies ennemies.
Le plus intelligent d'entre nous, c'est celui qui soit conscient de tout cela et qui essaie à chaque défaite contre les ennemis cités auparavant de se relever et de ne plus laisser le désespoir prendre le dessus.
Après la nuit vient le jour, après la défaite vient la victoire, après le désespoir vient l'espoir.
« Petit être, où croix tu allais comme ça. Tu es faible, impuissant et mortel ».
L'homme est sans aucun doute faible et impuissant, mais avec l'aide des autres il devient beaucoup plus fort. Soyez sûr qu'il n'est jamais trop tard pour changer quels que soient vos péchés. Le bon dieu vous pardonnera si vous revenez au droit chemin.
 
FIN
  

j'espére que l'histoire vous a plut, donnez moi votre avis  Yeah!
_________________


Dernière édition par mokham le Sam 26 Nov - 20:00 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Nov - 16:51 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ellia
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 332
Spécialité: Dessin
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 18:03 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

Mais t'es une véritable machine à histoire, toi! C'est pas vrai, comment des gens comme ça on-t-il le droit d'exister? Hein petit être? C'est pas juste.

Ben j'aime bien l'idée. De toute façon, j'aime bien les anti-héros. Alors celui-là...
Il y a quelques problèmes au niveau des tournures de phrases et des temps, je suis pénible avec ça, mais ça heurte la lecture alors je préfère le signaler.

J'ai pas grand chose d'autre à ajouter, parce que le texte est relativement court. Alors je te souhaite une bonne continuation!
_________________
"J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 18:22 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

OO
oO
Oo
O.O
Que dire........ J'ai adoré Yess!
L'histoire est bien trouvé (en plus j'avais un projet de faire une histoire du même genre ^^'). Ton style est tout à fait à toi : sombre, enigmatique et surprenaant^^
Je ne trouve pas grand chose comme défauts, il faudrait que je cherche la petite bête pour la trouver, mais bon j'ai trop la flemme de le faire là^^
Ta nouvelle est très bien ainsi que la chute Gwahahaha

Continue comme ça Yeah!
Revenir en haut
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 18:56 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

merci pour vos réponse.
Citation:



Mais t'es une véritable machine à histoire, toi! C'est pas vrai, comment des gens comme ça on-t-il le droit d'exister? Hein petit être? C'est pas juste.



merci ^^. je suis un génie Gwahahaha . mais non je suis pas une machine, cette nouvelle je l'ai écrit hier mais le reste de mes scénarios sont tout ce que j'ai fait tout au long des 2 ans passé. en m'inscrivant dans ce forum, j'avais un stock de scénario xd.
pour les incohérence je vais relire et corriger.


Que dire........ J'ai adoré Yess!
L'histoire est bien trouvé (en plus j'avais un projet de faire une histoire du même genre ^^'). Ton style est tout à fait à toi : sombre, enigmatique et surprenaant^^
Je ne trouve pas grand chose comme défauts, il faudrait que je cherche la petite bête pour la trouver, mais bon j'ai trop la flemme de le faire là^^
Ta nouvelle est très bien ainsi que la chute Gwahahaha

Continue comme ça Yeah!

merci sebast ^^, t'as le même gout que moi apparemment. je suis ravi que ça t'a plu.

s'il y a d'autre avis, n'hésitez pas Tu sais..
_________________
Revenir en haut
Aoi
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2011
Messages: 863
Spécialité: Scénario
Gagnant Dessin du Forum

MessagePosté le: Dim 27 Nov - 19:02 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

Bon alors j'ai trouvé le temps de lire ton histoire et de la commenter.
Voyons ça, j'aime bien l'idée, il y a des erreurs d'orthographe et de conjugaison, certaines phrases sont tournées bizarrement.
Je trouve dommage qu'a la fin il y ai une rédemption, j'aurais préféré que tu nous décrives ses souffrances en enfer. Mais bon, c'est pas grave.

Et puis bah....je lirais d'autres de tes textes quand j'en aurais le temps et le courage.
_________________
Revenir en haut
mokham
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 709
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 16:41 (2011)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ? Répondre en citant

merci Aoi ^^ pour ton avis.
pour les fautes je corrigerai, c'est mon défaut je me précipite trop sans donner le temps de relire plusieurs fois xd
pour la fin, je voulais transmettre un message qui dit qu'il n'est jamais trop tard pour revenir au droit chemin.
je pense que j'aurai dû décrit quelques personnes de l'enfer ainsi que leurs châtiment.
Citation:

Et puis bah....je lirais d'autres de tes textes quand j'en aurais le temps et le courage.



ça me fera plaisir Yess! , je vise a avoir un grand niveau et cela n'est possible qu'avec votre aide.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:10 (2016)    Sujet du message: Nouvelle : Petit être, où croix tu aller comme ça ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com