Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum
Apprendre à dessiner ensemble!
Apprend à dessiner et à créer un manga grâce à la communauté du blog http://draw.eklablog.com qui te propose concours, tutoriaux et articles marrants ou sérieux. Attention, si t'es pas déjà inscrit: Un chou unijambiste risque de venir te voler ton goûter!
 
Apprendre à dessiner ensemble! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Journal de Rorschach ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jikkyo
Petite plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 195
Spécialité: Scénario

MessagePosté le: Lun 28 Mai - 09:14 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Je vous présente mon nouveau projet (possible) si j'arrive à l'écrire sans m'ennuyer ^^'. Il sera tiré de l'univers des « Watchmen », je vous fais donc un rapide résumé.


 Dans les années soixante un groupe de super-héros se crée : Les Watchmens [Les Gardiens] ils sont composés de six membres et un seul d'entre eux a de véritables «pouvoirs». Il y a donc Le Comédien, Le Hibou, Ozymandias l'homme le plus intelligent de la terre, le Dr. Manhattan être issu d'un accident nucléaire, Miss Jupiter sa compagne d'un temps et pour finir celui qui nous intéresse le plus ici, le héros de mon histoire : Rorschach qui ne quitte jamais son masque et qui n'a jamais cessé d'exercer son rôle de Gardien. Car en effet, les autres Watchmen ont tous raccroché et l'histoire du comics débute lorsque l'un deux se fait assassiner.

     Mon histoire se déroulera donc avant le déroulement de celle du comics, quelques jours après que Le Hibou arrête son rôle laissant Rorschach seul. Et donc on suivra Rorschach dans une de ses enquêtes [plusieurs ?].                              
   J'aurais très bien pu écrire l'histoire avec des personnages inventés vous me direz encore, mais je préfère pouvoir continuer d'exploiter ces univers que j'adore, bref voici une courte intro.

    [Dernière remarque, Rorschach n'utilise jamais le pronom « je » il ne marque que les verbes, je garde donc cette particularité pour ne pas le dénaturaliser et espere que vous ne serez pas perdu.]




Journal de Rorschach : Introduction. 



 
 
       Journal de Rorschach : 14 mai 1973. Trois jours que le Hibou a raccroché. Reste le seul Gardien encore actif. A surveiller ce monde agonisant le ventre ouvert. Tandis que le mec le plus futé de la planète dresse son empire commercial. Tandis qu'un comédien fume son cigare pouffant devant les morbides nouvelles de vingt heures. Que l'homme indestructible essaye de sauver un monde qu'il ne comprend pas et que Miss Jupiter essaye de sauver son couple avec un homme qu'elle ne comprend pas. Tandis que le Hibou essaye de se sentir « normal » dans une société dégénérée. Reste le seul à les protéger. Le sans abris en face de chez vous qui n'a comme richesse que son clébard à moitié crevé. La petite fille qui passe devant chez vous, rentrant chez elle seule car ses parents sont trop occupés à travailler pour se payer le prochain gadget à la mode. Et vous, derrière votre ordinateur sirotant votre jus fraise banane d'un emballage marqué « bio » pour avoir bonne conscience. Alors tout le monde s'étonne. Se questionne. De quoi veut-il nous protéger ? Menace extra-terrestre ? Catastrophe naturelle ? Vous protège de vous- même. De la nature bestiale qui sommeille en vous. De votre instinct brutal. 

         Peux pas sauver ce monde tout seul. Je le vengerai. 




 
 

 
 
 
 
 
 
 
  
_________________
J'étais du bon coté du flingue, mais du mauvais coté de la pelle.


Dernière édition par Jikkyo le Lun 28 Mai - 13:04 (2012); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Mai - 09:14 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Lun 28 Mai - 09:39 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

O_o
Voilà donc ton nouveau projet !
Bon je ne connais pas "Watchmen" mais avec ton petit résumé tu m'as donné envie de m'y intéresser ;)
Ton introduction est vraiment bien.
On se laisse facilement emporté par ton rythme :)
La fin m'a paru bizarre avec la dernière phrase effectivement il n'utilise pas de "je" mais ça fait bizarre quand même. ^^


J'espère que t'auras le plaisir de finir ce projet ;)
Voilà voilà je te souhaite bon courage !
Bonne journée !
Revenir en haut
Jikkyo
Petite plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 195
Spécialité: Scénario

MessagePosté le: Lun 28 Mai - 10:05 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Ta raison ça fait bizarre, je le rajoute ça fait mieux. Pas grave si ça colle pas exactement au perso.
Content que ça t'intéresse, tu devrais voir le film il est pas mal.
Moi aussi j'espere que je le finirais :p.


Je vais mettre par petite partie.


Chapitre I : Jour Un.


Journal de Rorschach : 16 mai 1973.
Trouvé une description de l'enfer ce matin. New York. Levé du soleil. Tas de ferrailles baignant dans un halo rougeâtre. Un type sort de chez lui. Tout sourire. A l'air content. Marche droit. Fier. Traversant d'un pas guilleret la route bétonnée et froide. Se sifflotant à lui -même comme pour bercer sa conscience. Tenue impeccable. Chemise blanche. Cravate noire. Pas même une cerne sur son visage crispé de bonheur. Normal. Paraît qu'il s'est réconcilié avec sa femme. L'a envoyé se reposer dans les tropiques pour fêter ça. Ce qu'ont dit ses amis. Elle a du rater l'avion. L'ai retrouvé à quatre pas de chez elle. En compagnie de vers et de larves. Six pieds sous terre. L'homme passe à coté de moi. Me dévisage. Mon masque a l'air de le faire rire. Vais lui montrer de plus près. Deux jours que je le suis. Connais son itinéraire. Plutôt futé, il empreinte à chaque fois un même raccourci. Trop futé. Il n'y a que lui qui l'empreinte. A l'impression d'être seul. Montre son vrai visage. Éclate d'un rire goguenard. Peux pas me retenir plus longtemps. Saute de mon perchoir. Roulade à l’atterrissage pour mon public absent. Pas un bruit. L'agrippe par derrière. Le plaque violemment contre le mur. A perdu son sourire. Riposte de son crochet gauche. Rapide. Pas assez. Une parade. Deux. J'enlace son cou de mes gants en cuir. Son visage se colore lentement d'un rouge pâle. Ses sens faiblissent. S’affolent. Cherchent une issue inexistante. Puis avec le peu d'air qui lui reste me demande qui je suis en bégayant.
- « Ton fléau. »
Ressers ma prise. Bruit sourd se fait entendre. Os qui craquent. Ses bras tombent d'un coup. Pendent dociles le long de son corps figé reposant sur la terre meuble. Sors ma bombe de peinture noire. Laisse ma marque sur le mur gris terne.


 
 
 
Suivant. 
 
 

_________________
J'étais du bon coté du flingue, mais du mauvais coté de la pelle.


Dernière édition par Jikkyo le Lun 10 Sep - 17:49 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Ven 1 Juin - 18:08 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Salut =)


Pour ton intro, j'ai vraiment apprécié. On est vraiment rentré dans ton monde, je trouve ça très agréable. Facile à lire et à comprendre. ça donne vraiment envie d'en savoir plus. Juste attention aux répétitions, ça casse un peu le truc. Mais bravo ^^


J'aime vraiment le langage qui est utilisé. J'ai rien à dire, ton histoire me fascine. Je ne connais pas non plus Watchmen :3
C'est un bon point de ne pas tout mettre en même temps car il y a beaucoup de flemmard ici xD *je ne me sens pas visée* 


Bon bravo amigo! J'attend la suite avec impatiente =)


Bonne journéeee! 
Revenir en haut
Jikkyo
Petite plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 195
Spécialité: Scénario

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 22:29 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Content que ça te plaise Hina, sans plus attendre la suite :


{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}





Le Blue Man Group n'existait évidemment pas en 1973 mais c'pas grave, petit anachronisme.
http://www.youtube.com/watch?v=Kh8pCjjMc-Y&feature=fvwrel Pour ceux qui connaissent pas.

_________________
J'étais du bon coté du flingue, mais du mauvais coté de la pelle.


Dernière édition par Jikkyo le Sam 8 Sep - 18:03 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
sebast20
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juil 2011
Messages: 739
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 13:29 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Jik' je te dis BRAVO !!!!


Je suis sous le charme de ton texte *_* Les actions s’enchaînent vite et bien et j'aime bien le héros ^^ 
En fait ne pas mettre la première personne rend bien je trouve, ce n'est pas si bizarre.
Le seul truc qui m'a gêné c'est :  Ont retrouvé cadavre dans appartement
Aurais-tu oublié quelques petits mots ou c'était fait exprès ?


J'ai hâte de lire la suite  Yeah!
Bon courage et ne t'arrêtes pas je te préviens ! Gagné!
Revenir en haut
hinata31
Plume virevoltante

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 1 723
Spécialité: Scénario
Membre du Mois

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 18:22 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec toi seb'! =D
Ton texte est génial ! 


Je pense plutôt que c'est fait exprès ^^


Ne t'arrêtes pas en si bon chemin, continu donc à nous donner goût à la lecture! 


Bravo et bonne continuation! =)
Revenir en haut
Jikkyo
Petite plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2012
Messages: 195
Spécialité: Scénario

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 17:20 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

Merci ça fait plaisir! La suite "un peu" plus longue :p.



Jour trois.
Journal de Rorschach : 19 mai 1973.
                   Suis passé à la morgue toute à l'heure. Il était midi. Le personnel prenait sa pause entre deux entretiens avec macchabées. Racontant quelques anecdotes ragoûtantes sur le taux de décomposition de monsieur X ou sur la façon dont madame Y avait perdu la tête. Sa tête. A force de côtoyer les cadavres la vue de la chair ensanglantée ne leur fait plus rien. Ce spectacle leur est devenu banal. Normal. Normal que le corps du petit Jimmy allongé sur la table numéro trois soit passé sous les roues d'un hummer. Normal qu'un protecteur de brebis se fasse déchiqueter dans sa banlieue tranquille de Denver. Normal, car tout ceci ne chamboule pas leurs petites existences douillettes et paisibles au milieu du tumulte extérieur. Mais si la boucherie du coin connue pour son foie gras hors de prix part en fumée, alors ils paniquent. Mais ou diable pourra-t-on trouver pareille terrine ? Telle est la question qui leur taraude l'esprit tandis que Jimmy a le malheur de traverser une route qu'emprunte les courses de voitures illégales. Le corps d'Andrew repose sur la table numéro quatre. A coté son dossier médico-légal. Les marques laissées sur son cou correspondent à la dentition d'un loup adulte. Quelqu'un se donne du mal pour faire revivre une sinistre légende maintenant parodiée. Pour quelles raisons ? Le dossier parle aussi de substances hallucinatoires retrouvées dans l'appartement. Pourtant aucune trace de drogue n'a été retrouvée dans le sang d'Andrew après l'expertise. Le grand méchant loup consommerait donc des substances illicites. Autrefois les chamans indiens pensaient que le loup avait un lien avec la spiritualité. Eux utilisaient la transe pour communiquer avec le monde des esprits. Plutôt qu'un loup-garou ce serait donc un esprit vengeur que l'assassin utiliserait comme symbole ? Sacrifice et vengeance alors. Vais devoir rendre visite aux dealer du coin. Histoire de savoir s'ils n'auraient pas vendu des drogues hallucinogènes à un loup psychopathe. M'étonnerais que ce soit passé inaperçu.  poursuis donc cette enquête dans les profondeurs de la ville. L'oeil du cyclone de la criminalité de Denver que les flics corrompus ont laissé pourrir. Espère qu'on m'y fera bon accueil.
                 Ai récolté quelques informations cet après midi. Il y a dix jours une personne serait venue voir un gang de trafiquants pour acheter une toxine spéciale. Un ou deux bras cassés plus tard ai obtenu un nom. The Ectoplasm. Drôle d’appellation pour un gang. Irai les voir ce soir. Ai pas pris rendez vous. Leur ferai la surprise. On verra bien s'ils n'ont pas de consistance. Quoiqu'ils l'auront peut-être perdu après mon passage...
                Vingt trois heures. Les fantômes doivent procéder à un échange de marchandise dans un parking. Me fonds dans l'obscurité. J'attends. Bruit de pneu dérapant sur sol mouillé se fait entendre. Deux secondes après voiture apparaît. Totalement noire. Vitres teintées. Plaque d'immatriculation manquante. Les voilà. Ai pas à attendre longtemps avant qu'un autre véhicule arrive. Tiens. Un hummer tout terrain. Dans ce boulot les coïncidences n'existent pas. Les trafiquants sortent des voitures. Armes à la main. Sept en tout. L'échange commence. Les négociations aussi. Je glisse d'ombre en ombre jusqu'au hummer. Dépose discrètement un traceur sous le véhicule. Examine les roues avant et récupère quelques cheveux coincés dans les mécanismes. Irai procéder à l'identification plus tard. Revenons-en à mon affaire. La berline noire est restée en retrait. Sans bruit je grimpe à l'intérieur. Me couche sur la banquette arrière juste avant que le chauffeur ne reprenne sa place. Tandis qu'il tapote nerveusement le volant, je tends précautionneusement mes bras. Les replis d'un coup, fermement, sur sa bouche et son nez. Commence à manquer d'air. S'évanouit sagement. Je relâche la pression. Attrape son corps et le jette dans le coffre. De un. Prends la place du conducteur. Le hummer s'en va en faisant rugir son moteur. L'échange semble être terminé. Deux ectoplasmes se dirigent vers moi sans me voir alors que leur chef sort son cigare de grande marque pour se féliciter de son sens des affaires. Pendant que l'un d'eux essaye d'ouvrir le coffre fermé par mes soins, l'autre grimpe à l'avant sans me regarder. Lui dit en murmurant : « On t'a jamais dit que c'était la place du mort ? » L'homme se tourne brusquement vers moi. J'assène un coup sec dans la trachée pour l’empêcher de crier. Surpris, il protège son cou meurtri de ses mains et ouvre la bouche pour prévenir ses copains. Mais aucun son n'en sort. Je saisis sa tête et la plaque violemment contre la plage avant. De deux. Les clés sont restées sur le contact. Pas très malin. Je démarre le moteur et enclenche la marche arrière. Le deuxième homme, surpris interpelle ses collègues inconscients. On va voir si je passe à travers. La voiture prend de la vitesse. Percute de plein fouet le trafiquant pour ensuite l'écraser sur un mur. C'était pas un vrai ectoplasme. Suis déçu. De trois. L'homme au cigare regarde dans ma direction, improvise quelques pas en arrière en titubant. Puis se retourne soudainement en courant vers l'ascenseur de sortie. Très mal joué. Prend beaucoup trop de temps. Je sors du véhicule. Me saisis de mon lance-grappin. Une invention du Hibou. S'avère pratique. L'accroche au bord de la plate-forme. Descends en rappel. Retrouve la terre ferme. Me dirige vers les portes de l'ascenseur. Pile à temps pour l'ouverture. L'homme me regarde. Les yeux grands ouverts. Une goutte de sueur perlant sur son front. La bouche à moitié ouverte. On dirait qu'il a vu un fantôme. Bonne blague. Tout le monde rigole. Ses yeux se posent lentement sur son arme automatique reposant sur son flanc. Tut tut. Mauvaise idée. Fonce sur lui. L'encastre contre le miroir de la cabine. Filet de sang s'échappe du crâne. Le plaque contre terre. Maintiens sa tête sur le sol et agrippe sa main gauche. S'ensuit une discussion cordiale et chaleureuse :
 « - Son nom !
- Mais vous êtes qui bordel ?! Répond-il. Mauvaise réponse. Commence par l'auriculaire. Cri aigu suis le bruit sec d'os cassé. Pas très viril pour un chef de gang.
- Donne moi son nom !
- Mais de... qui tu parles ?! – Suivant, l'annulaire. Second cri.
- Le LOUP ! Qui est-il ? Qu'est-ce qu'il a acheté ? Et qu'est-ce qu'il t'a dit ?! – Appuie légèrement sur le majeur.
- Att-attends ! Le mec déguisé en loup c'est ça, hein ? Je lui ai vendu un truc hallucinogène, heu.. de la mescaline, oui c'est ça de la mescaline ! Il a dit qui reviendrait tous les six jours pour prendre la dose. Mais je sais pas qui c'est !
- Des dates, donne moi des dates ! – Nouveau doigt. Nouveau cri.
- C'est bon, pétarouchnoc' ! C'est bon ! Il est venu il y a à peu près dix jour la première fois. C'était le neuf, puis comme prévu il est revenu six jours plus tard, le quinze. On a rendez-vous dans deux jours, le vingt et un ! C'est tout ce que je sais !
- Le rendez-vous : Ou ça ?! A quelle heure ?!
- Neville Street, au coin de la soixante-dixième dans l’entrepôt désaffecté, un peu avant minuit ! »
                 Je relève doucement sa tête, puis l'assomme contre le goudron. De quatre. Sors ma corde. l'attache fermement et fais de même avec ses compagnons. Laisse ma marque bien visible puis appelle la police. Ai terminé le boulot ici. Me reste deux jours pour découvrir la victime manquante. Si on suit la logique, ce meurtre a du se produire le dix. Ca confirmerait l'intervalle de six jours entre les crimes. Six. Un chiffre qui revient souvent dans cette affaire. Le loup a tout minutieusement préparé. Dans deux jours, irai semé un peu de chaos dans cette sinistre et cruelle discipline.



    _________________
    J'étais du bon coté du flingue, mais du mauvais coté de la pelle.


    Dernière édition par Jikkyo le Lun 10 Sep - 17:50 (2012); édité 4 fois
    Revenir en haut
    ellia
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Juil 2011
    Messages: 1 332
    Spécialité: Dessin
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Lun 25 Juin - 13:45 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    Le meilleur passage: "C'était pas un vrai ectoplasme. Suis déçu.".
    Ohlàlà...^^

    Sinon sinon, confondu un doigt avec bottin des téléphones; suppose que c'est une faute de frappe.

    Et puis la narration est vraiment super. Le fait qu'il manque les sujets donne un véritable souffle, nous tient en haleine, y'a un rythme d'enfer. Une espèce de roulement à bille, on continue, on ne peut pas faire autrement, c'est inexorable.
    Marrant, Rorschach parle pas comme il écrit. Dommage.
    _________________
    "J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    hinata31
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Fév 2011
    Messages: 1 723
    Spécialité: Scénario
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Mar 26 Juin - 12:26 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    Je suis d'accord avec ellia! =)


    J'aime bien ce passage :
    "Racontant quelques anecdotes ragoûtantes sur le taux de décomposition de monsieur X ou sur la façon dont madame Y avait perdu la tête. Sa tête. "


    xD y a aussi de l'humour, c'est un plus .  (ça dépend pour qui c'est drole xD) 


    Le rythme est aussi assez régulier, c'est très bien. Et puis pour moi, plus les phrases sont courtes plus ça me pousse à dévorer l'histoire au plus vite. Cela doit etre normal xD


    Ah! Un peu de dialogue, ça ne fait pas de mal!    


    Le langage utilisé pour le dialogue est complètement opposé au langage utilisé pour la narration, c'est un peu   "déstabilisant" on va dire, mais ça peut plaire ^^ 


    Sinon, c'est très bien! Continue ainsi =)  



    Revenir en haut
    mokham
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 31 Oct 2011
    Messages: 709
    Spécialité: Scénario
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Mar 26 Juin - 15:15 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    j'ai lu ton histoire Jik et je dit tout de suite: Un grand bravo Yeah!
    au début je me suis dit que ça serai une histoire de super héros, mais je me suis trempé. il y a du suspens, de l'action et surtout il y a un coté sombre.

    la façon de parler du personnage me gène un peu( ça me prend du temps pour comprendre, or l’histoire a un bon rythme. pour ma part et c'est juste un avis,  je préfère que tu l'écris dans ton style, garde les phrases courte mais ajoute ce qui manque ( les 'je' et 'il',..), le personnage est assez bon comme ça, il n'a pas besoin d'avoir une façon bizarre de parler.
    aussi, il y a quelques répétitions qui casse un peu le rythme dans le genre:
    Normal. Normal que le corps du petit.....

    j'ai aimé plus le 3éme chapitre, c'est trop top, de l'action et du suspens. le chapitre est long mais j'ai pas boudé mon plaisir.

    Bref, tu dois absolument continuer cette histoire, je suis un fan. surtout que la fin du 3éme chapitre me plait énormément( j'aime les énigmes ^^)

    Bonne continuation Jikkyo Yeah!
    hâte de lire la suite ;)
    _________________
    Revenir en haut
    sebast20
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 30 Juil 2011
    Messages: 739
    Spécialité: Scénario
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 20:24 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    Yo Jik ^^


    Que dire : souffle coupé, plongé dans l'histoire, aucun temps mort, action et humour.


    J'uis aux anges *Q*
    J'adre de plus en plus et ce qui fait le charme de ton chapitre c'est ce rythme *-* Pas de temps mort aussi bien que pour le héros que pour le lecteur ;) Et j'adore ça :D


    Continue sérieusement ;)
    Revenir en haut
    Jikkyo
    Petite plume

    Hors ligne

    Inscrit le: 05 Jan 2012
    Messages: 195
    Spécialité: Scénario

    MessagePosté le: Jeu 2 Aoû - 21:35 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    Merci pour les encouragements





    {{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

    _________________
    J'étais du bon coté du flingue, mais du mauvais coté de la pelle.

    Dernière édition par Jikkyo le Sam 8 Sep - 17:52 (2012); édité 1 fois
    Revenir en haut
    ellia
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 21 Juil 2011
    Messages: 1 332
    Spécialité: Dessin
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 11:14 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    T'avais dit que je lirais, alors j'ai lu, et j'ai vu quelques fautes. Tu sais déjà ce que je pense du style, à cause de toi, j'ai quasiment retenu mon souffle tout le temps qu'aura duré la lecture. la faute à pas de "je".

    Citation:
    Pourquoi la victime du kidnapping n’est jamais un danseur trois étoiles ?

    Deux choses sur cette phrase:
    - Comme c'est un justicier, on pourrait croire que la victime du kidnapping est celle qu'il va sauver et non que lui même a enlevé. Même si j'ai saisi l'idée, ça porte un peu à confusion.

    Citation:
    la place du mort pour ceux qui n’aurait rien suivi.

      ceux qui n'auraient


    Citation:
    le dernier vain espoir au milieu des ténèbres

    Là, j'aurais mis "et", entre "dernier" et "vain", pour aérer un peu. Mais ta formulation est correcte, naturellement.

    Citation:
    M’amuse d’un rien.

    Ben dis donc... J'aimerais pas le croiser un premier avril.

    Citation:
    Mais alors que s’est-il passé pour qu’il en vienne à croire si facilement à cette mise en scène bidon.

    C'est une question, non?

    Citation:
    Le père à dut mourir.

      Le père a dû mourir


    Citation:
    Ai un sens de l’éthique moi aussi. Un code moral. Vole alors discrètement un porte-monnaie sur le chemin. Considérons ça comme un impôt pour services d’assainissement de la commune.

    -_-"

    Citation:
    Tenterait

      Je tenterais (futur)


    Voilà voilà. J'attends d'avoir la suite mais je doute pouvoir l'avoir un jour, à l'allure où tu écris --"
    L'histoire se tient, hein, niveau scénar. Rien à redire dessus.
    _________________
    "J'étais du mauvais côté du flingue, mais du bon côté de la pelle"
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    sebast20
    Plume virevoltante

    Hors ligne

    Inscrit le: 30 Juil 2011
    Messages: 739
    Spécialité: Scénario
    Membre du Mois

    MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 09:13 (2012)    Sujet du message: Journal de Rorschach Répondre en citant

    Yo Jik' ^^


    Ellia à tout dit :)


    Désolé pour toi, tout ce que je vais dire n'aura rien de constructif (pour changer tiens ^^ ), juste sur le ressenti.
    Tout d'abord j'ai bien rigolait et même éclater de rire avec l'épisode des balles dans la forêt. Humour noir et action, ça me convient très bien. On dirait que le personnage à une part de ta personnalité aussi...
     
    Citation:
    Demain soir la traque prendra fin. Et une chose est sûre : un de nous deux finira en lambeaux. Ah, et autre chose aussi : ce ne sera pas moi.
    Sur de lui alors qu'il s'est fait poursuivre comme un lapin :D
    Niveau lecture, j'ai enchainé ça vite, très vite même. Mais j'aime bien.
    Voilà, c'est tout ^^
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:22 (2016)    Sujet du message: Journal de Rorschach

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apprendre à dessiner ensemble! Index du Forum -> Partie Art -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Aller à la page: 1, 2  >
    Page 1 sur 2

     
    Sauter vers:  

    Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com